Placement pro

Votre entreprise souhaite placer de l’argent plutôt que de le laisser dormir en banque ? Il existe des solutions pour faire fructifier votre excédent de trésorerie.

Qui propose des placement pour les entreprises ?

Quels sont les placements professionnels possibles pour son excédent de trésorerie ?

Les particuliers disposent d’un large choix de placements comme le contrat d’assurance vie, les dépôts bancaires, les investissements en bourse, l’achat de crypto, l’immobilier, etc. C’est aussi le cas pour les professionnels sauf que pour ces derniers, les solutions ne sont pas les mêmes. Focus !

Il existe de nombreuses solutions de placements professionnels sur le marché.

Les investissements sécurisés et garantis

Les livrets

Comme ce sont des solutions de placement sécurisées et garanties, les professionnels peuvent y placer la majeure partie de leur trésorerie. Il s’agit, entre autres, des livrets A à destination des pro que de nombreuses banques proposent. Il y a aussi d’autres livrets tels que le CSL pro (Compte sur livret) disponibles notamment dans les banques classiques telles que Société Générale ou LCL.

La rémunération est généralement faible et ne couvre pas l’inflation.

Les comptes à terme

Les professionnels peuvent également se tourner vers les comptes à terme qui sont également sécurisés et garantis. Ce type de placement peut se présenter sous plusieurs formes comme les comptes à terme trésorerie classiques, les comptes à termes progressifs ou encore les comptes à terme à revenus réguliers.

Idem que pour les livrets, l’absence de risque fait que sa rentabilité est inexistante.

Les placements financiers avec risque de perte en capital mais potentiel de gains plus fort

Tout le monde sait que seul le risque rémunère. Regardons maintenant ce qui est disponible pour les personnes morales qui sont prêtes à investir une partie de leur trésorerie sur un actif à risque qui peut leur rapporter de l’argent.

Les placements boursiers

OPCVM (Organisme de placement collectif en valeurs mobilières), Sicav (Société d’investissement à capital variable), FCP (Fonds commun de placement), etc. les placements boursiers destinés aux professionnels sont nombreux.

Cependant, les solutions telles que l’OPCVM, les Sicav et FCP ne sont pas sécurisées et garanties. Ainsi, il vaut mieux n’y placer que sa trésorerie stable, celle qui ne mettrait pas en péril l’entreprise même si elle n’existait pas. À noter également que la durée de placement est souvent de 6 mois ou un an pour les  placements qui ne sont pas purement monétaires.

Les entreprises peuvent investir en Bourse par l’intermédiaire d’un Compte Titres Ordinaire (CTO) qui sera alors ouvert aux personnes morales.

L’ex contrat Madelin, actuel PER et l’épargne salariale

Les professionnels ont aussi la possibilité d’épargner avec les bénéfices que leur entreprise réalise en fin d’année. S’ils souhaitent opter pour cette solution en tant que personnes physiques, ils peuvent se tourner vers le contrat Madelin. Les personnes morales, quant à elles, n’ont qu’à adopter l’épargne salariale comme le PEI (Plan d’épargne interentreprises) ou le PERCOI (Plan d’épargne pour la retraite collectif interentreprises).

Les placements des parts de SCPI en usufruit

Les professionnels qui souhaitent épargner peuvent aussi placer leurs parts de SCPI (Société civile de placement immobilier) en usufruit. Néanmoins, il est nécessaire de tenir compte que les statuts doivent mentionner la possibilité d’investir dans cette solution. Autrement, l’intéressé s’expose à une faute de gestion qui dépasse l’objet social de sa société.

Le contrat de capitalisation

Cette solution s’adressant aux personnes morales fait aussi partie des placements pour les professionnels. Elle permet à ces derniers d’investir sur des supports financiers s’apparentant aux fonds en euros (pour un capital garanti) des contrats d’assurance-vie et aux unités de compte (pour un meilleur rendement des investissements). Cette option a de nombreux points forts comme une fiscalité avantageuse, le fait que la trésorerie n’est pas bloquée, etc.

Bons à savoir pour les pro qui veulent investir

Il est bon de souligner que les professionnels ne peuvent pas souscrire à un contrat d’assurance-vie. En effet, bien qu’ils soient sécurisés et garantis, les contrats d’assurance-vie s’adressent uniquement aux épargnants particuliers.

Il faut également savoir que des prélèvements sociaux comme la CSG (Contribution sociale généralisée) et la CRDS (Contribution au remboursement de la dette sociale) s’appliquent sur les revenus du patrimoine et de placements des professionnels. Les pro qui souhaitent épargner doivent, ainsi, tenir compte de ces éléments.

Il existe une large gamme de solutions pour les professionnels qui désirent placer leur excédent de trésorerie. Pour faire le bon choix, il est recommandé de faire appel à son conseiller professionnel ou à un conseiller en gestion de patrimoine. Un comparatif en ligne peut aussi être d’une grande utilité pour trouver l’offre correspondant à son profil et à ses besoins.