Comparateur rachat de crédit

Publié le

 Les meilleurs acteurs du rachat de crédit vous répondent Qu’est-ce que le rachat de crédit ? Le rachat de crédit aussi...

 Les meilleurs acteurs du rachat de crédit vous répondent

Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit aussi appelé regroupement de crédit ou encore rachat de prêt est une procédure qui consiste à regrouper en un seul prêt toutes vos mensualités de crédits. Une banque ou un courtier rembourse vos prêts auprès de vos créanciers. Vous devrez ensuite verser des mensualités à l’entité qui a racheté vos crédits. Le rachat de crédit peut concerner un crédit immobilier, un crédit auto ou une dette fiscale. Globalement, le regroupement de crédit offre une diminution du taux d’endettement. Vous disposez également d’une plus longue échéance pour rembourser votre prêt unique.

Pour avoir accès à un rachat de crédit, il est nécessaire de se rendre auprès d’une banque ou d’un courtier pour en faire la demande. Après une étude, l’entité vous contacte pour vous donner sa réponse. De votre côté, vous devriez envoyer certains papiers pour permettre à la banque de monter un dossier. Celle-ci va par la suite contacter vos créanciers pour régler vos prêts.

Pour compléter le dossier, il vous faut certains documents renseignant votre état civil, votre domiciliation, vos revenus et vos crédits en cours.

Le rachat de crédit, pour qui ?

Le rachat de crédit n’est pas une solution réservée aux personnes endettées ou en difficultés financières, au contraire elle s’adapte à tous les profils : salariés, retraités, propriétaires, locataires… Elle permet de réaliser de grosses économies aux personnes qui détiennent plusieurs crédits.

Cette solution s’adresse aux personnes désireuses de financer un nouveau projet. En effet, grâce à un regroupement de crédit, il est possible d’effectuer de nouvelles demandes de prêts auprès des établissements bancaires vu que les prêts effectués auprès des créanciers seront remboursés. Le regroupement de crédit profite également aux individus ayant une baisse de revenus. C’est, par exemple, le cas des personnes retraitées et des jeunes parents. Si vous exercez une profession libérale, le rachat de crédit pourrait aussi vous être utile dans vos projets. Des entrées d’argent aléatoires peuvent en effet rendre le remboursement de prêts compliqué. Dans le cas d’un rachat de prêt, vous n’aurez qu’une échéance à payer sur une durée plus souple.

Pour remarque, le rachat de crédit ne peut être accordé aux personnes sujettes aux surendettements. Le dépôt d’un dossier de surendettement n’offre aucune possibilité de signer un nouveau prêt. Par contre, il est accessible aux personnes figurant sur les fichiers d’incidents de paiement. Cela comprend le Fichier central des chèques, le Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers et le Fichier national des chèques irréguliers.

Pourquoi se faire racheter ses ou son crédit ?

Si vous avez plusieurs crédits (que ce soit un prêt à la consommation, un crédit auto ou encore un crédit immobilier), cette solution permet de les regrouper en un seul, c’est-à-dire une seule mensualité, destinée à un seul organisme. Si vous avez un seul crédit et qu’il date de quelques années, vous pouvez le renégocier aux taux actuels qui sont plus favorables, dans le cadre du crédit immobilier.

Une seule mensualité à régler

Dans tous les cas, c’est une gestion simplifiée avec une mensualité unique qui sera moins élevée que l’actuelle. Il n’y a plus qu’un seul interlocuteur ce qui simplifie grandement la tâche.

Une mensualité totale qui peut être réduite jusqu’à 61%

Il est possible de réduire ses mensualités jusqu’à -61%, ce qui au vu du pouvoir d’achat actuel n’est pas une somme négligeable.

Le rachat de crédit présente d’autres avantages sur le plan financier. Il permet, entre autres, de faire des économies. Par rapport au taux de crédit fixé par vos créanciers, ceux des acheteurs de crédits sont plus avantageux. D’autant plus que les mensualités diminuent significativement. Ce principe est également un moyen d’alléger vos charges financières compte tenu du fait que le remboursement se fait sur une plus longue durée.

Ou réduire la durée de l’endettement

En effet, certaines personnes choisiront d’augmenter le mensualités pour réduire la durée de remboursement. Ainsi ils pourront repartir plus vite dans de nouveaux projets.

Les différentes sortes de rachats de crédits

On distingue 2 types de rachat de prêts, à savoir le rachat de crédits à la consommation et le rachat de crédit hypothécaire

Le rachat de crédit à la consommation

Comme son nom l’indique, le rachat de prêts à la consommation regroupe les crédits à la consommation. Il peut s’agir d’un prêt personnel, d’un prêt auto ou encore d’un crédit renouvelable. Cela n’exclut pas les dettes fiscales et les découverts bancaires. Pour information, la durée de remboursement de ce type de rachat de crédit va de 5 à 12 ans. En ce qui concerne le taux, il varie d’un établissement à un autre. À cela s’ajoutent des frais supplémentaires. Il s’agit de frais de courtage pour une agence et de frais de dossier pour la banque.

Pour obtenir le meilleur taux, il est indispensable de faire bonne figure. En effet, ce principe fonctionne comme une demande de prêt classique. L’établissement bancaire étudiera votre dossier dans un premier temps avant de prendre sa décision. Plusieurs critères vont définir vos mensualités ainsi que la durée de remboursement. Parmi elles, on retrouve votre degré de risque ainsi que votre profil d’emprunteur. Les banques prêtent aussi une attention particulière à votre taux d’endettement. S’il ne dépasse pas les 45 %, votre dossier a de fortes chances d’être accepté. Mis à part cela, le nombre de crédits en cours, le nombre d’incidents de paiement et la situation familiale et professionnelle sont pris en compte.

Le rachat de crédit hypothécaire

Le rachat de crédit hypothécaire ne peut être accordé sans une garantie de remboursements, à savoir l’hypothèque d’un bien immobilier. Ainsi, il est réservé aux propriétaires. À titre d’information, une mise en hypothèque nécessite les services d’un notaire. Ainsi, pour cette opération, vous devez payer des frais de notaire à l’instar du rachat de crédit à la consommation. Si votre bien immobilier est déjà mis en hypothèque, la banque ou le courtier rembourse votre prêt initial. Par la suite, vous devez prendre une nouvelle hypothèque pour garantir votre regroupement de crédit. En ce qui concerne le délai de remboursement, il est fixé entre 5 et 35 ans.

Quid de l’assurance emprunteur ?

Pour tout nouveau contrat, il y a changement d’assurance emprunteur. Ainsi, si vous avez recours à un rachat de prêt, vous devrez souscrire à un contrat d’assurance emprunteur. D’une manière générale, les banques qui rachètent votre crédit vous proposent un assureur partenaire. Cela dit, rien ne vous empêche de vous tourner vers une autre assurance emprunteur. Il n’y a pas d’obligation.

Comment trouver le meilleur organisme de rachat de crédit ?

Parce que chaque établissement est différent, les offres de rachat de crédit ne se valent pas. D’où la nécessité de faire un comparatif avant d’arrêter votre choix.

Utiliser un comparateur

Les courtiers et banques proposent souvent une calculatrice permettant de faire une simulation, c’est le cas sur cette page.

Les champs à remplir concernent vos revenus et les montants de crédits à regrouper. La calculette se charge de faire la synthèse et vous indique le montant de votre mensualité ainsi que le taux du rachat de crédit. Pour vous faciliter la vie, vous pouvez avoir recours à un comparateur en ligne. Pratique, le comparateur d’Empruntis vous aide à trouver des propositions de rachats de prêts aux meilleures conditions.

Un gain de temps

Notre comparateur permet de comparer de manière impartiale les principales offres que l’on trouve en France aujourd’hui. Un seul formulaire pour obtenir les réponses des meilleurs organismes.

Les pièges à éviter

Comme pour toute entreprise, il est important d’être vigilant lorsqu’on vous propose un rachat de crédit.

Le taux du rachat de crédit

Le taux du rachat de crédit est souvent le critère principal qui pousse les emprunteurs à accepter une offre. C’est pourtant une grande erreur, car en effet, d’autres frais rentrent dans le calcul global de l’opération. Ainsi, vous devez aussi prendre en compte le TAEG ou taux annuel effectif global. Il est important que vous preniez également en compte les frais de dossier. Ces derniers peuvent s’élever jusqu’à 1000 €. Il est à noter que votre ancienne banque demande ce qu’on appelle des indemnités de remboursement anticipé. Il s’agit d’une somme facturée par la banque prêteuse lorsque vous soldez par anticipation votre crédit immobilier.

Le surendettement

En cas de difficulté financière, le rachat de prêt peut paraître une solution idéale. Certes, il vous aide à vous défaire de situation difficile, mais il n’efface en aucun cas vos dettes. Vous devez donc garder une situation financière stable une fois le contrat signé. Veillez à vérifier que les revenus sont fixes et que vous êtes solvable pour les mensualités.

L’urgence

Face à une urgence, toutes les offres de rachat de crédits peuvent paraître alléchantes. Vous pouvez alors être tenté de signer le premier contrat venu. C’est pourtant une grosse erreur. Comme dit plus tôt, le rachat de crédit est une opération financière qui nécessite beaucoup de réflexion. Il s’agit d’un engagement important. Avant de vous lancer dans ce projet, posez-vous les bonnes questions. Pourquoi devez-vous faire un rachat de prêt ? Les conditions sont-elles favorables ? Le rachat de crédit répond-il vraiment à vos besoins ?

Attention, nous vous rappelons que le cumul des crédits est dangereux pour votre santé financière.

Pour résumer le rachat de crédit, c’est :

  • Le montant de vos mensualités réduites,
  • Un budget simplifié et des finances équilibrés,
  • La possibilité d’épargner et de se lancer dans de nouveau projet,
  • Une gestion facilitée avec un seul interlocuteur.

Mention légales :

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez votre capacité de remboursement avant de vous engager.