IBAN : le guide de tout ce qu’il faut savoir

L'iBAN est nécessaire pour réaliser un virement dit aussi transfert d'argent ou un prélèvement. Il sert à sécuriser et pas que ...

Parmi les nombreux acronymes du monde bancaire, l’IBAN fait partie de ceux que l’on croise le plus souvent au même titre que le RIB ou le BIC. Que l’on soit dans une banque classique, une banque en ligne ou une néobanque, ce code sécurisé Mais savons-nous réellement à quoi correspond le code IBAN et quelle est son utilité ? 

Numéro IBAN : explications sur son utilité 

Que signifie l’abréviation IBAN ? Comment ce numéro est-il composé ?

Qu’est-ce que l’IBAN ?

IBAN signifie International Bank Account Number ce qui, en français, veut dire numéro de compte bancaire international. Il s’agit d’un numéro d’identification propre à tout compte bancaire. Ce format international permet d’uniformiser la présentation des coordonnées bancaires à travers le monde et ainsi faciliter les échanges de valeurs entre des comptes domiciliés dans des pays différents.

 

 

Comment le numéro IBAN est-il composé ?

L’IBAN est toujours composé des mêmes données et ce quel que soit le pays dans lequel il est émis. Sa longueur doit être comprise entre 14 et 34 caractères.
L’IBAN, en France contient 27 caractères qui s’organisent comme suit :

  • les 2 premières lettres correspondent au code pays (FR pour la France) ;
  • les 2 chiffres suivants représentent la clé de contrôle IBAN (souvent 76 pour les détenteurs d’un compte bancaire domicilié dans un établissement français) ;
  • 5 chiffres pour le compte banque ;
  • 5 chiffres pour le code guichet ;
  • 11 caractères pour le numéro de compte (souvent sous forme de suite de chiffres, mais certaines banques insèrent une lettre dans le numéro de compte) ;
  • 2 chiffres pour la clé RIB.

Il diffère donc selon le pays, l’établissement bancaire et le titulaire du compte : il s’agit d’un numéro unique. Par convention, l’IBAN est présenté par groupes de 4 caractères, avec 27 caractères au total comme suit : 

FR76 0000 0000 0000 0000 0000 000

 

Le pourquoi de l’IBAN

L’IBAN est donc le code qui permet d’identifier un compte bancaire au niveau international. Mais quelle est son utilité ? Où peut-on le trouver ? Qu’est-ce qui le différencie du RIB ou du BIC ?

À quoi sert l’IBAN ? 

Depuis 2014, les virements et prélèvements SEPA qui utilisent le numéro IBAN remplacent les opérations nationales, intraEuropéennes et internationales. Le code IBAN est donc un outil permettant de simplifier et sécuriser les opérations bancaires au niveau nationale ou international tout en assurant la sécurisation des données échangées.

Où trouver son IBAN ?

Le numéro IBAN apparaît sur le relevé d’identité bancaire (RIB). Les personnes qui ne savent pas où se trouve leur RIB, peuvent y accéder :

  • au guichet de son agence bancaire, pour une banque classique,
  • de l’imprimer via l’espace client sur le site internet de l’établissement, selon la banque il est plus ou moins facile à trouver. Rendez-vous sur le FAQ ou l’espace pour poser des questions en cas de difficultés rencontrés pour le trouver. Sinon demandez-nous via le formulaire. 
  • Ou encore depuis son application mobile,
  • Certaines solutions atypique comme le compte Nickel, permettent de l’imprimer depuis son buraliste. Mais ceci a un coût de 1€ par RIB.
  • Pour les personnes disposant d’un chéquier, plusieurs RIB se trouvent généralement à l’intérieur.

 

IBAN/BIC/RIB : est-ce la même chose ?

  • L’IBAN : c’est donc le code d’identification international d’un compte bancaire.
  • Le BIC pour Bank Identifier Code (aussi appelé code SWIFT) : correspond à un établissement bancaire et à sa localisation. Il est composé de 8 ou 11 caractères.
  • Le RIB (Relevé d’Identité Bancaire) : c’est le document regroupant l’ensemble des coordonnées bancaires (IBAN+BIC) d’un compte donné.

L’IBAN et le BIC sont donc des données totalement différentes, mais tout de même complémentaires. En effet, pour effectuer un virement ou mettre en place un prélèvement, l’IBAN et le BIC sont automatiquement demandés. Le RIB est le document permettant de communiquer simplement et facilement ces données indispensables.

L’IBAN est un outil d’harmonisation international

Il facilite la communication entre les établissements

Le numéro IBAN a donc été créé afin d’harmoniser les usages bancaires au niveau international. Il est important de garder à l’esprit qu’il s’agit de coordonnées bancaires confidentielles. Il est préférable de le conserver en sécurité à l’abri des regards indiscrets. Près d’un Français sur 20 a déjà été victime de prélèvements frauduleux sur un compte bancaire. 

 

Quels dangers de transmettre son IBAN ou RIB ? 

Transmettre son IBAN à un tiers n’entraine pas de risque. Cela ne permet pas à une personne ou un organisme de débiter un compte courant. L’utilisation de ce code est sécurisée. La seule chose qu’il sera possible de faire est un crédit en faveur du compte lié à l’IBAN.

En d’autres termes, le fait de donner son IBAN ne veut pas dire donner son autorisation à un prélèvement SEPA. Pour valider un prélèvement, le titulaire du compte doit signer un mandat auprès de sa banque.

Donner son IBAN et BIC permet de recevoir un virement sur son compte adhoc.

Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de risque qu’il ne faut pas être méfiant. Les personnes mal intentionnées sont astucieux. Si l’une arrive à rédiger un faux TIP (Titre Interbancaire de Paiement). Si cela arrive, le consommateur qui a été lésé doit contacter sa banque dans les 13 mois pour contester le débit et demander son remboursement.

Quels pays utilisent l’IBAN ?

Comme l’IBAN sert à unifier les transferts bancaires de nombreux pays l’ont adoptés, mais pas tous. Les Etats-Unis par exemple n’utilisent pas l’IBAN.

Voici la liste des pays qui l’utilisent et le début code.

Les pays européens :

  • Allemagne (DE),
  • Autriche (AT),
  • Belgique (BE),
  • Bulgarie (BG),
  • Chypre (CY),
  • Danemark (DK),
  • Espagne et les îles associées (ES),
  • Estonie (EE),
  • Finlande (FI),
  • France et les DOM-TOM (FR),
  • Grèce (GR),
  • Hongrie (HU),
  • Irlande (IE),
  • Italie et les îles associées (IT),
  • Lettonie (LV),
  • Luxembourg (LU),
  • Malte (MT),
  • Pays Bas (NL),
  • Pologne (PL),
  • Portugal et les îles associées (PT),
  • République Tchèque (CZ),
  • Roumanie (RO),
  • Slovaquie (SK),
  • Suède (SE)

Les autres pays :

  • Andorre (AD),
  • Bosnie Herzégovine (BA),
  • Croatie (HR),
  • Gibraltar (GI),
  • Grande Bretagne (GB),
  • Gröenland (GL),
  • Guernesey (GG),
  • Île Bouvet (BV),
  • Île Maurice (MU),
  • Îles Svalbard et Jan Mayen (SJ),
  • Islande (IS),
  • Jersey (JE),
  • Liechtenstein (LI),
  • Macédoine (MK),
  • Monacao (MC ou FR),
  • Nouvelle Calédonie (NC ou FR),
  • Saint Marin (SM),
  • Saint Pierre et Miquelon (PM ou FR),
  • Serbie (CS),
  • Suisse (CH),
  • Terres australes et antarctiques (TF ou FR),
  • Tunisie (TN),
  • Turquie (TR),
  • Vatican (VA),
  • Wallis et Futuna (WF ou FR).

Liste des établissements

Hello Bank Logo
Hello bank!

Hello bank! arrive à satisfaire aussi bien les jeunes, que les CSP+. Elle s'appuie sur le réseau d'agences physiques de la BNP Paribas.