Carte muette : comment débloquer la carte et payer son achat ?

Modifié le

Moment de panique quand arrive le paiement et que le terminal indique « carte muette ». Le guide pour savoir d’où vient le problème : votre banque, la puce, le terminal … et ce qu’il est possible de faire pour l’éviter et le résoudre rapidement.

Ouvrir un nouveau compte sans multiplier les frais

Simple, pratique et facile à utiliser, la carte bancaire est devenue un objet très utile au quotidien. Pourtant, il est possible de rencontrer des soucis lors de son utilisation. Le bug « carte muette » en fait partie. De quoi s’agit-il ? Qu’est-ce qu’il est recommandé de faire dans ce cas et quelles sont les alternatives ?

Pourquoi une carte bancaire devient muette ?

Qu’est-ce qu’une carte muette ?

Lors d’un paiement ou d’un retrait par carte, il peut arriver que le terminal électronique réservé à cet effet ou le distributeur de billets affiche la mention « carte muette ». La situation est assez ennuyeuse et gênante pour l’utilisateur qui se retrouve ainsi bloqué dans son opération et achat.

Cette mention indique que la carte est indéfiniment ou momentanément hors service. Le terminal ou le distributeur de billets ne peut donc pas déchiffrer les informations qu’elle contient. En d’autres termes, les données contenues dans la puce sont devenues illisibles rendant le paiement ou le retrait impossible. Le compte bancaire n’est plus accessible ainsi que l’argent qu’il contient.

Quelles en sont les raisons ?

Les terminaux de paiement ou distributeurs automatiques de billets

Toutefois, le problème ne vient forcément pas de la carte. Il arrive des cas où le terminal de paiement ou le distributeur de billets soit défectueux.

Solution à envisager :

Pour vérifier si le problème vient du terminal, il suffit de faire un test sur un autre appareil.

Les autres sources qui peuvent bloquer la transaction

De multiples raisons peuvent expliquer une carte devenue muette. Celles-ci peuvent être également liées à la carte elle-même :

  • Elle est mal insérée. Ce problème est fréquent, il faut bien l’insérer au fond du support.
  • La carte ou la puce est endommagée. Au fil du temps, lorsque la bande magnétique ou la puce n’a pas été assez protégée, du fait de leur fragilité, elles peuvent être abîmées rendant les données impossibles à lire. On peut parler de puce démagnétisée.
  • La carte est expirée. Ce moyen de paiement a une durée de validité qui varie généralement de 2 à 3 ans. Lorsque celle-ci est périmée, il devient impossible de s’en servir.
  • Le nombre de paiements sans contact est dépassé. Il faut alors faire à nouveau son code secret.

Ou au compte bancaire :

  • Le solde compte est insuffisant et ne permet pas de procéder au paiement.
  • Celui-ci est bloqué. Pour de multiples raisons, la banque peut procéder au blocage du compte. Ce qui est le pire cas.

 

Comment débloquer une carte muette ?

Quelles sont les solutions disponibles ?

Pour remédier à la carte muette, quelques actions de la part du porteur de la carte sont possibles :

  • Nettoyer la carte en la frottant avec un tissu. Cette action toute simple permet d’ôter la poussière qui pourrait occasionner le mauvais fonctionnement de la bande magnétique ou de la puce,
  • Remagnétiser la carte auprès de la banque si la bande magnétique a été abîmée suite à un contact prolongé avec un aimant ou un téléphone portable par exemple. Conseil : il est recommandé de bien ranger sa carte dans un étui pour la protéger des pièces, des clés, des ondes du téléphone portable….
  • Commander une nouvelle carte auprès de la banque lorsque celle-ci est définitivement trop abîmée,
  • Négocier avec la banque le déblocage du compte et comprendre les raisons de cette action.

Quelles sont les alternatives ?

En attendant l’arrivée d’une nouvelle carte, certaines banques peuvent suggérer des solutions de dépannage :

  • Le plus simple et plus évident est d’avoir d’autres comptes en banque. Le fait d’être multibancarisé regorge d’avantages dont celui de ne pas dépendre d’une seule et unique banque. Ici il semble évident qu’avec un autre compte et une autre carte le problème est résolu en un claquement de doigts. Détenir un compte dans une banque classique comme Crédit Agricole, Axa, La Banque Postale, puis un autre dans une banque en ligne comme Boursorama Banque, Hello bank!, Fortuneo, ou une Fintech innovante comme N26, Revolut, bunq, Nickel, … cela permet aussi de détenir différents types de cartes : Visa Premier, Mastercard, une carte prépayée, Visa Infinite, Maestro, …
  • Payer avec son mobile pour les banques qui le permettent et si le problème rencontré vient de la CB. Le paiement mobile retire l’argent au même endroit c’est juste une autre solution pour régler ses achats.
  • Il sera également possible d’utiliser son chéquier, le paiement instantané ou SMS pour les établissements le permettant.
  • Le recours à l’argent liquide va de soi pour ceux qui en ont sur eux au moment opportun.

Les autres solutions plus rares et « old school » :

  • Le recours à un retrait de dépannage à l’aide d’une carte à usage unique. Généralement gratuite, cette solution est par exemple proposée par BNP Paribas et LCL. Pour en bénéficier, il suffit de se rendre en agence. Ce n’est pas systématique et cela nécessite d’avoir le temps devant soit.
  • Le service e-retrait pour faire un retrait en espèces auprès d’un distributeur sans avoir à utiliser une carte bancaire. Cette solution de retraits électroniques est disponible auprès de la Caisse d’Epargne, du Crédit Mutuel, du CIC et de certaines banques en ligne. Pour en profiter, il suffit de s’inscrire sur le site de la banque, d’utiliser un numéro et un code confidentiel uniques. Une fois de plus il faut avoir le temps et que tout se passe bien.

La carte bancaire est un objet fragile. Pour éviter de se retrouver avec une carte muette, il est recommandé de prendre toutes les précautions nécessaires pour la protéger.

La solution la moins stressante et la plus efficace reste selon nous la multibancarisation. Et avoir plusieurs banques ne signifie pas multiplier les frais…

Par Stéphanie Thomas

Directrice de publication du site.

Les autres établissements de notre comparatif