Classement des livrets d’épargne

Publié le
Vous avez un peu d'argent de côté et vous souhaitez le faire fructifier sans prendre trop de risque ? Voici les TOP offres de livret d'épargne.

Les meilleurs livrets d'épargne

Les livrets d’épargne sont généralement la solution la plus sécurisée de placer son argent sans le laisser dormir.

Comparatif des livrets d’épargne pour trouver le plus rentable

Il est important de savoir que pour ouvrir un livret d’épargne dans une banque en ligne, il faut détenir un compte courant chez eux.

Les facteurs clés à comparer

Choisir cette solution Frais
PSA Banque avec le Livret Distinguo  Pas de frais de gestion.
Taux brut normal à 0,60%*
La force de PSA est que cet établissement permet de participer  à la relance économique de la France en investissant dans l’économie réelle chez PSA Citroën.
Cashbee  Cashbee propose avec MyMoneyBank un compte rémunéré sans frais
2%* pendant 3 mois puis 0,60%.
Compte sans plafond et garantie jusqu’à 100 000€.
Hello bank! avec Hello + Le Livret d’épargne Hello + est un livret d’épargne par tranche avec un taux qui dépend du montant épargné.
Le taux annuel change en 2021, il est de 0,05% jusqu’à 50000€ puis 0,1% au delà.
Monabanq avec le Livret Croissance Livret Croissance récompense la fidélité !

Le taux démarre à 0,05% puis chaque année, le client gagne 0,10% jusqu’à 0,45%.*
Il faut avoir minimum 1500€ sur le livret, l’argent est disponible à tout moment.

Boursorama avec le compte sur  Livret Boursorama  Taux normal à 0,05%
Versements illimités sans frais et sans plafond sur le compte sur Livret.
Livret d’Orange Bank  2% sur trois mois, puis 0,20% par an sans plafond. 
Versements illimités, sans frais d’inscription et de gestion. Investir 10€ minimum.
BforBank avec le Livret BforBank Taux standard à 0,10%*, un placement 100% sécurisé, disponible à tout moment et sans frais.
*Voir les conditions sur le site
Fortuneo Livret + : avec son taux à 0,05%  (en baisse)
100% sécurisé et disponible à tout moment.
ING avec le Livret Orange (LEO) Taux normal :0,01% par an.
0€ de frais d’ouverture, de gestion ou de clôture.

Notre recommandation :

Cashbee est une solution récente qui passe intégralement par une application. Elle a révolutionner la vision « old school » du livret d’épargne classique. Elle lui apporte du dynamise tout en garantissant la sécurité.

Sinon, pour avoir un aperçu exhaustif des meilleures solutions d’épargne, Raisin est le comparateur de référence. Cette startup compare plus de 540 livrets dans 30 pays européens. C’est donc la garantie de trouver la meilleure offre. Notre classement n’est pas exhaustif et en ce moment les gains sont vraiment minimes. Cependant, elle n’est qu’informative car elle n’exerce plus son activité en France.

Des alternatives

Pour ceux qui souhaitent d’autres solutions d’épargne, voici nos autres outils.

Les établissements présentés dans la liste dessous, sont ceux que nous jugeons interessants sur les livrets d’épargne.

Quels sont les avantages des livrets bancaires ?

Certes le taux d’intérêt est souvent faible, mais en contrepartie il y a de nombreux avantages qui correspondent bien à la situation et la volonté d’épargne de sécurité.

Sécurité

Comme évoqué ci-dessus, ces livrets bancaires présentent l’avantage non négligeable d’être sans risque, c’est-à-dire que quoi qu’il advienne, vous retrouverez votre capital intact à tout moment. Et cela normalement (dans une certaine mesure) même si la banque fait faillite grâce à la garantie des dépôts bancaires. Qu’est-ce que cet organisme me direz-vous ?

La garantie des dépôts a pour but de protéger les clients pour les sommes déposées sur les comptes, livrets et plans d’épargne. En sécurisant les avoirs de la clientèle, le Fond de Garantie des Dépôts de Résolution contribue à assurer la stabilité du système bancaire français. Elle couvre les comptes et les livrets d’épargne jusqu’à un total de 100 000 € par client et par établissement bancaire. Les Livrets A, LDDS et LEP sont couverts par une garantie de l’État dans des conditions similaires. Dans les deux cas, l’indemnisation est assurée par le FGDR. Lorsqu’une banque n’est plus en mesure de rembourser les dépôts de ses clients, l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution constate l’indisponibilité des dépôts, et le FGDR est saisi automatiquement pour indemniser les clients.

Flexibilité

Les livrets des banques, hors catégorie réglementée donc, sont eux flexibles. Ils n’ont ni plafond, ni durée de placement, ni de montant minimum. Ce qui peut s’avérer bien utile lorsque les livrets réglementés sont pleins.

Placement liquide

Autre avantage, vous avez accès à vos livrets et l’argent qu’ils contiennent à tout moment, que ce soit pour un retrait ou un dépôt (chèque, virement ou encore du liquide) qu’il soit ou non programmé. Une grosse dépense arrive, pas d’inquiétude l’argent est à disposition.

Cumulable

Contrairement aux livrets réglementés (une personne ne peut avoir qu’un seul livret A toutes banques confondues) les livrets dits classiques ou maison sont eux cumulables, c’est-à-dire que vous pouvez en avoir un dans différentes banques, un pour chaque projet, prime de bienvenue, taux boosté… Il n’y a pas de limite.

Taux boostés et primes

Ces livrets peuvent-être très intéressants notamment à court terme, car les taux boostés ne le sont que sur une courte période, il faut donc voir en amont le taux de rendement sur l’année afin de ne pas placer toutes ses billes à perte dessus. N’hésitez pas à utiliser la formule suivante pour le vérifier :

Taux de rendement annuel = taux boosté x (nb de mois de la promotion/12) + taux normal x (nb de mois restants/12)

Fiscalité

À la différence des livrets réglementés exonérés d’impôts, les livrets classiques ou boostés font l’objet d’une taxation, ceux qui en possèdent doivent payer des impôts sur les intérêts.

Deux possibilités d’impôts s’offrent alors à vous, mais avant de choisir l’une ou l’autre, sachez que si vous détenez plusieurs placements financiers non exonérés, la solution choisie se portera sur l’ensemble de ces derniers.

  • Option 1 : l’impôt sur le revenu (IR) auquel vous devez ajouter les 17,2% de prélèvements sociaux.
  • Option 2 : le prélèvement forfaitaire unique (PFU) aussi connu sous le nom de Flat Tax qui s’élève à 30%

Le choix se fera donc en fonction de votre tranche marginale d’impôt sur le revenu (chiffres de 2021) :

  • Revenus jusqu’à 10 084€ = Imposition de 0%
  • Revenus de 10 085€ à 25 710€ = Imposition de 11%
  • Revenus de 25 711€ à 73 516€ = Imposition de 30%
  • Revenus de 73 517€ à 158 122€ = Imposition de 41%
  • Revenus au-delà de 158 123€ = Imposition de 45%

Dispense de prélèvement

Vous pouvez ainsi être dispensé du prélèvement de 24 % sur vos intérêts et autres produits de placements à revenu fixe si votre revenu fiscal de référence de l’avant-dernière année était inférieur à 25 000 € (personne seule) ou 50 000 € pour un couple (soumis à une imposition commune).

 

L’épargne sécurisée

L’épargne sécurisée est une notion importante, notamment dans le cœur des Français grands adeptes de ce type d’épargne. Mais à quoi correspond-elle ? Quel en est l’usage ?

Des périodes plus propices que d’autres

En temps dit « normal » l’épargne sécurisée est un moyen de mettre de l’argent de côté et de placer son épargne sans courir de risques. En effet des solutions comme les placements en bourse par exemple, peuvent amener à perdre une somme d’argent à la suite d’un mauvais placement, ce qui n’est pas le cas ici.

Cette épargne est souvent appelée « épargne de sécurité », elle permet aux Français de placer leurs économies, que ce soit pour préparer l’avenir, pour se constituer un apport servant à un achat immobilier, se constituer un pécule pour préparer l’avenir de ses enfants, pour préparer sa retraite ou bien encore faire face à un imprévu comme un des pneus à changer, une réparation chez le garagiste, remplacer l’électroménager…

Ce besoin d’épargner s’est accru depuis l’apparition de la crise sanitaire et économique. En effet l’instabilité de la situation et son caractère imprédictible ont renforcé le besoin d’épargne des Français, ce qui peut se comprendre, entre ceux qui ont vu leur activité suspendue, ceux qui ont perdu leur travail, ceux qui sont au chômage partiel, ceux qui ne peuvent pas trouver du travail (il est difficile de faire des saisons lorsque les restaurants sont fermés, ou d’être vendeur/vendeuse lorsque les magasins ne peuvent pas ouvrir…).

Pourtant les performances ne sont pas probantes

Le seul bémol dans tout cela, c’est de réussir à faire fructifier son argent au vu des taux d’intérêt historiquement bas. Ce qui est en un sens plutôt paradoxal quand on sait que l’épargne accumulée par les ménages français sur les livrets réglementés a battu des records et continue d’en battre. D’après la Caisse des dépôts en 2020 les livrets A et livret de développement durable et solidaire comptaient la modique somme de 35 milliards d’euros, portant leur encours global à 448 milliards d’euros (326 milliards pour le Livret A, 122 milliards pour le LDDS). Avec l’apparition de nouveaux variants, la crise sanitaire et économique risque fort de jouer les prolongations, laissant un climat d’incertitudes déjà bien ancré.

Savoir choisir le bon support

C’est pourquoi il est important de bien choisir où placer son argent, pour cela il faut connaître les différents moyens de placements ainsi que leurs rouages. ComparateurBanque a sélectionné pour vous les offres ayant :

  • la meilleure rémunération
  • et les conditions de bienvenue les plus avantageuses, que ce soit chez les banques traditionnelles, les banques en ligne ou des établissements spécialisés.

Lors de vos recherches n’oubliez pas de prendre en compte que certains livrets, notamment chez les banques en ligne nécessitent une ouverture de compte dans ladite banque, l’avantage c’est que ces dernières sont généralement sans frais de tenue compte et proposent une carte gratuite, voire une prime de bienvenue.

Comment se calcule le taux d’intérêt ?

Cette notion est importante, elle vous permettra de savoir combien un placement sur tel ou tel livret peut rapporter, et donc la somme qu’il convient de laisser afin de faire fructifier au maximum votre placement.

Taux fixes

Première chose à savoir, ces livrets présentent des taux d’intérêts « simples ». Le terme simple signifie que ces taux sont fixes, ils n’ont pas d’évolution dans le temps type 1% en N+1, 2% en N+2… Attention cependant de ne pas oublier que ces taux sont fixés par l’État mais ne sont pas près de changer pour le moment.

La formule

Pour effectuer votre calcul voici la formule :

Montant du capital en € X Taux d’intérêt annuel en % X Temps de valorisation = Intérêt en €

Prenons une somme de 1000€, à un taux de 0,5%, sur 5 ans par exemple : 1000 x 0,005 x 5 = 25€

 

Connaissez-vous tous les livrets règlementaires, à quoi ils correspondent et ce qui les différencie ?

Voici un bilan et un suivi sur les livrets règlementés.

Livret A :

Autrefois disponible sous la forme d’un cahier rouge, ce compte d’épargne exonéré d’impôt est aujourd’hui dématérialisé et disponible dans toutes les banques depuis le 01.01.2009. Connu pour être le placement préféré des français pour son taux de rémunération jadis élevé.
Les français ne peuvent en disposer que d’un seul par personne. En changeant de banque, la question du transfert du livret A est fréquente. La réponse à cette question sur cette page: « Comment transférer mon LivretA » .
Pour mémo, le 1er février 2020 le LivretA passe à 0,50% seulement.

Distinction avec le Livret Bleu :

Le Livret A est commercialisé sous le nom du Livret Bleu au Crédit Mutuel. C’est la copie conforme du Livret A. On ne peut en disposer que d’un par personne. Et il est impossible de détenir un Livret A et un Livret Bleu.

CEL ou Compte Épargne Logement :

Compte sur livret, l’épargnant s’en sert pour l’achat d’un logement. Il est peut être cumulé avec un PEL si les deux sont dans la même banque.

PEL ou Plan Épargne Logement :

Comme son nom l’indique il s’agit d’une épargne visant un achat dans l’immobilier, que ce soit dans le neuf ou l’ancien ou pour des travaux. L’épargne est d’une durée minimum de 4 ans et maximale de 10 ans. Au-delà des 10 ans il n’est plus possible de verser de l’argent dessus mais il peut fournir des intérêts encore pendant 5 ans.

LEP ou Livret d’Épargne Populaire :

Ce livret vise les foyers les plus modestes, leur permettant de placer de l’argent tout en conservant leur pouvoir d’achat. Pour pouvoir en ouvrir un il faut que le revenu fiscal du foyer ne dépasse pas le plafond fixé par l’État au moment de l’ouverture.

LEE ou Livret d’Épargne Entreprise :

Attention de ne pas le confondre avec le Plan Épargne Entreprise. Il s’agit ici d’une épargne réglementé placée pendant une certaine durée afin d’obtenir un crédit à taux préférentiel dans le cadre d’une création ou reprise d’entreprise, quel que soit son secteur d’activité et sa forme juridique. Toutefois celui-ci ne garantit pas l’obtention du prêt.

Le livret Jeune

Disponible pour les jeunes jusqu’à leurs 25 ans, inclus. Ce livret est exonéré d’impôt et des prélèvements sociaux.

Le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS)

Les fonds du LDDS sont disponible tout le temps, (tout comme pour le Livret A, le livret Jeune, le CEL et le LEP. Il est exonéré d’impôt et des prélèvements sociaux.

L’évolution des taux

Les taux de ces livrets d’épargne changent au fil des différentes stratégies gouvernementales, ce qui fait que leur évolution n’est malheureusement pas liée à l’inflation.

Au début, il y a presque 35 ans maintenant, les taux de rémunération étaient élevés, 6% pour le PEL, 5,5% pour le LEP et 4,5% pour le livret A.

En juillet 2003 les taux étaient respectivement de 2,5% pour le PEL, 4,25% pour le LEP et 2,25% pour le livret A.

Aujourd’hui le taux le plus élevé est de 1% et correspond au PEL et LEP, quant au Livret A il peine à 0,5%, ce qui est bien plus faible qu’en 1986.

 

Evolution des taux des principaux livrets d’épargne réglementés

Les grandes dates et grosses baisses des taux

Date Livret A LEP LEE CEL PEL
1986 4,50% 5,50% 3% 2,75% 6,00%
2008 4% 4,50% 3% 2,75% 2,5%
2009 1,75% 2,25% 1,25% 1,25% 2,5%
2015 1% 1,50% 0,75% 0,75% 2,5%
2021 0,50% 1% 0,25% 0,25% 1%

Mentions légales :

Cet article est exclusivement destiné à l’information. Avant de prendre une décision et de passer à l’action, vous pouvez consulter notre conseiller financier. Celui-ci réalisera votre bilan social et patrimonial gratuitement et vous orientera vers la solution 100% adaptée à votre profil.

PSA banque :

Voir le site de PSA Banque.

BforBank :

Voir le site BforBank pour connaître l’intégralité des conditions.

Boursorama Banque :

Consulter le site Boursorama pour avoir toutes les conditions.

Monabanq

Toutes les conditions de l’offre sont accessibles depuis le site Monabanq

ING :

ING présente l’intégralité des conditions relatives à son livret d’épargne sur son site web.

Orange Bank :

Bénéficier de l’offre Livret Orange Bank après avoir consulté l’intégralité des conditions présentées sur le site.

 

 

Liste des établissements

BforBank

Fondée en 2009 par le Crédit Agricole, sans être élitiste, BforBank a une stratégie qualitative auprès de ses clients.