Multibancarisation rime avec frais réduits pour un compte pro

Publié le

Souscrire un compte pro en ligne en complément d’un compte ouvert auprès d’une banque classique permet aux indépendants, aux TPE et aux PME de faire des économies.

Les meilleures comptes pro

Un compte pro en ligne s’accompagne de nombreux avantages 

Shine, Manager.one, Anytime, Qonto, plusieurs fintechs se sont aujourd’hui lancées dans les comptes bancaires professionnels aux multiples atouts.

Une solution 100% en ligne

Ces nouveaux acteurs profitent des évolutions technologiques pour réinventer la banque pour professionnels :

  • L’ouverture et la gestion du compte sont 100% en ligne,
  • Le compte s’accompagne d’une appli mobile pour faciliter sa gestion,
  • Le suivi du compte et de ses mouvements s’effectue en temps réel,
  • Les utilisateurs sont entièrement libres et autonomes dans la gestion des opérations courantes.

Des frais bancaires réduits  

Avec un compte pro en ligne, les utilisateurs ont la possibilité d’économiser sur les frais bancaires :

  • Les frais sont pour la plupart transparents,
  • Selon la formule choisie, les abonnements varient de 3,90 (chez Shine pour les freelances) à plus de 200 euros par mois pour les grosses structures qui ont des besoins très importants en flux financiers
  • Les formules incluent les frais sur les opérations courantes,
  • Il n’y a pas de commission de mouvement pour la plupart.

Des outils innovants intégrés à l’application

Au-delà des services bancaires, les différents acteurs rivalisent d’idées pour séduire les utilisateurs. Pour ce faire, ils intègrent à leur application plusieurs outils pour :

  • faciliter la gestion commerciale et financière de l’entreprise : création de devis, facture et suivi des encaissements,
  • faciliter la compta : connexion à l’outil comptable, ajout des notes de frais, …
  • relance des impayés,
  • assistance juridique,
  • aide à la création d’entreprise,
  • paiement des salariés ou de factures en lot …

Autant d’exemples pour permettre à l’entrepreneur de se concentrer davantage sur son business.

Les banques traditionnelles ont plusieurs atouts

Les néobanques ont cependant leur limite. Certains services restent intéressants chez les banques classiques.

Les solutions de crédit

La plupart des banques digitales spécialisées dans les comptes pros ne sont que des établissements de paiement. A ce titre, elles ne sont pas autorisées à proposer des crédits et des produits d’investissement, du moins en leur nom propre. Certes, certaines d’entre elles ont noué des partenariats avec d’autres acteurs pour contourner cette limite. C’est le cas de Shine, de Qonto et de Memo Bank qui est pour sa part une banque en ligne avec agrément bancaire.

Cependant, leurs offres restent pour certaines limitées.

Les banques classiques, elles, restent des références en matière de solutions de financement.

L’encaissement de chèque et de liquide

 La plupart des néobanques pro n’autorisent pas les dépôts en espèces. Mis à part Hello bank! avec son offre Hello Business depuis peu.

Certaines d’entre elles acceptent les encaissements de chèques. Toutefois, elles imposent des limites tant en termes de montant maximum qu’en termes de fréquence mensuelle. De ce fait, il est préférable pour les entreprises qui sont souvent amenées à encaisser des paiements en liquide ou par chèque de conserver un compte bancaire auprès d’une banque traditionnelle.

 

L’accès à un conseiller physique

Certes, les néobanques mettent à disposition de ses utilisateurs des conseillers accessibles par mail ou par téléphone, et ce sans rendez-vous. Cependant, les banques traditionnelles leur permettent d’accéder à un conseiller personnel et des rendez-vous physiques en agence. C’est le cas aussi de Memo Bank qui propose que les conseillers se déplacent directement à la rencontre de ses clients. Cependant cette dernière se limite à fournir ses services aux entreprises réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 2M€ par an.

La multibancarisation permet de faire d’importantes économies

L’offre des banques traditionnelles est complémentaire à celle des banques en ligne. Outre la possibilité de tirer parti du meilleur des deux acteurs, la détention de plusieurs comptes bancaires permet également de faire des économies. Voici quelques astuces.

Résilier la carte fournie par la banque principale

Les factures des cartes fournies par les banques classiques vont de 60 à 200 euros par an. En les résiliant et en ne conservant que la carte d’une banque mobile, dont la cotisation est déjà incluse dans l’abonnement, l’entreprise peut réaliser de fortes économies.

Le compte utilisé dépend de l’opération à réaliser

Certaines opérations sont intéressantes à réaliser auprès d’une banque traditionnelle et d’autres chez une néobanque pro. A titre d’illustration, les forfaits d’un compte en ligne peuvent inclure un quota mensuel de virements gratuits. Au-delà de ce nombre, des frais sont prélevés pour chaque opération. Il peut ainsi s’avérer plus intéressant de réaliser les virements supplémentaires à partir du compte principal.

 

Liste des établissements