Banques en ligne

Les banques en ligne sont nées dans les années 2000. Elles reposent sur un site web et une application mobile, il n’y a généralement pas de frais de tenue de compte et une prime de bienvenue.

Cependant, en 2023, le secteur évolue… découvrez les transformations dans nos actualités :

  • Disparition de ING,
  • Changement de nom du leader qui devient BoursoBank,
  • Evolution des offres groupées de services bancaires en mode freemium,
  • Disparition des cartes de crédit Visa ou Mastercard au profit de carte à débit immédiat et autorisation systématique.

Sélection de la Meilleure Banque en ligne aujourd'hui ?

Qui sont les banques digitales ?

Les dernières news sur les banques à distances

Banques en ligne
Revue de Presse : Banque & FinTech du 17 mai 2024

Revue de Presse : Banque & FinTech du 17 mai 2024

Voici la revue de presse spécialisée dans le secteur Banque et Tech. Nous partageons ici les actualités majeures de la semaine. Les emojis en bout de phrase aident à savoir dans quelle rubrique retrou…
Publié le
Banques en ligne
Le crédit immobilier arrive chez Revolut

Le crédit immobilier arrive chez Revolut

La super app de paiement d’origine britannique va vraiment faire peur aux banques traditionnelles. Après le crédit personnel, Revolut s’apprête à lancer le crédit immobilier. Explications. Confi…
Publié le
Banques en ligne
Pourquoi choisir Hello bank! en ce moment ?

Pourquoi choisir Hello bank! en ce moment ?

Les services de banque en ligne de Hello bank! séduisent de plus en plus de Français. Ils sont aujourd’hui près d’un million à profiter de son offre de compte bancaire sécurisé. Pourquoi la filiale de…
Publié le

Pourquoi ouvrir un compte dans une banque en ligne ?

Les banques en ligne connaissent un fort taux de développement depuis plusieurs années, grâce à de nombreux avantages qui séduisent de plus en plus de consommateurs.

Simplicité, temps réel, frais réduits

Tout d’abord, elles offrent la possibilité d’ouvrir un compte bancaire gratuitement et rapidement, alliant un service de formalités administratives réduites ne nécessitant aucun déplacement.

En parallèle, elles répondent à un besoin croissant de flexibilité et de mobilité : où qu’ils soient, les clients peuvent gérer leur compte à distance, 24h/24 et 7j/7, sans frais, facilitant ainsi les démarches courantes, privées et professionnelles. Les services consultables et réalisables en ligne sont multiples: consultation du solde du compte du client, mise en place de virements et de prélèvements, commande de chéquier, édition d’un Relevé d’Identité Bancaire (RIB)…

Le solde du compte est actualisé très régulièrement, souvent quotidiennement, ce qui permet de suivre facilement son budget, sans attendre de recevoir par voie postale, le relevé de compte mensuel.

Ces services, aujourd’hui incontournables, poussent les banques physiques à proposer également la gestion des comptes à distance. Cependant, les banques en ligne se distinguent par deux aspects : les fonctionnalités proposées sont généralement plus complètes et les tarifs sont particulièrement attractifs. En effet, les comptes des banques en ligne sont bien souvent gratuits pour une utilisation courante, sans frais de tenue de compte. De nombreux établissements offrent la carte bancaire; parfois, certaines cartes haut de gamme sont gratuites.

Banque à distance : Primes de bienvenue et parrainage

Les fonctionnalités disponibles intègrent dans la majorité des banques en ligne des outils gratuits d’analyse du budget, qui permettent de catégoriser les dépenses de manière très intuitive et ainsi de visualiser, par exemple, les postes les plus lourds. Les systèmes de primes, de parrainage et de fidélisation sont un autre aspect qui captive les clients : des offres promotionnelles régulières permettent de recevoir des primes à l’ouverture d’un compte ou d’un produit d’épargne.

Les clients détenteurs d’un compte peuvent également parrainer une personne de leur entourage : les comptes du parrain et du filleul sont alors crédités d’une prime.

Comment choisir sa banque en ligne ?

Différents paramètres sont à prendre en compte dans le choix d’une banque en ligne :

  • La meilleure banque sans agence est celle qui répond aux besoins du client, à ses attentes, à ses projets et surtout à son budget. Pour trouver celle qui convient le mieux à son profil, une évaluation de sa situation s’impose,
  • Parmi les principaux critères de sélection, il y a les conditions d’entrée, le profil cible, les tarifs, la prime de bienvenue, les produits bancaires, la qualité de l’app mobile et le service client.

Pour gagner du temps, nos outils comparent plusieurs acteurs en ligne et leurs différentes offres.

Comment est organisé le marché bancaire ?  

En France, plusieurs types d’établissement se partagent le marché bancaire :

  • Les banques traditionnelles classiques qui disposent d’agences et de conseillers dédiés comme BNP Paribas, SG, La Banque Postale, Crédit Agricole, CIC, HSBC, LCL, Crédit Mutuel, Banque Populaire et Caisse d’Epargne.
  • Les banques en ligne simples, dématérialisées et peu chères telles que Fortuneo, BforBank, Monabanq, Revolut, BoursoBank et Hello bank !.
  • Les néobanques ou banques mobiles accessibles exclusivement en ligne comme Ma French Banque, N26, Orange Bank…
  • Les fintech qui proposent des services innovants et accessibles telles que bunq, helios, OnlyOne et Green-Got, Lydia, Nickel, PCS, Vivid Money, Wise, Pixpay, Kard, Qonto, Curve, Joko, Indy, Blank, Shine, Finom et Wirex…

Des établissements bancaires fiables et sécurisés

Les acteurs de la banque en ligne sont arrivés sur le marché dans les années 2000 et ont complètement bouleversé les acteurs historiques : BNP Paribas, la Société Générale (SG), Banque Postale, CIC, LCL, Crédit Agricole… avec l’arrivée de retraits à l’étranger sans frais, ou de nouveaux produits financiers plus attractifs car à frais réduits.

Si les fintech sont nombreuses à disparaître au fil des ans, c’est bien plus rare pour les banques en ligne. On note cependant ING Direct qui a quitté le marché français.

Une gamme de moyens de paiements complète

Aujourd’hui, les banques en ligne travaillent avec les leaders des cartes de paiement : Visa et Mastercard.

Elles donnent accès à un éventail complet de cartes bancaires : carte Visa ou Mastercard classic, haut de gamme avec la carte Visa Premier ou Gold Mastercard ou des formules dédiées comme Fosfo de Fortuneo, Ultra de Boursorama, One ou Prime de Hello bank!…

Mais depuis peu, elles baissent la qualité des services associés à ces moyens de paiement. Le client a moins de facilité à accéder à la carte de crédit ou au paiement différé. C’est un moyen pour les établissements bancaires de réduire leur exposition au risque de difficulté financière des détenteurs de compte. Pour accéder aux cartes traditionnelles haut de gamme comme la Visa Premier ou Gold Mastercard c’est sous condition de revenu ou cela devient un service payant. Les cartes à autorisation systématique ou débit immédiat sont souvent gratuites.

Il est possible avec chacune d’encaisses des chèques et de demander un chéquier ou chèque de banque. 

Certaines comme Monabanq ou Hello bank! donne accès au dépôt d’argent liquide sur le compte.

Sans oublier le virement instantané gratuit, les cartes virtuelles ou e-cartes pour payer en ligne sans mettre en danger son compte principal.

Même si une grande partie sont des filiales des banques traditionnelles, elles les poussent à innover, baisser les tarifs et sortir des packages bancaires plus attractifs.

Ces établissements bancaires sont-ils réellement moins chers ?

En moyenne, elles affichent des tarifs bien moins élevés que leurs concurrentes, avec agences physiques.

La tarification est plus claire et transparente. Rien que la brochure tarifaire en dit long.

Jusqu’à 250€ économisés par an !

Il s’agit d’ailleurs de leur principal argument pour attirer de nouveaux clients. Pour un particulier, les frais bancaires sont liés à tous types de services : la mise à disposition d’une carte de paiement, la tenue du compte, les retraits d’espèces, les commissions liées aux achats à l’étranger, les virements, les assurances des moyens de paiement…

De nombreux Français déboursent entre 200 et 300€ par an pour les frais bancaires : c’est la raison pour laquelle les tarifs compétitifs des banques à distance sont particulièrement appréciés des consommateurs. Dans ces dernières, les frais bancaires peuvent même être totalement offerts : de nombreux établissements proposent, gratuitement, un compte bancaire ainsi qu’une carte de paiement, sous réserve de respecter les conditions de l’offre.

Moins chères que les banques traditionnelles et pourtant complètes

Ces conditions sont assez souples : elles se résument souvent à un seuil minimal de revenus ou à une utilisation minimale de la carte bancaire, de l’ordre de plusieurs opérations par mois.

Ainsi, dans ces banques, un client qui effectue uniquement des opérations courantes, n’utilise pas le découvert et ne connaît pas d’incident de paiement n’aura pas de frais bancaires à régler.

En effet, les services de base ne sont généralement pas facturés : ordres de virement, mise en place de prélèvements, retraits d’espèces et paiements avec la carte bancaire…

Par ailleurs, les services peu courants sont certes payants dans les banques en ligne : taux du découvert autorisé, incidents de paiement, délivrance d’un chèque de banque…, cependant ils sont souvent moins chers que dans les banques traditionnelles.

Aussi, depuis plusieurs années, les études comparatives classent systématiquement les banques en ligne parmi les banques les moins chères. Il faut toutefois noter que les services liés aux déplacements à l’étranger sont souvent inexistants notamment les retraits et les paiements réalisés dans une autre monnaie que l’euro.

Le coût moyen à l’année reste bien inférieur dans les banques en ligne que dans les banques physiques.

D’autre part, les clients ont parfois accès à des fonctionnalités plus avancées, comme par exemple la catégorisation des transactions ou les alertes liées au solde du compte, la carte virtuelle, l’agrégateur de compte, le bilan carbone…

Les banques en ligne sont-elles performantes ?

Ces acteurs proposent actuellement des gammes de produits bancaires très variées. Lors de leur arrivée sur le marché, les premiers établissements à distance proposaient des offres limitées, se résumant parfois à un livret d’épargne.

Des services complets pour gérer son argent

Depuis, leur succès grandissant leur a permis de développer ces offres et de s’imposer comme des acteurs importants du secteur, capables de rivaliser avec les banques traditionnelles.

De ce fait, tous les produits courants sont désormais disponibles dans les banques en ligne :

  • comptes bancaires : individuel, joint et professionnel,
  • livrets d’épargne : Livret A, LDDS, livret non règlementé…
  • produits d’investissement : assurances vie, produits boursiers (CTO, PEA, PEA-PME), SCPI…
  • De nombreux établissements proposent également, à l’instar de leurs homologues physiques des services de financement : prêts immobiliers, crédits à la consommation, rachat de crédit
  • et des contrats d’assurance personnelle auto, habitation, équipements mobiles.

Crédit et assurances sont aussi au rendez-vous

En parallèle, les banques à distance affichent souvent une gamme plus synthétique et plus claire pour le consommateur. D’autre part, les produits proposés sont généralement performants, notamment dans le domaine de l’épargne et de la Bourse, segments historiques des banques à distance. Ainsi, les livrets d’épargne disposent souvent des taux d’intérêt compétitifs, régulièrement bonifiés par des promotions et complétés par des offres de courte durée pour des placements à terme. Les contrats d’assurance vie en ligne sont eux aussi attractifs et reconnus par la presse spécialisée. Les services liés à la Bourse sont particulièrement réactifs et intuitifs, conjugués à des outils d’aide à la décision souvent gratuits ainsi qu’une volonté affichée de rendre la Bourse plus accessible au grand public.

Les crédits proposés ont en général des taux comparables à ceux des banques traditionnelles, tout en offrant les avantages liés aux nouvelles technologies et à la flexibilité. Les clients peuvent par exemple effectuer facilement des simulations en ligne et recevoir une réponse de principe immédiate. La démarche de souscription est simplifiée et le processus se déroule essentiellement sur internet. Ainsi, au-delà des frais bancaires réduits, les banques en ligne proposent une gamme de produits bien développée (, dont les performances n’ont rien à envier aux établissements physiques.

Comment ouvrir un compte dans une banque digitale ?

L’ouverture de compte dans une banque en ligne est une démarche aisée, réalisable exclusivement en ligne.

Après avoir comparé les offres des différents établissements, il suffit de déposer la demande sur le site internet de la banque sélectionnée, via le formulaire dédié, en précisant le cas échéant, l’offre souhaitée, notamment la carte bancaire choisie. Un espace client est alors créé avec un code personnel secret. Rapidement, un dossier d’ouverture est envoyé au domicile du client : il suffit de le compléter et de le renvoyer pour finaliser l’ouverture. Selon les établissements, les documents nécessaires peuvent être transmis par courrier ou scannés et téléchargés en ligne : pièce d’identité, justificatif de domicile, fiche de paye…

Procédure d’ouverture rapide et 100% en ligne

La procédure d’ouverture se dématérialise de plus en plus : certaines banques n’exigent plus aucun document sous forme papier.

Le formulaire de demande d’ouverture d’un compte bancaire doit être accompagné d’un versement initial. Son montant varie (de 10 à 150€) selon l’acteur, mais il doit provenir d’un compte au nom du détenteur. Ce dépôt sera ensuite utilisable par le client. 

Un compte moins cher ouvert en quelques jours

Une fois l’ouverture de compte validée, l’activation des moyens de paiements dépend généralement du premier versement, à effectuer sous la forme d’un chèque ou d’un virement. Après cette étape, le compte est véritablement ouvert et fonctionnel. Les moyens de paiement (carte bancaire et chéquier) sont envoyés sous différents plis, avec un courrier séparé contenant le code secret. Afin de garantir la sécurité, ils sont inactifs à la réception et doivent être activés par le client. Habituellement, cette activation passe par une confirmation de la réception dans l’espace personnel et d’un retrait d’espèces en distributeur avec la carte bancaire.

L’ensemble du processus se déroule en quelques jours, variant selon les délais de réception des courriers. L’ouverture d’un compte sur internet est donc rapide, facile, d’autant plus que les banques en ligne proposent un service de changement de domiciliation bancaire afin de transférer les prélèvements et les versements récurrents de l’ancien compte au nouveau en limitant les démarches de l’usager. Ainsi, le client indique s’’il souhaite bénéficier de cette prestation ; dans l’affirmative, la banque se charge alors de contacter les établissements concernés pour procéder aux modifications requises.

Il n’est pas obligatoire d’y domicilier ses revenus.

Quel est le problème de BoursoBank (ex Boursorama Banque ) aujourd’hui ?

Boursorama Banque, devenue plus tard BoursoBank, était auparavant une véritable star de la banque en ligne. D’ailleurs, elle a su séduire plus de 5 millions de clients en un temps record.

Pour se démarquer, elle mise sur sa prime de bienvenue, ses fonctionnalités gratuites, ses produits complets et performants.

Ses tarifs ultra attractifs lui ont même valu le titre de banque la moins chère du marché depuis 15 ans.

Aujourd’hui, elle est sous le feu des critiques pour différentes raisons :

  • Le service client n’est pas évident à contacter par téléphone,
  • En ligne, le chat bot ne répond pas aux attentes,
  • Les moyens de paiement disponibles sont inférieurs à ce qu’il se faisait auparavant avec la Visa Premier. La carte Ultim qui exige une autorisation systématique ne convient pas à tout le monde.

Pourquoi certaines banques en ligne refusent d’ouvrir un compte ?

Les banques 100% en ligne possèdent leurs propres conditions d’entrée. Il existe ainsi différents motifs de refus d’ouverture de compte :

  • Le demandeur ne coche pas toutes les conditions d’éligibilité. Les comptes courants en ligne sont réservés aux résidents Français, capables et majeurs. Un établissement peut également imposer des critères de sélection tels qu’un montant minimum de revenus,
  • En général, les banques n’acceptent pas les personnes inscrites aux fichiers de la Banque de France (FICP, FCC) pour interdit bancaire ou personne surendettée,
  • Il est souvent nécessaire de détenir un autre compte de dépôt au nom du demandeur et ouvert dans une banque physique établie en Europe pour la réalisation d’un virement d’activation du compte.
  • Le dossier du nouveau client est incomplet.

Dans certains cas, l’organisme ne donne pas de raison et il est dans son droit.

Une banque en ligne peut-elle fermer mon compte sans me donner les raisons ?

Il est possible pour une banque de procéder à la fermeture d’un compte même en l’absence d’une demande de la part de son titulaire. D’ailleurs, elle n’est pas tenue par la loi d’exprimer les raisons de sa décision.

Les principaux motifs de clôture à l’initiative de la banque sont :

Pour clôturer un compte à son initiative, le banquier est tenu de respecter un certain nombre de règles :

  • Elle doit s’en tenir aux conditions de clôture indiquées dans la convention bancaire,
  • Il lui est nécessaire de prévenir son client à l’avance par courrier recommandé avec accusé de réception. Cette notification n’a pas de caractère obligatoire dans le cas où le compte en question est resté inactif pendant plus de 10 ans,
  • Le client dispose de 30 jours minimum avant la fermeture de son compte pour en ouvrir un autre, voire changer de banque.

Dans le cas où la fermeture du compte est considérée comme abusive ou en l’absence de préavis, il est légitime pour son titulaire de contester cette décision et de prétendre à des dédommagements.

Comment fonctionne notre classement de la meilleure banque en ligne ?

Pour classer les meilleures banques en ligne, on les passe à la loupe. Autrement dit, on compare et on teste les acteurs sur de nombreux critères :

  • Les conditions d’entrée,
  • La brochure tarifaire : les frais de tenue de compte, les cotisations de carte, les frais de virement, les frais à l’étranger,
  • La prime de bienvenue,
  • Les offres promotionnelles,
  • Les formules proposées
  • Les moyens de paiement,
  • La gamme de produits bancaires,
  • Les services spécifiques,
  • Les outils et fonctionnalités disponibles,
  • Le service client,
  • La qualité de l’app mobile.