Crédit immobilier

Trouver un financement immobilier au meilleur taux avec nos outils, conseils et enquêtes.


Un crédit vous engage et il doit être remboursé. Vérifiez votre capacité de remboursement avant de vous engager.

Qui sont les acteurs du crédit immobilier ?

Les dernières actualités en lien avec l'achat immobilier

Crédit immobilier
Le nouveau DPE est-il favorable aux vendeurs ?

Le nouveau DPE est-il favorable aux vendeurs ?

Le DPE est un dispositif qui renseigne sur la performance énergétique d’un logement à la location comme à la vente. L’outil se base sur une échelle de A à G où A signifie parfait et G mauvais. L’ancie…
Publié le

Quelles sont les conditions pour obtenir un crédit immobilier aujourd’hui ?

De la même manière que les investisseurs étudient la faisabilité d’un projet avant de valider un financement, les établissements bancaires vérifient en amont la capacité d’emprunt des redevables avant de leur accorder des crédits immobiliers. Dans cette optique, le banquier détermine avant tout :

La situation financière d’un emprunteur

Comme susmentionné, le montant accordé dépend essentiellement de la capacité d’emprunt du demandeur.

  • Pour un salaire de 770 euros, par exemple, l’emprunteur ne peut accorder au-delà de 100 000 euros.
  • Une personne qui gagne 1446 euros a la possibilité d’obtenir un prêt entre 110 000 et 150 000 euros,
  •  tandis que celle qui touche 10 050 euros recevra un crédit d’un montant de 800 000 euros.

Ces chiffres sont à titre indicatif, car le calcul est bien plus complexe. Pour connaître le véritable montant auquel on a droit, seul le fait de procéder à une simulation de crédit permettra de le savoir.

Le niveau d’endettement du débiteur

Le banquier examine également le niveau d’endettement du redevable, outre les autres prêts ou crédits en cours. Il calcule souvent un taux d’endettement maximum toléré pour accorder des prêts immobiliers. Le taux actuel d’endettement est de 35%, depuis le 1er janvier 2022.

La situation professionnelle du porteur de  projet

Dans ce genre de situation, les banques préfèrent miser sur les personnes ayant une situation professionnelle stable, de préférence avec un emploi à durée indéterminée (CDI) ou un fonctionnaire.

Pour un travailleur indépendant, il faudra fournir des preuves de revenus solides et réguliers.

Les personnes en CDD ou au chômage rencontreront des obstacles

Quel est le taux de crédit immobilier en ce moment ?

Le taux de prêt immobilier n’est pas fixe.

Les organismes financiers ont le feu vert pour fixer leur taux en fonction de la politique de l’établissement et du respect du taux d’usure.

Pour obtenir le meilleur taux, le plus judicieux, est de faire une simulation de prêt immobilier.

À l’aide d’un comparateur spécialement conçu pour présenter ceux qui ont les meilleures conditions sur le marché des prêts, les demandeurs s’assureront de tomber sur des offres de crédit avec des taux immobiliers attractifs.

Le processus est très simple : il suffit de remplir un formulaire de demande pour réaliser son projet d’achat immobilier.

Une fois cela fait, l’emprunteur a accès en quelques secondes à de nombreuses propositions sur le marché. Il peut ainsi comparer les taux et trouver le taux le plus bas sans payer aucun frais.

Quel salaire pour emprunter 150 000€ ?

Le montant que l’on peut emprunter dépend de plusieurs facteurs : les revenus, la durée du crédit, du ou des emprunteurs et d’une possible caution, de l’apport personnel, du taux d’emprunt en vigueur et surtout de la capacité d’endettement. Cette dernière est fixée à 35% des revenus, assurance comprise.

Pour ne pas dépasser le taux d’endettement fixé, il est nécessaire d’avoir un certain salaire pour que le montant des mensualités ne dépasse pas le taux d’endettement en fonction de la durée de remboursement.

Quel que soit le montant emprunté, la durée des remboursements ne peut pas être supérieure à 25 ans pour les nouvelles demandes de crédit suite aux exigences du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF). La durée de remboursement peut cependant peut être poussée jusqu’à 27 ans en cas d’achat en VEFA ou dans l’ancien avec travaux de rénovation d’envergure qui retardent la jouissance du bien.

Pour ceux qui vont emprunter 150 000 euros de crédit logement, le salaire minimum par foyer requis par les banques est de :

  • 4 402€* sur 10 ans pour une mensualité d’environ 1 541€ jusqu’au terme de la durée du contrat,
  • 3 309€* sur 15 ans pour une mensualité d’environ 1 158€ jusqu’au terme de la durée du contrat,
  • 2 777€* sur 20 ans pour une mensualité d’environ 972€ jusqu’au terme de la durée du contrat,
  • 2 451€* sur 25 ans pour une mensualité d’environ 858€ jusqu’au terme de la durée du contrat.

*Ces salaires sont calculés en fonction des meilleurs taux effectif global des prêts immobiliers au moment de la rédaction, mais ils peuvent fluctuer et changer en fonction de la période et du dossier de l’emprunteur. Les mensualités sont calculées sur une base de 35% de taux d’endettement (le taux maximum). N’hésitez pas à utiliser nos simulateurs pour une offre de prêt plus actuelle.

Quel salaire pour emprunter 200 000€ ?

Là encore, il faudra avoir un dossier solide pour obtenir ce montant. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que tous les établissements n’ont pas la même politique.

Il faudra ainsi de nouveau comparer les offres pour trouver le taux le plus avantageux. En faisant des simulations, le redevable peut déterminer le salaire que le prêteur demande pour accorder un prêt de 200 000 euros.

Le principe est simple : il suffit de remplir le formulaire de demande pour accéder rapidement aux différentes propositions et obtenir les meilleures conditions.

Pour une demande de crédit de 200 000 euros, le salaire minimum par foyer requis par les banques est de :

  • 5 799€* sur 10 ans pour une mensualité d’environ 2 030€ jusqu’au terme de la durée du contrat,
  • 4 306€* sur 15 ans pour une mensualité d’environ 1 508€ jusqu’au terme de la durée du contrat,
  • 3 616€* sur 20 ans pour une mensualité d’environ 1 266€ jusqu’au terme de la durée du contrat,
  • 3 288€* sur 25 ans pour une mensualité d’environ 1 151€ jusqu’au terme de la durée du contrat.

*Ces salaires sont calculés en fonction des meilleurs taux effectif global des prêts immobiliers au moment de la rédaction, mais ils peuvent fluctuer et changer en fonction de la période et du dossier de l’emprunteur. Les mensualités sont calculées sur une base de 35% de taux d’endettement (le taux maximum). N’hésitez pas à utiliser nos simulateurs pour une offre de prêt plus actuelle.

Quel salaire pour emprunter 300000€ ?

Pour un capital emprunté de 300 000 euros, le salaire minimum par foyer requis par les banques est de :

  • 7 575€* sur 10 ans pour une mensualité d’environ 2 651€ jusqu’au terme de la durée du contrat,
  • 5048€* sur 15 ans pour une mensualité d’environ 1 767€ jusqu’au terme de la durée du contrat,
  • 3 787€* sur 20 ans pour une mensualité d’environ 1 325€ jusqu’au terme de la durée du contrat,
  • 3 030€* sur 25 ans pour une mensualité d’environ 1 061€ jusqu’au terme de la durée du contrat.

*Ces salaires sont calculés en fonction des meilleurs taux effectif global des prêts immobiliers au moment de la rédaction, mais ils peuvent fluctuer et changer en fonction de la période et du dossier de l’emprunteur. Les mensualités sont calculées sur une base de 35% de taux d’endettement (le taux maximum). N’hésitez pas à utiliser nos simulateurs pour une offre de prêt plus actuelle.

Quel crédit avec 1600€ par mois ?

Si cela peut paraître compliqué avec le marché actuel et la remontée des taux, un salaire de 1600€ peut être suffisant pour accéder à la propriété ! Bien sûr il faudra trouver un bien en phase avec le pouvoir d’achat et le secteur géographique correspondant.

Pour connaître la fourchette des prix de vente accessibles sur le marché, le mieux est d’utiliser un simulateur de crédit immobilier. En effet c’est une bonne solution pour avoir une idée de sa capacité d’emprunt à l’instant T et permet de bénéficier du meilleur taux immobilier.

Avec un salaire de 1600€, la future mensualité ne devra pas dépasser environ un tiers des revenus. Il sera alors possible d’avoir une mensualité entre 528 et 560€, soit entre 33 et 35% de taux d’endettement. Elle ne pourra pas aller au de-là.

À savoir que pour devenir propriétaire avec 1600 euros par mois : tout ne dépend pas uniquement du montant des revenus. La capacité d’emprunt est également prise en compte, dans l’étude de faisabilité : les autres crédits éventuels déjà en cours de remboursement (conso, auto, moto…) doivent être comptabilisés et peuvent donc amputer ce montant.

Dans les éléments pris en compte il y a également :

  • La profession de l’emprunteur,
  • Sa stabilité professionnelle,
  • Son contrat de travail,
  • Le nombre de personnes dans le foyer,
  • Le type de projet à financer (maison, appartement, construction),
  • L’historique de crédit,
  • Les dettes éventuelles,
  • Le reste à vivre : la somme restant chaque mois après le paiement du crédit immobilier pour régler toutes les dépenses courantes comme les factures, les courses, le carburant, et les impôts… C’est important, on n’y pense pas toujours, mais avec la propriété viennent la taxe foncière, l’assurance habitation, des frais de copropriété dans certains cas, les coûts d’entretien et de réparation.
  • Le rapport entre les charges financières et les revenus,
  • Si la demande de crédit se fait avec ou sans apport.
  • Le taux des prêts immobiliers et le montant souhaité du prêt afin de définir la capacité d’emprunt globale.

Les emprunteurs optent généralement pour une durée moyenne de 25 ans, ce qui fait baisser les taux d’intérêt et leur permet d’obtenir des mensualités plus raisonnables.

Faire partie des meilleurs profils ne permet pas forcément d’emprunter au meilleur taux. Car qui dit taux bas, dit part de la mensualité dédiée au paiement des intérêts plus faible et donc cela permet de rembourser un plus gros capital. C’est dans cette optique que certains passent par des courtiers pour bénéficier des meilleures conditions.

À noter que pour les primo-accédants, s’ils répondent aux différents critères ils peuvent bénéficier d’un PTZ ou Prêt à Taux Zéro pour acquérir leur résidence principale. Ce dernier a d’ailleurs été prolongé jusqu’en 2027.

Est-il possible d’emprunter avec un salaire de 1 600 € sans apport ?

Si certaines banques peuvent accepter d’ accorder un crédit immobilier sans aucun apport personnel, cela reste cependant très rare et réservé aux emprunteurs présentant un excellent dossier.

D’une manière générale, l’apport personnel minimum est de 10% minimum pour convaincre un établissement bancaire, sachant que 20 à 30% sont particulièrement appréciés.

À noter que cette demande n’est pas faite au hasard, elle sert dans la plupart des cas à couvrir les frais de notaire, voire les frais de dossier.

Quel crédit avec un SMIC ?

La question exacte serait : à quel montant peut-on prétendre pour un crédit immobilier quand on est au SMIC ?

Le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance brut évolue avec l’inflation.

Il est difficile pour une banque de donner une réponse rapide à cette demande. Il n’y a pas que le salaire qui compte, le banquier étudie également les charges financières du contribuable, sa capacité d’endettement en se référant à la politique de prêt de l’institution.

Ce qui signifie qu’une personne dont le revenu mensuel est le SMIC (s’il est à 1 614,17 euros) et le taux d’endettement maximal est de 35% peut consacrer des mensualités d’environ 564,95 euros.

Toutefois, il faut savoir que le montant exact auquel un contribuable peut prétendre varie en fonction de la durée du prêt, des taux d’intérêt en vigueur et de sa situation personnelle. Une personne avec trois enfants à charge n’aura jamais les mêmes conditions de crédit qu’un couple avec un seul enfant.

Comment calculer le taux d’endettement ?

Cette règle des 35% de taux d’endettement a été mise en place dans le but de permettre à l’emprunteur de conserver son niveau de vie.

Formule de calcul :

Taux d’endettement = charges de remboursement / revenus x 100

Imaginons des revenus s’élevant à 1600€ et des charges de remboursement de 500€ : 500/1600X100 = 31,25% de taux d’endettement .

Les charges correspondent aux mensualités de remboursement (incluant aussi un possible crédit à la consommation et/ou crédit auto), les assurances, les factures d’énergie, une pension alimentaire…

Méthode de calcul du salaire pour emprunter sans taux effectif

Pour calculer le salaire moyen en fonction du nombre d’années et du montant de l’emprunt immobilier, voici la méthode de calcul simplifié. Attention ce calcul ne prend ni en compte le TAEG ni l’assurance de prêt immobilier ni l’assurance emprunteur, il donne une mensualité et un salaire moyen pour un taux d’endettement de 33%.

Informations nécessaires au calcul :

  • 10 ans = 120 mensualités,
  • 15 ans = 180 mensualités,
  • 20 ans = 240 mensualités,
  • 25 ans = 300 mensualités.

Formules :

Mensualité à payer = Capital / Mensualité en fonction du nombre d’années

Salaire minimum = Mensualité à payer x 3,3

Exemple :

Mensualité à payer = 200 000 / 180 = 1 111€

Salaire minimum = 1 111 x 3,3 = 3366€