Prêt personnel sans justificatifs à fournir

Publié le

Le prêt personnel sans justificatifs est un crédit à la consommation qui permet de financer l’achat de biens ou services sans devoir prouver l’usage des fonds. Autrement dit, l’emprunteur est libre de les utiliser selon ses désirs, quel que soit son projet. Que ce soit pour effectuer des travaux de rénovation, financer un voyage ou acheter une nouvelle voiture, le crédit personnel non affecté est la solution idéale pour obtenir le montant nécessaire au projet de l’emprunteur.

3 solutions de crédit personnel non affecté

Qu’est-ce qu’un prêt sans justificatifs ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de bien cerner ce qu’un emprunt sans justificatifs représente pour un emprunteur et son projet, car il ne faut pas oublier que cela implique un remboursement. Le taux peut varier d’un établissement à l’autre d’où l’importance de comparer.

Les particularités

À l’instar du prêt affecté, un emprunt sans justificatif ne nécessite aucun document attestant de l’usage des fonds demandés. Cela dit, pour y avoir accès, il est nécessaire de respecter les conditions suivantes :

  • Ne pas être fiché à la Banque de France,
  • Ne pas être surendetté,
  • Avoir des garanties de remboursement.

La différence entre ce que dit la Loi et la pratique

Normalement, rien n’oblige à justifier l’utilisation des fonds pour un prêt personnel. Normalement ce dernier permet de financer différents types de projets : travaux, naissance, high tech… et même l’achat d’un véhicule.

Pourtant, dans la pratique, certains établissements demandent des pièces justificatives à l’emprunteur, comme un devis, un bon de commande… Plus la banque est rassurée sur l’utilisation des fonds, plus elle sera encline à prêter de l’argent.

Cependant, généralement pour les emprunts inférieurs à 3000€, rien n’est demandé. À moins que le banquier soit vraiment très suspicieux.

Quelles sont les conditions d’obtention ?

Pour obtenir un prêt personnel sans justificatifs, vous n’avez pas à fournir des explications sur l’usage des fonds auprès de l’organisme prêteur. Néanmoins, comme pour tout autre emprunt, il faut remplir certaines conditions pour être éligible.

Pour pouvoir étudier votre dossier, le prêteur exige souvent des informations sur vos revenus, incluant votre capacité de remboursement. Vous devez également présenter les documents suivants pour garantir votre solvabilité :

  • Votre avis d’imposition : il indique le montant de vos impôts fonciers et les taxes que vous devez au fisc.
  • Votre bilan professionnel : il garantit que vous n’avez aucun problème financier et que votre activité professionnelle est stable.
  • Vos bulletins de paie : ils seront évalués par rapport au montant du prêt.
  • Vos relevés d’aides sociales.
  • Pour les professions libérales : une liasse CERFA (centre d’enregistrement et de révision des formulaires administratifs) est exigée.

Le montant accordé pour ce type de prêt varie entre 200 € à 75 000 € selon l’organisme prêteur, mais il est parfois plafonné à 21 300 €.

Le taux du prêt est fixe et garanti durant toute la durée du contrat.

Quant à la durée de remboursement, elle s’étend généralement sur une période de quelques mois à sept ans.

 Les démarches pour avoir accès à un prêt sans justificatifs

Une demande de crédit sans justificatif peut se faire en ligne. De nombreux établissements dont FLOA Bank , Younited et Cashper le proposent. La plupart des banques en ligne mettent à la disposition de leur client un outil accessible via internet pour faire une simulation. Il est ensuite nécessaire de remplir un formulaire une fois que le demandeur aura choisi l’offre qui lui convient le mieux. Les documents et justificatifs peuvent être envoyés par voie postale, par mail ou depuis l’espace client. La durée d’examination du dossier varie en fonction des établissements.

Focus sur les travailleurs non salariés et indépendants

Les indépendants ont du mal à obtenir des réponses positives des établissements prêteurs. C’est pour cette raison que Mansa a décidé de faire bouger les choses et de leur faciliter l’accès au crédit. D’autant plus qu’en France, et partout dans le monde, il y a de plus en plus de freelances et travailleurs indépendants.

Bon à savoir : comme le crédit à la consommation sans justificatif appartient à la catégorie des crédits non affectés, sa souscription est sans engagement.

Quels projets peut-on financer avec un crédit personnel non affecté ?

Parmi les prêts personnels sans justificatifs les plus répandus, vous pouvez souscrire à un crédit renouvelable (revolving) ou un crédit entre particuliers dont le taux varie entre 1 et 11%.

Contrairement au crédit affecté (crédit auto), l’utilisation d’un prêt personnel sans justificatif est très vaste. Il vous permet de faire face à des évènements imprévus ou financer vos projets personnels comme :

  • Achat de biens matériels : meubles, appareils électroménagers, etc.
  • Financement des études de vos enfants,
  • Réalisation de travaux de rénovation,
  • Besoin de trésorerie,
  • Projet de voyage, etc.

Puisque le montant de l’emprunt est relativement moins important, il ne permet pas de financer l’acquisition d’un bien immobilier. Dans ce dernier cas, il faudra souscrire un emprunt immobilier dédié à cet effet.

 

Les avantages et inconvénients d’un prêt personnel sans justificatif

Soumis à des contraintes relatives à la durée de remboursement, cet emprunt est strictement encadré par la loi. S’il n’est pas nécessaire de justifier l’utilisation des fonds empruntés, l’obtention de ce dernier vous oblige à déclarer vos informations personnelles et vos revenus.

Selon votre profil, le prêt peut vous être accordé ou refusé. Malgré certaines contraintes, ce type de prêt présente quelques avantages :

  • Flexibilité d’usage des fonds : contrairement aux crédits affectés, vous pouvez fiancer toute sorte de projets personnels sans aucune justification.
  • Taux d’intérêt abordables : ils sont calculés selon le TAEG (Taux Annuel Effectif Global), le montant emprunté et la durée du prêt.
  • Sans obligation ni engagement.

Le principal inconvénient de ce type de prêt est sans doute le montant autorisé qui reste relativement faible. Pour des projets plus importants pour l’achat d’une nouvelle voiture, mieux vaut opter pour un crédit affecté, notamment un prêt auto. Il en va de même pour l’achat d’une maison dont le financement requiert la souscription d’un crédit immobilier.

 

Mentions légales : 

Un crédit vous engage et il doit être remboursé. Pensez bien à vérifier votre capacité de remboursement avant de le contracter.

Par Stéphanie Thomas

Directrice de publication du site.

Liste des établissements