Dépôt d’argent liquide

Il est difficile de trouver une solution pour déposer des espèces sur son compte à moindre frais. Cela peut sembler…

Les TOP solution pour déposer ses espèces

LCL

Le Crédit Lyonnais est devenue la LCL en 2005. Elle a fait couler beaucoup d’encre dans le passé. Aujourd’hui son offre est très intéressante. Redécouvrez le LCL.

En savoir plus Ouvrir un compte au LCL

Il est difficile de trouver une solution pour déposer des espèces sur son compte à moindre frais. Cela peut sembler bizarre d’avoir un profil de consommateur dédié à ceux qui ont besoin de déposer de l’argent liquide dans une banque et pourtant cette notion est devenue recherchée car elle est très rare dans les nouveaux acteurs de la banque.

En règle générale, les banques en ligne ne permettent pas de déposer de l’argent liquide au guichet, de même que les néobanques car elles n’ont plus de guichet puisqu’elles sont dématérialisées.

Ce service qui est d’accepter le dépôt d’argent liquide (billet de banque) est-il réservé exclusivement aux banques classiques ?

Non ! Il n’est pas obligatoire d’avoir un compte dans une banque traditionnelle pour pouvoir déposer de l’argent liquide sur son compte courant. Il s’agit pourtant de la solution la plus évidente et la plus facile. Mais ce n’est pas forcément la mons chère.

D’autres acteurs comme le Compte Nickel, Monabanq, Hello bank! et certaines cartes prépayées, permettent d’encaisser de l’argent en billet sur son compte personnel.

La question est : quand on souhaite réduire ses frais de tenue de compte par quelle solution passer pour déposer de l’espèce ?

Une question ?

Le Compte Nickel

La Success Story du Compte Nickel s’explique en partie au fait qu’il est simple et facile de recharger son compte en espèce. Aujourd’hui, Nickel compte déjà près de 1,5 millions de clients et son volume monte crescendo.

Les frais relatif à ce compte sont raisonnables : 20€/ an ou 30€ + 20€ pour ceux qui choisissent la formule haut de gamme avec la carte Nickel Chrome. Puis il faudra ajouter les frais de fonctionnement : 0,5€ par retrait chez u buraliste ou 1€ pour les retraits au distributeurs, 2% pour les dépôts de liquide, …. A titre informatif, le premier dépôt à réaliser à l’ouverture du compte pour l’activer est limité à 250€ et il est gratuit. L’ensemble des frais sont disponibles sur la brochure tarifaire du Compte Nickel ou bien expliqué dans notre article qui dépeint leur ascension.

Il y a des limites de dépôts de cash à ne pas dépasser : 950€ sur 30 jours calendaires.

Les banques en ligne

Très rares sont les banques en ligne permettant ce type d’action. Certaines disent le faire, mais c’est plus sur le papier que dans la réalité. Citons ici par exemple Hello bank! qui, avec le réseau d’agences de la BNP Paribas permet de déposer de l’argent liquide. Dans les faits, les clients sont souvent découragés une fois arrivés au guichet par les conseillers qui les réorientent vers un compte classique à la BNP Paribas.

D’autres solutions sont possible avec Monabanq, la banque en ligne qui détient des frais de tenue de compte à 2€ par mois. Il est possible de faire jusqu’à 5 versements gratuits d’argent liquide en agence au CIC. Dès le 6ème dépôt de cash, l’opération sera facturée 5€ à chaque fois.

Les autres cartes prépayées

Les cartes pré-payées sont des solutions bancaires comme le compte Nickel qui ne passent pas par une banque. Elles sont rechargeables par virement bancaires mais aussi par mandat cash ou via la WesternUnion.

Les banques traditionnelles à frais réduits

Certaines banques classiques ont décidé de réduire leurs frais. C’est le cas du LCL qui pratique les mêmes tarifs que Monabanq soit 2€/mois minimum.

HSBC pour les particuliers a également fait des efforts, ce qui leur permet de rejoindre le classement des meilleures solutions. Les frais annuels minimums sont de 45€, ce qui est inférieur à beaucoup d’autres banques classiques.

Plusieurs raisons expliquent le ralentissement de l’utilisation de l’argent liquide et donc les difficultés à alimenter sont compte en espèces.

  1. L’argent liquide est difficile à tracker pour les Etats et compte tenu de la politique actuelle qui vise à tout contrôler, il est dans leur intérêt de limiter l’utilisation des espèces. D’ailleurs les paiements en liquide sont encadrés par la loi. Le décret n°2015-741 du 2′ juin 2015 limite les paiements en liquide chez un commerçant à 1000€. Cette limite s’applique pour toutes les transactions avec un professionnel.
  2. Ensuite, il y a aussi la notion de facilité. Aujourd’hui, peu de personnes se promènent avec le porte-monnaie plein de billets et de pièces. Les cartes bancaires ou le mobile remplace l’argent sonnant et trébuchant. Même si en 2016, date d’une enquête réalisée par la BCE sur 17 pays de la zone euro, 68% des paiements chez les commerçants étaient réalisés en liquide, ce chiffre a dû bien chuter avec l’arrivée du sans contact et des xPays, que sont les solutions de paiement par mobile.
  3. La croissance des établissements à distance fait que par nature sans guichet physique le dépôt d’argent physique est moins évident.
  4. La création des billets et des pièces à un coût pour les banques centrales. Dans une période où la réduction des charges est de mise, on comprend facilement qu’au final la diminution de l’utilisation de l’argent liquide arrange aussi bien les banques que les pouvoirs public.

Lire notre article sur la disparition ou raréfaction de l’argent liquide dans les années à venir.