Rachat de crédit

Regrouper ses crédit permet d’alléger ses mensualités, de n’avoir qu’un contact ou parfois de raccourcir son prêt.

Qui choisir pour faire racheter son crédit ?

Guides : pour comprendre les enjeux du rachat de crédit

Rachat de crédit 6 000 € : taux, simulation, attrait

Le regroupement de prêts séduit de plus en plus les ménages, car il permet de retrouver une meilleure stabilité financière. Ainsi, il s’avère avantageux, quel que soit le montant. Il est toujours recommandé de passer par un simulateur afin de trouver la meilleure option possible, car la réponse varie selon chaque proje…

Rachat de crédit : les principes de base

Le principe du refinancement de crédit est de regrouper l’ensemble de ses crédits actuels en un seul. Cette opération est possible quels que soient la durée, le taux ou la nature des crédits (immobilier, auto, moto, travaux, cartes de magasins…). …

Rachat de crédit : le guide

Le montant des mensualités, surtout si l’on a contracté plusieurs crédits, peut être un frein pour la réalisation de nouveaux projets. Dans ce genre de situation, il est possible qu’un allongement de la durée de remboursement ne suffise plus. C’est pourquoi un regroupement des prêts s’impose. Pour trouver la meilleure …

Rachat de crédit c’est quoi ?

Le rachat de crédit, autrement appelé « restructuration », se veut être une solution à une situation d’endettement extrême. Il s’agit très concrètement d’abaisser le montant des remboursements mensuels. Cette réduction implique néanmoins un allongement de la durée de reversement.

Dans certains cas, rares, le client peut aussi se faire racheter ses crédits dans l’objectif de les solder plus rapidement. Ici le taux sera probablement plus haut mais la durée plus courte.

Si plusieurs crédits ont été contractés, ils sont alors regroupés en un seul et unique crédit dont le taux est modifié de façon à permettre l’acquittement de la dette. Le regroupement des crédits facilitera par ailleurs les démarches.

Simulation rachat de crédit

Différents rachats de crédit existent :

  • le rachat de crédit professionnel,
  • le rachat locataire,
  • le rachat de crédit par achat/vente à réméré
  • et le rachat immobilier.

Une fois la décision prise, il convient de constituer un dossier afin de le présenter auprès d’établissements prêteurs, banques et organismes.

Pour faire son choix, il convient de procéder à des simulations. De nombreux outils existent pour comparer différentes propositions et en sortir les meilleurs.

Une fois le crédit accepté, une somme est immédiatement mise à la disposition du client.

Pourquoi procéder à un rachat de crédit ?

Lorsque l’endettement devient trop important, le rachat de crédit se présente comme une solution pouvant être intéressante. Il faut comprendre que le rachat de crédit certes diminue les mensualités — à court terme la solution s’entend — mais sur le long terme le client se trouve face à une dette plus importante.

Dès lors qu’une personne se lance dans un rachat de crédit, elle doit donc considérer qu’elle connaîtra une augmentation du montant total de son crédit initial.

Procéder à un rachat de crédit n’est par conséquent pas l’occasion de réaliser des économies, mais de réussir à sortir de l’eau, à tenter de remettre à plat ses finances et d’équilibrer son budget.

Dans d’autres circonstances, un rachat de prêt s’envisage :

  • Pour réaliser des économies si les taux sont plus attractifs à l’instant T.
  • Pour rembourser plus vite ses dettes.

Est-il possible de demander un rachat de crédit lorsqu’on présente un découvert ?

Certaines conditions sont à remplir afin de bénéficier d’un rachat de crédit. Il peut être accordé à une personne majeure jouissant de ses droits civiques dans le cadre d’un endettement bien trop élevé qui apparaît comme difficile à annuler, lorsque les revenus perçus restent trop faibles — moins de 1 500 euros par mois — voire irréguliers, ou encore quand le reste à vivre, c’est-à-dire le minimum légal nécessaire pour subvenir à des dépenses journalières, est insuffisant.

Les personnes fichées à la Banque de France rencontreront des difficultés pour obtenir un rachat de crédit. De la même façon, l’organisme prêteur observe avec attention le comportement bancaire de l’emprunteur en se concentrant sur l’historique de ses dépenses. La banque ou l’organisme de prêt doivent s’assurer que le client est en mesure de rembourser les mensualités qui seront établies lors de la demande de rachat de crédit.

Si les relevés bancaires ne plaident pas en la faveur de l’emprunteur, un rachat de crédit demeure envisageable, mais il sera, de fait, plus compliqué à obtenir. Il faut alors faire valoir que le découvert bancaire s’apparente à un prêt à la consommation. La pertinence du rachat de crédit est alors évidente. Il permettra de redresser une mauvaise situation financière.

Les dettes de jeux ainsi que les crédits professionnels ne sont par ailleurs pas compris dans le cadre d’un rachat de crédit.