Crypto-banque

Les crypto-banques sont des établissements permettant d’acheter des monnaies virtuelles et de les utiliser dans la vie de tous les jours.

Qui sont les crypto-banques ?

Guides : pour mieux comprendre les cryptomonnaies

Crypto et obligations fiscales, le guide

Que vous soyez acheteur de monnaies virtuelles amateur ou expert, voici tout ce qu’il faut savoir pour respecter les règles fiscales imposées par notre gouvernement.

Les crypto-banques : pour acheter des cryptomonnaies en toute quiétude

Le fait de pouvoir détenir sur un même compte des monnaies traditionnelles, cryptomonnaies et blockchains traversait déjà les esprits depuis quelques années. À présent, plusieurs plateformes proposent déjà des services et outils incluant les cryptomonnaies.

Un usage mixte

Ces enseignes sont couramment appelées crypto-banques. Leur nom annonce clairement les services qu’elles offrent à leurs clients. Elles proposent à la fois des services pour détenir un compte courant classique avec une carte de paiement et de cryptomonnaies.

De paria à VIP

Chose étonnante : ce nouveau concept a d’abord été mal vu, en particulier par les banques centrales. En 2017, le PDG de JPMorgan Chase avait même affirmé que le bitcoin était « une escroquerie ». Depuis, la tendance a bien changé et les grandes enseignes US envisagent sérieusement de se lancer dans l’aventure de la « crypto ». Sans parler des banques centrales qui se sont déjà quasiment toutes lancées dans la course à créer leur propre stable coin. 

Des services innovants nécessitant la blockchain

Les devises prises en compte par les crypto-banques incluent les classiques euros, dollars et consorts ainsi que et les actifs numériques, tels que Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH) ou encore le Litecoin (LTC).

La conversion un enjeu de taille

Toutefois, pour offrir de tels services à ses clients, l’établissement doit mettre en place un système adéquat. L’interchangeabilité de l’argent traditionnel à la crypto est un défi de taille. Non seulement l’utilisateur de la monnaie numérique peut diviser une unité en mille, mais sa valeur varie en plus considérablement avec le temps.

La blockchain fait le lien

Par conséquent, afin de permettre aux clients de réaliser des transactions via des cryptomonnaies, une crypto-banque utilise un système particulier. Elle doit avoir recours à la blockchain, car cela permet de relier le système classique aux réseaux des cryptomonnaies en question.

L’emploi du mot juste

Blockchain ne rime pas toujours avec crypto

Notez bien qu’une banque basée sur la blockchain n’offre pas toujours les mêmes services qu’une crypto-banque.
La blockchain peut être exploitée de différentes manières. Lorsqu’elle est utilisée à bon escient, elle permet de rendre les services classiques encore plus efficaces. De ce fait, un établissement bancaire fondé sur la blockchain ne propose pas forcément de services liés aux crypto-actifs.

Par exemple, la société suisse Mt Pelerin a érigé un service bancaire basé sur la blockchain. Son but est de remplacer tout type d’actifs par des smart contracts. Ainsi, les transactions deviennent plus transparentes, plus efficaces et moins coûteuses.

Cryptobanque ne rime pas avec vraie banque

Les banques ont bien évolué au fil du temps et s’adaptent à la demande actuelle. Voilà pourquoi les cryptomonnaies s’insèrent de plus en plus dans ce secteur incontournable.

La possibilité d’acheter des actifs numériques dans une structure légale rassure grandement la clientèle. Reste à ce que ces acteurs demandent et obtiennent l’agrément bancaire ou soit validés par l’AMF.