Retraite

Préparer sa retraite est un impératif pour tout le monde. Plus on commence jeune, plus on a de chance d’être à l’abri. De nombreuses solutions existent, certains spécialisée comme le PER d’autres permettant simplement d’épargner. Ici on se concentre sur les solutions spécialisées.

Nostalgie des Pages Jaunes : qu’en est-il aujourd’hui ?

Pages Jaunes, le fameux bottin des professionnels a cessé d’envahir les boîtes aux lettres des Français depuis 2020. Après plus de 100 ans d’existence, cet annuaire papier a fermé ses portes. Qu’en est-il de cet illustre annuaire professionnel actuellement ?

A l’image des pages jaunes, nous apprenons la disparition du timbre rouge. Des pages se tournent …

Le rachat de trimestre pour votre retraite doit-il attendre ?

Pour augmenter le niveau de la pension, il est possible, pendant la vie active de racheter des trimestres de cotisation. Le premier objectif n’est autre que de se rapprocher, voire d’atteindre un départ avec une retraite à taux plein et d’éviter ainsi une décote. Cependant, cette option peut se révéler inutile en cas d’augmentation de l’âge légal de départ à la retraite.

Le point sur l’ASPA ce minimum vieillesse souvent oublié

Avec la flambée des prix, il est recommandé de vérifier toutes les aides auxquelles l’on peut prétendre. L’ASPA (ou minimum vieillesse) fait partie de ces dispositifs qui peuvent permettre aux personnes âgées d’avoir un minimum de revenus pour vivre et compléter leur retraite. Focus sur cette allocation très pratique, mais qui est souvent oubliée.

Cotisation retraite des slasheurs salariés/indépendants

Comment fonctionne la cotisation retraite pour les personnes qui cumulent plusieurs emplois, les fameux « slasheurs » qui peuvent être à la fois  salariés et indépendants ? Voyons si le régime des retraites relève du casse tête chinois et ce qu’il faut en penser.

PER : cet avantage fiscal méconnu

Le Plan Épargne Retraite (PER) est le produit d’épargne retraite qui est venu remplacer le PERP (Plan d’Épargne Retraite Populaire) et le contrat Madelin qui ne sont plus commercialisés depuis le 1er octobre 2020. Le PER donne droit à des avantages fiscaux tout en se constituant un capital (ou une rente) débloqué au moment de son départ à la retraite. Retrouvez ici tout ce qu’il faut savoir sur le PER. Et surtout, découvrez cet avantage fiscal du Plan Épargne Retraite que beaucoup ignorent.

PER / Contrat Madelin : c’est quoi ?

Destiné aux travailleurs indépendants, le contrat Madelin fait partie des plans d’épargne retraite. Il procure de nombreux avantages pour les non-salariés. De plus, il est ouvert à tous, car il s’adresse aussi bien aux jeunes qu’aux moins jeunes. Pour la souscription, cela peut se faire, soit auprès d’un organisme d’assurance, soit auprès d’un établissement financier. Mais le plan d’épargne retraite Madelin n’est plus proposé puisqu’il a été remplacé par le PER individuel (Plan d’Épargne Retraite individuel). Zoom sur les types de contrat Madelin et le fonctionnement de ce nouveau produit d’épargne retraite qui le remplace progressivement.

Retraite : Se constituer un complément (Le Guide)

La retraite se prépare quand on est actif. Les français l’oublient souvent. Voici la marche à suivre pour augmenter sa pension de retraite et avoir une vie plus sereine en tant qu’actif et retraité.

Comment augmenter sa retraite sans alourdir ses impôts

D’après la Drees, le montant moyen perçu par les retraités vivant en France est de seulement 1 400 € nets. Bien entendu, c’est moindre. Ainsi, pour augmenter leur pouvoir d’achat, certains seniors cherchent à faire des revenus supplémentaires. Se remettre au travail est souvent la solution adoptée. Cependant, la plupart des personnes à la retraite manquent de motivation pour cela et après tant d’années travaillées, elles ont envie d’autre chose, ce qui est compréhensible. Heureusement, il y des alternatives qui, en plus, n’occasionnent pas une hausse d’impôt. Focus !

Arrivant à un certain âge, il convient de préparer sa retraite au préalable. En effet, l’idéal serait de réaliser un premier bilan de la situation professionnelle ainsi que financièrement dès que possible. Ceci peut se faire facilement et gratuitement avec notre conseiller indépendant enregistré à l’Orias.

Réaliser ce type d’action vers la quarantaine serait donc le plus conseillé. De ce fait, il est tout à fait possible d’évaluer les futurs besoins, et ce, dès à présent. Ainsi, voici quelques conseils pour préparer une retraite sereine.

Comment préparer ma retraite en avance ?

Pour prendre sa retraite plus sereinement que quelqu’un qui ne l’a pas anticipé, il est important de le prévoir à l’avance. Cela semble aller de soi. Soyons honnête, ce que l’Etat a prévu de nous reverser est loin d’être suffisant.

Conservation des documents administratifs tout au long de la carrière professionnelle

Pour bien préparer sa retraite, il est primordial de conserver tous les documents administratifs nécessaires au cours d’une carrière professionnelle. Ces documents peuvent être :

  • chaque contrat de travail,
  • chaque allocation chômage,
  • chaque fiche de paie,
  • les indemnités de congé maladie ou autres.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’archiver à tout prix ces documents est indispensable lors du passage à la retraite.

Faire le point sur la situation

La bonne nouvelle, c’est qu’il est également possible d’estimer le montant de la pension de retraite, et ce, en fonction de la rémunération actuelle et probablement selon l’évolution de cette dernière.

Comment estimer sa retraite ?

Faire une évaluation de la retraite ne s’annonce pas toujours évident. Vous pouvez le faire seul ou accompagné par notre conseiller.

Réaliser une première estimation des droits

  • Avant toute chose, il faudrait faire une demande de RIS ou relevé individuel de situation et aussi demander le relevé de carrière pour connaître le nombre de trimestres validés. Ensuite, faire une comparaison de ces relevés avec les documents archivés. Cette étape est importante, car en cas d’une éventuelle erreur, il est possible de faire une réclamation auprès de la caisse d’assurance-vieillesse.
  • Anticiper les futurs besoins à la retraite est aussi important. Sachant que parfois, en tant qu’actif, il n’est pas toujours évident de tout anticiper, il est important de déterminer les futurs besoins tout en évaluant le budget nécessaire pour la retraite.

Certes, prévoir les dépenses au préalable s’annonce compliqué étant donné la diversité.

Par exemple, en tant que propriétaire, il est possible que le logement nécessite des rénovations dans le futur ou bien qu’il soit préférable d’envisager un déménagement une fois à la retraite.

Penser à réajuster cette estimation tous les 5 ans

En évaluant ces futurs besoins, il sera plus facile de faire une estimation du complément de revenu idéal pour vivre pleinement la retraite. Plus tôt cette mise au point se fera réalisée, plus vite les mesures adéquates seront prises. Ainsi, se constituer une épargne sera moins difficile.

À titre de rappel, il existe une estimation de la future retraite, appelée estimation indicative globale, adressée à partir de 55 ans. Cette dernière est effectuée tous les 5 ans.

Quelques conseils pour épargner à long terme et vivre pleinement sa retraite

Varier les placements

Par exemple, en tant que propriétaire de résidence principale, il serait plus convenable de diversifier les épargnes. Arrivé à l’âge de 40 ans, la durée qui sépare le départ à la retraite permet de varier les supports d’investissement.

Il existe plusieurs solutions pour les salariés : c’est l’assurance-vie ou les PER. Les PER peuvent être à titre individuel ou bien PERCO, pour le collectif. Dans le cadre de la loi PACTE, le plan d’épargne-retraite ou PER regroupe tous les produits d’épargne-retraite qui existent. À noter que la fiscalité de l’assurance-vie est bien plus intéressante après 8 années de détention.

Développer le patrimoine

Acheter un logement pour ensuite le mettre en location est également une bonne alternative pour préparer une retraite. À l’aide des dispositifs fiscaux ainsi qu’à l’achat à crédit en faveur de l’immobilier locatif, il est entièrement possible de constituer un patrimoine à moindre frais. C’est une excellente solution, car les loyers couvrent les échéances et réduisent les impôts pendant la vie active. Les locations peuvent donc devenir une source de revenus complémentaires pour les retraités.

Et d’autres options pour augmenter son capital

  • Le cumul emploi-retraite : il s’agit d’un régime général pour les retraités, en vue de reprendre une activité professionnelle et ainsi de cumuler des revenus de retraite supplémentaire.
  • En outre, il existe d’autres régimes suivant le type d’investissement envisagé tels que : la réduction d’impôt Pinel pour le logement neuf, le Censi-Bouvard pour l’investissement clé dans le cadre d’une résidence service, ou bien d’autres.
  • Enfin, les sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI offrent la possibilité de bénéficier des mêmes avantages que l’investissement en direct, et ce, avec une moindre mise de fonds et des soucis de gestion en moins.

À noter que l’assiette de cotisation d’un contrat retraite est le plafond AGIRC. Il est important de rappeler que ce plafond augmente chaque année. C’est pourquoi les cotisations augmentent également tous les ans. Ainsi, il ne s’agit pas d’âge de départ à la retraite, mais pour profiter pleinement et sereinement d’une retraite, il convient donc de commencer de préparer celle-ci dès l’âge de 40 ans.