Crédit étudiant : Comment financer ses études à l’étranger ou en France ?

Publié le

Les études en France ou à l’étranger sont souvent coûteuses. Lorsque les fonds nécessaires ne sont pas disponibles, plusieurs solutions s’offrent aux étudiants. Quelles sont-elles ?

3 acteurs crédit à consulter

Nous ne doutons pas sur la capacité des jeunes à trouver des petits boulots pour se faire un peu d’argent mais parfois malheureusement cela ne suffira pas à payer : l’école, le logement, le transport, l’alimentation, les fournitures scolaires … Voici donc quelques pistes.

Recourir à des aides et subventions

Poursuivre des études à l’étranger ne s’improvise pas. L’étudiant doit disposer du budget nécessaire pour financer les frais de scolarité, le logement, la nourriture, les transports, les frais administratifs, l’assurance ou encore les fournitures indispensables. Des bourses permettent de financer les dépenses.

La bourse Erasmus + 

Ce programme s’adresse aux jeunes, stagiaires, apprentis, formateurs, enseignants ou étudiants âgés de moins de 30 ans et inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur. Ceux-ci souhaitent accroître leur employabilité et renforcer leurs compétences au cours d’un séjour à l’étranger notamment en Europe.

  • Le montant accordé dépend de plusieurs critères dont la situation financière et sociale de l’étudiant, la durée du séjour ainsi que le lieu de destination. En général, celui-ci varie de 100 à 350€ par mois,
  • Le séjour doit durer entre 3 à 12 mois.

L’aide à la mobilité internationale

Cette bourse est octroyée sur critères sociaux aux étudiants souhaitant poursuivre leurs formations supérieures à l’étranger. Le séjour doit être compris entre 2 à 9 mois consécutifs. Le montant accordé s’élève à 400€ par mois.

Les bourses universitaires

Ce sont des aides souvent accordées au mérite. Les notes et le niveau social de l’étudiant sont pris en compte. Elles sont proposées soit par les établissements universitaires du pays d’accueil soit par ceux du pays d’origine.

Les aides régionales

Les étudiants ont aussi la possibilité de bénéficier d’une bourse de mobilité octroyée par les régions françaises. Elle varie d’une région à l’autre et des destinations choisies.

 

soge jeunes 80 728

L’aide du CROUS

Il s’agit d’une aide supplémentaire accordée aux étudiants déjà boursiers. Son montant peut aller jusqu’à 400€.

Recourir à des prêts

Pour financer ses études, l’étudiant est aussi libre de se tourner vers les solutions de crédit proposées par les banques.

Le Prêt étudiant garanti par l’État (PGE)

Le prêt étudiant est un crédit à la consommation accessible aux jeunes qui souhaitent emprunter des fonds pour financer leurs études. Plusieurs éléments le caractérisent :

  • Il s’agit d’une solution de financement réservée aux jeunes Français ou citoyen d’un pays membre de l’Espace économique européen. Ces derniers doivent être âgés de 18 à 28 ans et régulièrement inscrits auprès d’un établissement en France en vue de la préparation d’un diplôme de l’enseignement supérieur français.
  • Son octroi est réservé aux seules banques partenaires à savoir Société générale, Caisse d’épargne, CIC, Crédit Mutuel et Banques Populaires.
  • La garantie du prêt incombe à l’État. Les étudiants ne sont obligés de fournir ni preuve de revenus ni caution.
  • Le montant accordé varie d’une banque à l’autre mais ne doit pas dépasser 20 000 €.
  • La banque fixe librement le taux d’intérêt.
  • Elle détermine également la durée du prêt. Cependant, celle-ci ne doit pas être inférieure à 2 ans.
  • L’étudiant rembourse avec les intérêts. Toutefois, il est possible de différer le remboursement à la fin des études.

Les solutions classiques

Les étudiants majeurs ont accès à des prêts personnels classiques pour financer leurs études.

  • Cette solution de financement peut être commercialisée par une banque ou un organisme de financement.
  • Le montant accordé va de 200 à 75 000€,
  • Sa durée varie en fonction du montant emprunté et des capacités de remboursement de l’étudiant. En principe, il s’étend de 3 à 84 mois,
  • Son remboursement s’effectue mensuellement,
  • Les mensualités dépendent du montant emprunté, de la durée du prêt et du TAEG.

Quelle que soit la solution choisie par l’étudiant, pour mettre toutes les chances de son côté, il est conseillé de soigner son dossier. Essayez un maximum de passer par le système des aides. La solution de prêt est à envisager en dernier recours. Démarrer dans la vie active avec un emprunt à rembourser n’est pas une chose évidente.

Mentions légales : 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez votre capacité de remboursement avant de vous engager.

Liste des établissements