Déposer 3000€ à la banque : risques et conseils

Publié le
Beaucoup de français se demandent combien est-il encore possible de déposer en espèces à la banque. Le montant maximum n'est pas clair : 10 000€, 1000€, 3000€, 5000€ ? A partir de quelle somme doit-on justifier un dépôt ? Faisons le tour de la question.

Quelles banques pour le dépôt d'espèces ?

Compte Nickel

Le compte Nickel rencontre un véritable succès. Son offre "NoBank" s'achète chez le buraliste et se recharge en argent liquide.

Monabanq

C'est une banque en ligne différente des autres. Bien moins chère qu'une banque classique et avec des atouts qui écrasent les établissements à distance.

À l’heure actuelle, beaucoup s’interrogent sur l’avenir de l’argent liquide. Est-il toujours possible de déposer des espèces à la banque sans en justifier la provenance ? Que dit la loi à ce sujet ? Comment la COVID-19 est-elle venue modifier nos habitudes et nos rapports avec l’argent liquide ? Comment déposer des espèces lorsque l’on possède un compte dans une néobanque ? Retrouvez ici tout ce que vous devez savoir sur l’argent liquide en 2021.

Déposer de l’argent liquide : ce que dit la loi

La loi encadre fortement les mouvements d’argent liquide dans le but de lutter contre le blanchiment d’argent et d’empêcher les opérations illégales. Pour cela, le gouvernement a imposé un certain nombre d’obligations aux banques avec les COSI : les communications systématiques d’informations.

La transmission de fonds

La mise en place de ces nouvelles obligations s’est faite en 2 temps. Tout d’abord, dès 2013, les banques se sont vues contraintes d’adresser systématiquement à tracfin, un organisme chargé de lutter contre la fraude fiscale, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, les éléments d’information suivants :

  • tout versement d’espèce ou de monnaie électronique de 1 000 € par opération ou de 2 000 € cumulés par client sur un mois calendaire.

Ces informations doivent impérativement être communiquées dans un délai de 30 jours suivants le mois où les opérations ont été effectuées.

Les versements et retraits d’espèces

La seconde partie des obligations des établissements de crédit, de paiement et de monnaie électronique est intervenue en 2016. Dès le premier janvier de cette année, les organismes ont du signaler tous versements et retraits d’espèces dont les montants cumulés sur 1 mois dépasseraient les 10 000 €. Les personnes physiques mais aussi les personnes morales sont concernées. Outre cette obligation légale, les banques demandent généralement à leurs clients de justifier tout dépôt d’espèces supérieur à 8 000 €. Cette justification peut se faire par tout moyen.

Toutes ces informations sont récapitulées et précisées dans un document officiel qui réalise le bilan de ce qui doit être fait selon le montant des retraits ou versements d’espèces.

Les Français et les espèces

En plus de ces contraintes concernant les transmissions, les versements et retraits d’espèces, la conjoncture et les nouvelles habitudes de consommation pèsent sur la relation des Français à l’argent liquide.

L’impact de la COVID-19

La COVID-19 a entraîné un fort recul des paiements en espèces, et ce pour deux raisons principales :

  • pour des questions sanitaires. En effet, dès le début de la pandémie mondiale, les autorités ont conseillé de limiter les paiements en espèces et de privilégier les opérations par carte bancaire, sans contact. Cette habitude pourrait perdurer.
  • La crise économique liée à la COVID-19 incite les Français à se constituer des bas de laine. Si l’on pensait cela désuet, force est de constater qu’en cas de crise économique, les Français ont encore le réflexe de conserver de l’argent liquide à leur domicile. Et ce phénomène dépasse nos frontières puisque la BCE (Banque Centrale Européenne) estime qu’entre un quart et la moitié des espèces actuellement en circulation sont conservées au domicile des particuliers, des commerçants ou dans les entreprises.

La disparition programmée des espèces ? Enquête sur un sujet sensible

Néobanques et banques en ligne : comment déposer de l’argent liquide ?

Ce phénomène est également amplifié par l’impossibilité des clients des néobanques et de nombreuses banques en ligne de déposer des espèces. En effet, faute d’agences physiques peu de ces établissements offrent ce service à leurs clients. Mais nombre des utilisateurs de néobanques possèdent également un compte au sein d’une banque traditionnelle. Il est donc parfaitement possible de déposer l’argent liquide au sein d’un établissement classique puis d’effectuer un virement vers une néobanque ou une banque en ligne.

Si tous permettent de retirer de l’argent liquide dans les distributeurs automatiques, seuls une poignes autorisent le dépôt d’espèces :

  • Deux banques en ligne : Monabanq et Hello bank!,
  • Quelques cartes prépayées, telles que : Nickel et Transcash.

 

En résumé, il est toujours possible de déposer 3 000 € à la banque sans justificatif. Mais renouveler régulièrement cette opération peut exposer à un contrôle poussé de la part des autorités compétentes.

 

Liste des établissements