Crédit immo : taux d’endettement

Cet outil permet de calculer en quelques secondes son taux d’endettement. Simulateur Taux d’endettement Calculez votre taux d’endettement en fonction de vos...

Cet outil permet de calculer en quelques secondes son taux d’endettement.

Simulateur Taux d’endettement

Calculez votre taux d’endettement en fonction de vos revenus et charges actuels. Évaluez les économies mensuelles possibles grâce aux solutions de rachat de crédits. Depuis fin 2020, le taux d’endettement a été rehaussé à 35%.

Pourquoi calculer son taux d’endettement ?

Ce taux est déterminant pour les établissements bancaires, il permet de vérifier la capacité d’emprunt c’est-à-dire que la personne qui va emprunter de l’argent est capable de faire face aux échéances du crédit/ aux mensualités à payer au fil des années tout en gardant un niveau de vie correct.

Il équivaut la plupart du temps à 33% des revenus. Il peut être supérieur dans certains cas, comme pour ceux percevant des revenus élevés.

D’une part l’emprunteur est protégé du surendettement ce qui lui permet de garder un niveau de vie correcte et d’autre part le prêteur est lui protégé de tout éventuel défaut de paiement. Ce taux n’est ni fixé ni imposé par les banques, mais pas les autorités financières.

Le taux est un indicateur de la situation financière globale de l’emprunteur.

Calcul du taux d’endettement

Pour calculer ce dernier trois paramètres sont à prendre en compte :

  • Les mensualités du crédit,
  • Les charges fixes/récurrentes,
  • Les revenus.

Chacun a son importance, mais ils doivent être pris en compte ensemble. En effet on peut se dire que plus les revenus sont élevés plus les mensualités peuvent être importantes. Or cela va de paire avec les charges fixes. Prenons l’exemple d’une personne touchant 3000€ de revenus, 33% équivalent à 1320€, laissant 2680€ de reste à vivre. Cette somme servant d’exemple équivaut à plus que le salaire brut de nombreux français. Mais voilà imaginons que cette personne ait contracté un emprunt pour ses études de 300€, un emprunt pour acheter une patientèle 400€, qu’elle paye 500€ pour ses locaux, 450€ par mois pour sa voiture. Ensuite qu’elle paye 500€ de pensions alimentaires, 150€ d’assurances (auto, pro et perso) + les charges d’électricité et d’internet + l’eau + les courses + le plein de la voiture + le forfait téléphone… Au total il ne reste plus grand-chose.

Quels sont les charges et les revenus pris en compte ?

  • Les charges

Seront prises en compte les charges récurrentes : les crédits en cours, les pensions alimentaires. Dans le cadre d’un investissement locatif le montant du loyer ou du crédit immobilier de votre résidence principale seront pris en compte.

Ne seront pas pris en compte dans le calcul les charges liées à la consommation énergétique (électricité et eau), l’abonnement internet et l’assurance auto.

  • Les revenus

Le salaire, qui ne sera pas comptabilisé de la même manière selon les différents régimes professionnel et le type de contrat de travail (CDD, CDI, intérim…). Pourquoi peut-il y avoir des différences selon les différents statuts ? Cela dépend de la stabilité de l’activité professionnelle.

Les revenus locatifs, qui peuvent être pris en compte à hauteur de 70%.

Cet outil permet de calculer en quelques secondes son taux d’endettement.

Beaucoup de banques fixent le taux d’endettement à maximum 33% des revenus. Cet indicateur permet de voir si une banque sera plus enclin à vous prêter de l’argent pour réaliser un nouveau projet immobilier ou non.

Il faut cependant avoir en tête que cet indicateur est un chiffre parmi une multitudes d’éléments qu’une banque regardent avant d’accorder ou non un prêt.