Peut-on obtenir un crédit quand on est au chômage ?

Publié le
Nécessité d'un crédit (perso ou immobilier) quand on est sans emploi, n'est pas évident mais pas impossible. Nos conseils et ce qu'il faut savoir.

Faire des simulations

Crédit immo : Faire une simulation de prêt relais ?

Le crédit immobilier et sa souscription sont vraiment entourés d’idées reçues, et de zones d’ombre. Certes un crédit immobilier ne s’obtient pas en claquant des doigts mais ce n’est pas non plus le parcours du combattant ou uniquement réserver aux personnes aisées. De plus en plus de personnes n’osent plus envisager l’achat d’une résidence principale.

Emprunter quand on est au chômage

Même si le projet de devenir propriétaire peut s’avérer compliqué en cas de CDI, il n’est pas impossible d’en obtenir un lorsque l’on est au chômage. Voici ce qu’il faut savoir sur les démarches.

Les aides

Ces aides ne concerne pas directement le crédit immobilier mais il permettent d’améliorer ses conditions de vie.

  • La Caisse d’allocations familiales (la CAF) propose des aides pour les personnes à petit revenu. Dans le cas qui nous intéresse la CAF peut aider en proposant un prêt électroménager encore le prêt à l’amélioration de l’habitat, qui peuvent aider en fonction des besoins et du bien envisagé, un bien dans l’ancien peut-être avec plus abordable s’il nécessite des travaux, encore faut-il pouvoir les financer.

L’organisme prêtera de l’argent dans la limite ce que votre budget vous permettra de rembourser, en fonction de vos revenus. Attention toutefois, pour pouvoir bénéficier d’une aide de la CAF, il faut généralement être bénéficiaire d’une allocation de l’organisme.
Avec le PAH (prêt travaux) à 1% d’intérêt, la CAF finance tout ce qui va donner de la valeur au logement, que ce soit en le rendant plus facile à habiter, moins polluant, tout ce qui permettra de faire des économies d’énergie (les pièces insalubres, la transformation du garage en chambre…), ainsi que tout ce qui est mise aux normes : électricité, isolation, chauffage… Comment cela se présente, tout simplement la CAF prend en charge 80% des travaux, son versement se fait en deux fois, la première partie pour démarrer les travaux, la deuxième lorsqu’ils sont terminés.

  • Le Prêt d’Accession Sociale (PAS), qui permet de financer un bien aussi bien dans le neuf que dans l’ancien. La capacité d’emprunt est notamment déterminée par la zone géographique de l’achat. Ce prêt peut également servir à financer des travaux d’un minimum de 4000 €.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du gouvernement dédié à cet effet. Il présente l’avantage d’ouvrir le droit à l’aide personnalisée au logement. L’APL peut aller de 75 à 165€ en fonction des régions. Le versement se fera directement à la banque qui afin de réduire chaque mensualité.

  • Le prêt à taux zéro, ou PTZ+ est un prêt consenti par l’État et proposer par la banque, comme indiqué par son nom il n’y a pas d’intérêt sur cette somme ce qui réduit considérablement le nombre d’années d’endettement. Attention cependant il ne représente qu’une partie de la somme et nécessite de répondre à certains critères.

Le prêt entre particuliers

Il existe d’autres organismes de prêt que les banques, comme par exemple les organismes de financement entre particuliers dont le plus connu est Younited Crédit et ses offres à taux bas. Mais il ne finance pas de crédit immobilier.

Cette méthode séduit de plus en plus car elle évite d’avoir à passer par une banque. Cela étant, le plafond est de 40 000€.

Afin d’éviter toute forme d’abus mieux vaut passer par un site certifié comme Younited, celui-ci est agréé par l’autorité de contrôle prudentiel, un agrément bancaire qui lui permet d’apporter une sécurité aux transactions réalisées.

Nos conseils

Parce qu’il n’y pas de solution miracle, mais que les astuces seules ou mises bout à bout peuvent aider à faire avancer le projet voici ce que vous pouvez faire pour mettre toutes les chances de votre côté.

Revoir son projet à la baisse

La première solution, même si elle ne fait pas plaisir concerne le projet, à savoir que c’est également un conseil valable pour les personnes en CDD ou CDI. Le projet doit être réalisable, ou pour reprendre une expression bien connue, il faut avoir les moyens de ses ambitions. Un petit salaire ou une personne au chômage ne pourra pas s’offrir une grande maison en bord de mer par exemple. S’il y a un élément important à prendre en compte dans la construction de son projet c’est le taux d’endettement.

Dans le cadre d’une personne au chômage, ses allocations peuvent être prises en compte comme revenu à la condition que la période d’indemnisation par Pôle emploi restante soit encore longue. Cependant cet argument n’est pas accepté par beaucoup d’établissement de crédit.

La banque sera plus clémente si votre future mensualité s’approche du montant actuel de votre loyer (dans le cas où ce dernier est payé correctement tous les mois sans aucun incident).

Dans le cadre d’un prêt immobilier, il faudra miser sur votre patrimoine existant ou revoir le projet à plus tard.

Avoir une gestion irréprochable de ses comptes

Il faut savoir que lorsque vous allez vouloir demander un prêt immobilier, la banque va décortiquer vos relevés bancaires, si c’est votre banque actuelle elle les connait déjà, si c’est une nouvelle banque elle les demandera. C’est pour cela qu’il est important de présenter des comptes sans découvert, prouver que l’on arrive à épargner, que l’on sait gérer notre argent et qu’elle peut nous faire confiance pour le remboursement des mensualités.

Faire des économies

Il n’y a pas de petits profits, pour prouver que vous savez gérer votre argent et que vous avez la notion de dépenses utiles, il est bon d’utiliser les comparateurs afin de réduire toutes les mensualités qui vous coûtent trop chères, de mettre en concurrence chaque année votre assurance ou votre banque pour obtenir un meilleur prix.

Faire le tri et vendre tout ce dont on a plus besoin afin de se faire un peu d’argent de poche.

Ou encore faire des missions sur des sites de services entre voisins ou particuliers, cela montrera également votre motivation et votre détermination à mettre tout en œuvre pour retrouver du travail et réussir vos projets.

Vous l’aurez compris, rien n’est impossible mais il faut être bien renseigné avant de se lancer dans ce type de projet, que l’on soit chômeur ou non. Prouvez à la banque que l’on cherche activement, faire des petits changements dans son quotidien pour repartir sur de bonnes bases financières. Dans tous les cas ces petits gestes ne sont que du positif.

Liste des établissements