Boursorama – Cartes de paiement, chèque, paiement mobile, instantané…

Boursorama – Cartes de paiement, chèque, paiement mobile, instantané…

Publié le
Ouvrir un compte

En tant que leader de la banque en ligne, Boursorama propose une très large gamme de moyens de paiement. Si l’argent liquide n’est pas accepté, tout le reste ou presque est possible. Panorama des solutions de paiements disponibles.

Les cartes bancaires

La banque en ligne n°1 décide de rester chez Visa mais revoit l’intégralité de son offre en 2021.

Les différentes cartes bancaires proposées par Boursorama

Quand un particulier ouvre un compte dans la filiale de la Société Générale, il a le choix entre 3 cartes bancaires. 2 sont gratuites, une qui est l’Ultim Metal est payante.

  • La carte bancaire la plus courante est la carte Visa Classic, elle est désormais remplacée par la Ultim. Elle est accessible à tous sans condition de revenus, sauf si le client la souhaite en paiement différé.
  • Dans le cadre du forfait « Welcome« , aucun revenu minimum ou encours dans la banque n’est demandé.
    Cette carte de paiement Visa est acceptée dans plus de 950 000 commerçants à travers toute la France et plus de 24 millions à travers le monde. Avec ce type de carte bancaire, le particulier est en mesure d’effectuer 800 euros de paiement sur 30 jours. Il peut aussi retirer 200 euros sur une période de 7 jours. Le versement initial est de 300€ pour ouvrir un compte.
  • La Visa Ultim Metal est payante à raison de 9€/mois et elle offre de très nombreux avantages intéressants pour les voyageurs et ceux qui aiment être bien assurés.

Les plafonds et fonctionnalités des Cartes

Ultim et Ultim Metal ont été lancées pour concurrencer les néobanques. Puis les autres banques en ligne ont pris le même chemin, comme Fortuneo avec son offre Fosfo, ING avec Essentiel et Monabanq.

L’offre évolue et s’adapte au secteur.

  • Tout comme l’offre Welcome, Ultim est ouverte à tous sans condition de revenus, ni encours.
  • Le découvert autorisé après 3 mois est de 2500€,
  • La carte est de type débit à autorisation systématique, comme pour l’offre Welcome, pour les Ultim elles peuvent être à débit différé, sous conditions.
  • La gratuité est présente à l’ouverture, sans frais de tenue de compte (sur condition d’utilisation de la carte), l’accès aux comptes en ligne, l’ajout de prélèvements, la clôture du compte.
  • À l’étranger les paiements sont gratuits et illimités en euros ou devises.
  • À l’étranger les retraits sont gratuits et illimités en euros, pour les devises ils restent gratuits et illimités avec Ultim Metal mais pour Welcome, le client a droit à 1 gratuit, puis le reste se fait à 1,69% de frais par acte et avec Ultim, il est possible de faire 3 retraits par mois puis payer 1,69% par acte.
  • Les plafonds de paiements sont modifiés, sur 30 jours glissants, il faut prévoir : 5000€ maximum avec Welcome, 20000€ avec Ultim et 50000€ avec Ultim Metal.

Les nouveautés de Ultim à sa sortie :

Voici donc les véritables nouveautés de cette offre :

  • Les retraits à l’étranger sont 100% gratuits. Ils sont pris à la charge de l’établissement.
  • Le design est original : la carte se présente sous un format vertical et non horizontal.
  • La carte utilise le type très innovant « Visa Quick Read ». Ce système, proposé notamment par Gemalto devrait se développer dans le cadre des nouvelles règlementations de sécurisation des paiements. Il regroupe sur la même face, le recto, les données importantes : numéro de compte, date de validité de la carte et cryptogramme. Ce process associé à la reconnaissance faciale et/ou digitale permet de sécuriser les paiements plus rapidement.

Les nouveautés de Ultim Metal :

Voici la liste du lot de nouveautés entrainées par l’arrivée de Ultim Metal :

  • La disparition des cartes Visa Classic et Premier pour les nouveaux clients (les anciens peuvent conserver les anciennes offres)
  • L’arrivée d’une offre payante dans cette banque en ligne la moins chère depuis 2008. Son tarif est cependant inférieur aux Metal des concurrents.
  • Les plafonds sont revus,
  • Le débit différé est possible sous condition de certains revenus : 1500€ ou 3000€ d’encours pour Ultim et 2500€ ou 5000€ d’encours pour Ultim Metal.

Si vous souhaitez comparer les différentes offres des banques en ligne sur les moyens de paiement, consultez notre comparatif des meilleures conditions sur les cartes bancaires.

Plafonds modulables

Chaque client est libre de consulter le plafond de sa carte bancaire en cliquant « ma carte bancaire » sur l’espace client. En fonction des avoirs disponibles, le particulier est libre d’augmenter gratuitement le plafond de sa carte bancaire et faire face à des dépenses. Cette modification peut être permanente ou temporaire. Elle est également directement active une fois que la demande est validée. Pour bénéficier de cette offre, il faut être titulaire d’un compte depuis plus de 3 mois.

 

L’accès au chéquier et à l’encaissement des chèques

Une banque en ligne où l’on peut régler ses factures avec un chéquier. Il s’agit d’une des premières de son secteur à avoir proposé ce service.

Comment obtenir son chéquier ?

La commande de chéquier ne se fait pas automatiquement au moment de l’ouverture du compte. Il est ainsi nécessaire de commander son carnet de chèques en cas de besoin. La commande de chéquier se fait en ligne, via la rubrique « mes chèques et espèces » de l’espace client.
Le particulier a le choix entre deux types de chéquiers, le chéquier portefeuille et le chéquier correspondance sans talon. Le mode d’envoi du chéquier se fait par courrier simple ou par lettre recommandée avec accusé de réception. Il arrive sous 3 jours après la commande. 

Le chèque de banque

Ceux qui ne souhaitent qu’utiliser le chèque que de manière occasionnelle peuvent aussi commander un simple chèque de banque via l’Espace Client. La procédure de commande est la même que celle de la commande de chéquier. Si le chèque est commandé avant 16 heures, le délai d’envoi du chèque au domicile est d’une journée ouvrée, hors délais postaux. Par contre, si la commande est faite après 16 heures, le délai d’envoi du chèque est de deux jours ouvrés. Si le montant du chèque est inférieur à 5000 euros, celui-ci est envoyé par lettre simple. Au-delà de cette somme, il sera envoyé par lettre recommandée.

Innovation avec le chèque digital

Pour ceux qui souhaitent s’émanciper du papier et du timbre, un service d’édition de chèque dématérialisé existe. Le titulaire d’un compte bancaire est ainsi en mesure de remplir en ligne un chèque qui sera ensuite envoyé à son destinataire. L’édition du chèque peut se faire sur le site, via l’espace client ou via l’application dédiée. Comme la plupart des opérations bancaires, l’envoi d’un chèque est gratuit, si le client se charge lui-même de l’édition. S’il demande le concours d’un conseil, des frais de l’ordre de 5 euros lui seront demandés.

Quels sont les éléments à vérifier avant de payer par chèque ?

Le chèque figure parmi les moyens de paiement encore utilisés en France. Pourtant, nombreux sont ceux qui tâtonnent quant à son utilisation. Nous avons élaboré un guide pour tout savoir sur ce moyen de paiement proposé par la banque en ligne n°1 en France.

Cela peut sembler idiot, mais pourtant bon nombre de Français se retrouvent à faire des chèques sans provision, ce qui peut les amener à devenir interdits bancaires. Voici donc les précisions à vérifier avant d’émettre un chèque. Plusieurs éléments doivent être pris en compte par l’émetteur d’un chèque :

  • Pour que le chèque ne soit pas rejeté, le compte doit avoir une provision suffisante jusqu’à son encaissement. Si un découvert est autorisé, le montant de celui-ci doit également couvrir celui du chèque. Le bénéficiaire a un délai de 1 an et 8 jours pour l’encaisser,
  • D’autres paiements à venir peuvent diminuer le solde d’un compte.

Les détails de chaque chèque émis, tels que la date, le montant et le bénéficiaire, doivent être notés sur le talon du chéquier. Ces informations seront utiles pour la tenue du compte et en cas d’opposition.

Quels sont les cas auxquels on peut faire opposition ?

En cas de perte du chèque, il est possible d’envoyer une demande d’opposition au service client. Cette demande doit être accompagnée d’une lettre de désistement, signé par son bénéficiaire. Un modèle de cette lettre de désistement est disponible sur le site de la banque en ligne. Le client peut aussi annuler directement son chèque en ligne, en se connectant sur son « Espace Client ». Si le chèque a été déjà envoyé, il suffit de le renvoyer au siège de l’établissement avec une demande d’annulation signée et datée, ainsi qu’une copie de pièce d’identité.

L’opposition sur chèque est l’instruction donnée à une banque de ne pas procéder à son paiement. Elle n’est possible qu’en cas de :

  • Utilisation frauduleuse,
  • Vol du chèque,
  • Perte du chèque,
  • Liquidation ou redressement judiciaire du bénéficiaire, procédure de sauvegarde.

Pour faire opposition, l’utilisateur doit aussitôt prendre contact le service en question en utilisant les moyens de communication disponibles. Celui-ci doit ensuite confirmer l’opposition par écrit et l’adresser à la banque. Les numéros des chèques concernés doivent être renseignés.

Que faire lorsque l’on reçoit un chèque ?

Il est également possible d’encaisser des chèques. Tout est gratuit et l’action passe par deux étapes :

  • Une digitale, avec la transmission de la photo du chèque sur l’application,
  • Une postale à l’adresse Boursorama Banque TSA 30007 93497 Montreuil Cedex
    Le chèque sera encaissé à la réception du courrier.

Quels sont les éléments à vérifier à la réception d’un chèque ?

Plusieurs éléments doivent faire l’objet de vérifications lorsque l’on reçoit un chèque :

  • Celui-ci ne doit pas être altéré et ne doit contenir ni ratures, ni tâches, ni grattages,
  • Le montant en chiffres doit être identique à celui en lettres. En cas de confusion, le montant en lettres va être considéré,
  • Le nom du bénéficiaire, le lieu et la date de l’émission du chèque doivent être mentionnés correctement,
  • Le chèque doit indiquer les coordonnées de l’agence bancaire de l’émetteur ainsi que son nom et son adresse,
  • La signature de l’émetteur doit y être apposée.

Pour l’encaisser sur son compte

Pour l’encaisser:

  • La date, le numéro du compte ainsi que la signature du bénéficiaire doivent être inscrits au dos du chèque,
  • Les caractéristiques du chèque déposé doivent être notées afin de garder une trace,
  • Il doit être remis à la banque par le système de remise de chèque digital. L’envoi de bordereau par la Poste est désormais supprimé.

Le service client reste disponible en cas d’incompréhension ou de besoins d’assistance.

À la pointe de l’innovation, Boursorama est toujours en quête de la meilleure manière de faciliter le quotidien de ses clients. Après avoir lancé un service de paiement sans contact sur ses cartes bancaires, la banque en ligne propose depuis longtemps différents modes de paiements mobiles, permettant aux clients de régler leurs achats via leur smartphone.

Le paiement mobile avec tous les XPay

Apple Pay : comment ça marche ?

Le Service Apple Pay est un service de paiement mobile permettant à un utilisateur d’un appareil Apple d’effectuer des paiements avec une carte bancaire préalablement enregistrée dans l’application Wallet. L’application Wallet est automatiquement installée sur l’iPhone. Il s’agit d’un système de stockage numérique personnalisé présent sur l’iPhone et qui permet de garder en un seul endroit les cartes bancaires, les cartes d’embarquement et bien plus encore.

Ici, le service Apple Pay est accessible à tous les clients qui détiennent une carte de paiement. Même les détenteurs des cartes Visa associées à l’offre Kador ou Welcome peuvent utiliser le service Apple Pay. Ce service est entièrement gratuit, tant sur son enrôlement que pour son utilisation.
Par contre, une connexion internet, 4 G ou Wi-Fi, est indispensable pour effectuer l’enregistrement de la carte bancaire dans Apple Pay. Par ailleurs, les conditions d’utilisation de la carte bancaire Visa s’appliquent aux paiements effectués sur Apple Pay. De même, les garanties d’assurance et d’assistance liées à la carte Visa s’appliquent au système Apple Pay. Les cartes peuvent être enregistrées sur différents appareils allant de l’iPhone SE, à l’Apple Watch, en passant par l’iPhone 6S, 6S Plus, l’iPhone 7, l’iPhone 7 Plus, l’iPhone 8 ou l’iPhone X. Cette fonctionnalité peut aussi être utilisée avec un iPad, un MacBook ou un MacBook Pro. Il faut toutefois noter que sur ces appareils, le service Apple Pay ne peut être utilisé que pour les paiements en ligne, sur les sites internet.

Le service Samsung Pay

Le service Samsung Pay est entièrement sécurisé parce que d’une part, il n’a pas accès aux comptes bancaires de ses utilisateurs, et d’autre part, il utilise le système Samsung Knox et un numéro de carte digitale pour sécuriser les informations de paiement. L’utilisateur est même en mesure d’augmenter le niveau de sécurité en optant pour une authentification par empreinte digitale ou reconnaissance d’iris. Il est aussi possible d’entrer un code PIN à quatre chiffres pour régler les achats.

Le service Samsung Pay est pris en charge par les récents appareils de la marque, comme les Galaxy S9/S9+, S8, Note9, Note8, A8, etc. Le mode d’enregistrement de la carte de paiement dans Samsung Pay varie en fonction des modèles. Selon les cas, l’enregistrement peut se faire en prenant en photo la carte ou en saisissant manuellement les informations. Si le mode sans contact est pris en charge, il suffit de poser la carte sur l’appareil Samsung pour procéder à l’enregistrement. Une fois les données faites, Samsung Pay envoie par mail ou par SMS un code d’authentification, afin de vérifier l’identité du souscripteur.

Comme pour Apple Pay, Samsung Pay est accessible à toutes les personnes titulaires d’une carte de paiement, y compris ceux qui détiennent une carte Visa liée à l’offre Kador ou Welcome. Le service Samsung Pay est en fait un portefeuille mobile qui permet d’utiliser les cartes bancaires et de fidélité à partir de son appareil mobile. Il s’agit d’un service de paiement mobile entièrement sécurisé et facile à utiliser permettant de régler les achats partout. Le fonctionnement de ce système se base sur la technologie NFC. En d’autres termes, il utilise une technologie quasi identique à celle utilisée pour le paiement par carte bancaire sans contact. La différence réside dans le fait que le niveau de sécurité est plus élevé pour les informations de paiement.

Les services Google Pay, Paylib et FitBit Pay compatibles avec les cartes Visa et Ultim

Les utilisateurs d’autres modèles de smartphones fonctionnant sous Android peuvent aussi synchroniser leur carte bancaire avec leur smartphone, grâce à Google Pay. Cette application de paiement mobile entièrement sécurisée a été spécialement créée par Google pour les smartphones Android.

Google Pay comment ça marche ?

Il est possible d’ajouter toutes les cartes bancaires de la filiale de la Société Générale à cette plateforme et d’effectuer ensuite des paiements sans contact. Pour cela, il suffit d’enregistrer une fois les informations de la carte de paiement. Par la suite, il deviendra possible de procéder à des achats en magasin ou sur internet sans avoir à utiliser la carte bancaire, mais juste en utilisant son smartphone. En règle générale, cette application est en mesure de gérer jusqu’à 10 cartes bancaires différentes, ce qui est pratique, surtout pour ceux qui n’ont pas que Boursorama comme banque.

PayLib est également disponible

Le leader de la banque à distance a également mis en place Paylib, un service qui permet à sa clientèle de payer sur internet via son smartphone, son ordinateur ou sa tablette, sans avoir à saisir les données de sa carte bancaire. Cette solution de paiement est proposée gratuitement. La souscription ainsi que son utilisation au quotidien n’engendre aucuns frais supplémentaires.

Il suffit d’entrer l’identifiant, c’est-à-dire l’adresse e-mail, et le mot de passe Paylib pour pouvoir valider les paiements, ce qui est plus sécurisé, car le seul interlocuteur pour les paiements est la banque. Il faut noter que toutes les garanties qui s’appliquent au paiement par carte bancaire traditionnelle s’appliquent également au paiement par Paylib.

Ainsi, le client de la banque en ligne n°1 en France qui choisit le service Paylib bénéficie toujours de l’assurance liée à la carte et peut, s’il le souhaite, opter pour un débit différé. L’autre avantage du Paylib est qu’il est tout à fait simple de suivre les paiements réalisés. Les achats effectués par Paylib sont consultables dans les mouvements de la carte bancaire.

Pour souscrire au service Paylib, il suffit de se rendre dans son espace personnel sur le site web, de voir la rubrique carte bancaire et « mon paylib », puis de gérer l’abonnement et la carte. Dès qu’il le souhaite, le client peut aussi résilier ce service gratuitement. Pour cela, il lui suffit de décocher la case « actif » de son abonnement dans la rubrique « Mon Paylib » de l’espace client.

FitBit Pay est aussi disponible

Fitbit Pay est un système de paiement via des montres de cette même marque. Se sont des montres connectées. Depuis avril 2020, il est possible de payer depuis son compte  avec sa montre connectée.

Depuis peu, les détenteurs d’un compte ont à leur disposition une nouvelle fonctionnalité : le virement SMS. De quoi s’agit-il ?

Tout sur le virement SMS ?

Le nouveau service Virement SMS de Boursorama Banque est accessible à tous les détenteurs de compte, particuliers et ayant atteint la majorité.

Qu’est-ce que le service virement SMS ?

Virement SMS est la fonctionnalité à partir de laquelle l’émetteur procède à un transfert de fonds en Euro de la manière la plus simple possible.

Voici ses spécificités :

  • Le virement est instantané,
  • L’émetteur choisit librement le bénéficiaire,
  • Nul besoin de connaitre l’IBAN du bénéficiaire,
  • Son numéro de téléphone suffit pour lui envoyer de l’argent,
  • Le numéro de téléphone mobile doit être français,
  • L’IBAN doit être français.

Comment faire un virement SMS ?

Pour réaliser un virement SMS, l’émetteur doit suivre les démarches suivantes :

  • Se rendre sur la barre réservée aux actions rapides, située en bas du site,
  • Sélectionner l’option « Mes Virements et Prélèvements,
  • Cliquer sur « Virement SMS »,
  • Choisir le compte à débiter,
  • Indiquer le contact ou le bénéficiaire,
  • Si le bénéficiaire du virement possède un compte auprès de Boursorama, les fonds sont reçus immédiatement,
  • Si le bénéficiaire n’est pas client de Boursorama, il reçoit au préalable un lien par SMS à partir duquel il doit indiquer les détails de son compte bancaire. Il reçoit ensuite le virement de manière instantanée dès lors qu’il a fini de saisir son IBAN.

Il arrive des cas où le bénéficiaire ayant un compte ouvert auprès de Boursorama doit également procéder à la saisie de son IBAN afin de recevoir un virement SMS. Généralement, la raison en est que son numéro de téléphone mobile n’est pas à jour depuis son profil. Après les mises à jour nécessaires, les fonds lui seront envoyés sur son compte bancaire.

Le service est-il sécurisé ?

Avec l’autorisation de l’émetteur, Boursorama Banque peut avoir accès à ses contacts listés dans son smartphone. Une fois que l’application de l’établissement accède à ces informations, il sera à même de sélectionner simplement et intuitivement le bénéficiaire du virement.

Toutefois, Boursorama Banque, à travers son application, ne procède qu’à la consultation des contacts de l’utilisateur. En aucun cas, l’établissement ne conserve les données inscrites dans le carnet d’adresses. Concrètement, la banque propose le même niveau de sécurité pour son service Virement SMS et pour le virement SEPA habituel.

Combien ça coute ?

Le service virement SMS de Boursorama Banque est offert gratuitement aussi bien en réception qu’en émission. Cependant, pour l’instant, les opérations sont limitées à 3 virements par jour. Celles-ci sont aussi plafonnées à 50 euros pour chaque transaction.

Pourquoi un virement SMS n’a pas fonctionné ? 

Il existe des cas où le virement SMS échoue. En effet, pour diverses raisons, la banque est alors obligée de ne pas exécuter l’opération :

  • L’émetteur du virement ne dispose pas d’assez de fonds dans son compte,
  • Le bénéficiaire du virement, qui n’a pas de compte ouvert chez Boursorama Banque, n’a pas procédé à la saisie de son IBAN éligible dans les temps,
  • Le numéro de téléphone que l’émetteur a renseigné n’est pas valide,
  • Le compte appartenant au bénéficiaire ne remplit pas les conditions d’éligibilité d’un virement SMS instantané. Il peut par exemple s’agir d’un Compte sur Livret. Il arrive également que la banque auprès de laquelle le compte du bénéficiaire est détenu ne fournisse pas ce type de service.

Si le nouveau service Virement SMS est prometteur, des limites subsistent. En effet, le montant et le nombre de virements restent limités. De plus, le service ne permet pas les virements à l’étranger.

 

Avantageux, pratique et rapide, le virement instantané est un service qui se démocratise de plus en plus  dans les banques en ligne française. Depuis 2017, ces établissements sont habilités à proposer ce mode de transaction à leur client. Et Boursorama Banque le propose depuis longtemps.

Le point sur le virement instantané

Aussi appelé instant payment, le virement instantané est un système permettant de faire des virements bancaires en temps réel.

Les avantages et les inconvénients de ce service

À l’instar du virement SEPA classique, le paiement instantané offre à son utilisateur la possibilité de faire un virement bancaire en un temps record.

Dans ce cadre, 10 secondes suffisent pour effectuer une transaction entre 2 comptes bancaires dans l’espace européen SEPA. La rapidité n’est pas le seul avantage dont bénéficient les utilisateurs du virement instantané. À cela s’ajoute l’accessibilité. Ce service peut être utilisé 24h/24h et 7j/7j en plus d’être accessible tous les jours de l’année. Il est à noter que la somme transmise sur le compte du destinataire est utilisable dans l’immédiat si celui-ci est validé par la banque concernée.

Bien qu’avantageux, le paiement instantané connaît quelques limites. Toutes les banques n’adoptent pas ce service. La transaction a donc un risque d’échec.

Le virement instantané est généralement payant pour chaque transaction. Le montant s’élève souvent à 1 €. Mais chez certaines enseignes, le coût est gratuit. C’est par exemple le cas de Boursorama ou dans d’autres banques en ligne.

Pour ce qui est du plafonnement des virements instantanés, la somme maximale s’élève à 15 000 € par opération. Néanmoins, la plupart des établissements bancaires fixent un moment inférieur.

Chez qui le virement instantané est possible ?

Le virement SEPA instantané est un service courant chez les néobanques. Rares sont les établissements classiques proposant le paiement instantané. Et pour cause, il s’agit d’un système assez onéreux dont le modèle économique laisse perplexes certaines enseignes.

Ce que Boursorama propose

Comme à son habitude, la banque à distance propose  une offre rapide, pratique et simple à toute sa clientèle aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels. Le seul bémol réside dans la limite de la transaction. La somme maximale est plafonnée à 2000 €, ce qui est suffisant pour faire du shopping, mais pas pour effectuer de grosses transactions. C’est aussi un gage de sécurité pour l’utilisateur.

Le nombre de virements instantanés par utilisateur est limité à 1 par jour chez Boursorama. Il s’agit donc d’un mode paiement à utiliser occasionnellement, ce qui ne convient pas toujours à ceux qui ont besoin de faire des paiements réguliers.

Comment ça marche ?

Boursorama met à disposition de ses clients un outil pratique pour effectuer leurs virements instantanés. Il suffit de se rendre dans l’espace personnel et de sélectionner le menu « Mes virements & prélèvements » puis d’aller dans « Virement instantané ». À titre d’information, l’émission et la réception du virement sont gratuites chez Boursorama. C’est un point fort qui lui permet de se démarquer de ses concurrents qui tarifie le virement instantané par opération jusqu’à 5 €.

Une fois que le compte destinataire a été crédité, l’usager du compte émetteur Boursorama reçoit une notification par mail. Cela dit, compte tenu de certains problèmes techniques ou la différence d’établissement bancaire, la transaction peut échouer. Dans le cas où le propriétaire d’un compte Boursorama ne reçoit pas un virement instantané adressé à son compte, il est invité à consulter sa boîte mail. Dans celui-ci, l’usager retrouvera un courriel expliquant le motif du rejet.

 

Encore un gros atout pour la banque en ligne numéro 1.

Notre avis

À ce jour les solutions de paiement proposées par les banques en ligne sont harmonisées. Elles ont maintenant quasiment toutes le paiement mobile. Il était temps !

Boursorama a une offre complète, il lui manque seulement la carte virtuelle pour sécuriser les achats en ligne.

Beaucoup regrettent la disparition de la Visa Premier et Visa Classic. Les cartes sont maintenant toutes à autorisation systématique.

 

Voir également sur le site

Publié le

Boursorama – EasyMove (service mobilité)

La mise en place d’un mandat de mobilité bancaire pour changer d’établissement n’a jamais été aussi simple, d’autant plus quand il s’agit d’une banque en ligne. Grâce à EasyMove, Boursoram…
Publié le

Boursorama- Wicount Patrimoine

Surnommé coach budget, Wicount Patrimoine est un outil proposé par la banque Boursorama pour aider ses clients à mieux gérer leurs revenus et budgets. Mis à part ce bref descriptif, qu’est-ce qu…
Publié le

Boursorama – Ultim et Ultim Metal

Les offres Ultim et Ultim Metal deviennent les offres classiques  de Boursorama Banque, elles remplacent la Visa Classic et Visa Premier et apportent une touche bien plus haut de gamme. D’autant…