Quelle solution d’épargne selon son profil ?

Il existe de nombreuses manières de faire fructifier son argent. Certaines permettent de gagner gros sous réserve de prendre des risques. Tout le monde n'a pas l'âme d'un aventurier donc la solution d'épargne miracle n'est pas la même pour tous.

3 solutions d'épargne de la + sûre à la + risquée

Disposer d’un capital, c’est bien. Chercher à le rentabiliser, c’est mieux. Pour ce faire, plusieurs solutions d’épargne sont envisageables.

Livret d’épargne ou compte rémunéré pour les profils les plus frileux

Focus sur les livrets d’épargne pour réduire les risques

Il existe deux type de livrets d’épargne :

  • Ceux qui sont règlementés, comme le Livret A, le LDDS, le LEP, le CEL et le PEL … Ici les taux et conditions sont encadrés par l’Etat.
  • Ceux qui sont spécifiques aux établissements avec des conditions qui leurs sont propres : taux, minimum à investir, plafond, conditions … Certains offrent la possibilité de placer un investissement sans limites, qu’il s’agisse de durée ou de montant.

De manière générale, le livret d’épargne est un compte épargne rémunéré.

Livret d’épargne : A qui convient ce type de support ?

L’ouverture d’un livret d’épargne convient à ceux qui désirent mettre de l’argent de côté, sans prendre de risque, tout en rentabilisant le dépôt et avec, très souvent, la possibilité d’accéder à la cagnotte quand on le souhaite.

Parmi les offres de livret disponibles, le livret de Distingo du groupe PSA se démarque du lot :

  • Placement sécurisé et disponible à tout moment,
  • Investissement dans la vie réelle et l’économie française auprès du Groupe PSA,
  • Aucun frais de gestion et de clôture.
  • Il arrive qu’il soit proposé un taux boosté à 3%* (voir les conditions en vigueur du moment),
  • Il arrive qu’en plus PSA Banque propose une prime à l’ouverture d’un livret. Elle peut être de 40 euros* (voir les conditions en vigueur du moment),
  • Le taux brut observé habituelle est de 0,8 %*, ce qui est au dessus des concurrents en ce moment. (voir les conditions en vigueur du moment).

Le site PSA sera en maintenance pendant 2 ou 3 semaines, il est donc probable que si vous faites une demande, celle-ci ne soit pas prise en compte. Essayez Raisin plutôt.

Zoom sur les comptes rémunérés pour rentabiliser son dépôt

Un compte rémunéré s’adresse à ceux qui veulent percevoir un bénéfice grâce à un compte créditeur. C’est un capital garanti, sans risque de perte mais la rémunération en est faible. En effet, ce type de compte bénéficie du versement d’intérêts de la part de la banque, à condition bien entendu d’avoir un solde positif.

Depuis 2013, les comptes rémunérés et les livrets d’épargne non règlementés sont imposables. Leur fiscalité est peu avantageuse.

La fréquence de versement des intérêts est fixée par l’établissement bancaire. Il peut se faire mensuellement, tous les trimestres ou une fois par an.
Les établissements bancaires proposant ce type de compte sont rares. Sur les centaines de banques, banques en ligne et néobanques existantes en France, voici une liste non exhaustive des établissements qui proposent un compte rémunéré :

  • Boursorama Banque,
  • bunq,
  • Axa Banque,
  • Groupama.

Ce type de support n’est pas vraiment considéré comme un vrai produit d’épargne. C’est juste un petit plus qui permet de bénéficier d’un petit taux quand le compte n’est pas à découvert.

Pour les profils qui acceptent un peu plus le risque

L’intérêt du crowdfunding et du crowdlending

Apparu dans les années 2000, le financement participatif est aussi connu sous le nom de « crowdfunding » ou de « crowdlending » quand il est rémunéré. Les particuliers investissent leur argent pour financer des projets d’autres particuliers ou d’entreprises, en contrepartie d’une rémunération sous forme d’intérêts (pour le crowdlending). Pour le crowdfunding, il s’agit de prendre des parts dans la société et donc de toucher une rémunération si l’entreprise fait des bénéfices.

Les types de projets que l’on peut financer sont de diverses natures :

  • entrepreneuriale : October et WeShareBonds
  • culturelle,
  • environnementale : Miimosa
  • sociale, etc.

Les investisseurs peuvent bloquer une somme de 6 mois à plusieurs années et toucher un pourcentage chaque année. Avec le crowdlending d’October ou WeShareBonds, il est possible d’être rembourser de son investissements, majoré d’un taux rémunérateur tous les mois.
Plusieurs établissements de crowdfunding ou crowdlending permettent la rencontre entre les investisseurs et les demandeurs de fonds, tels Tudigo. Ces plateformes réalisent généralement une analyse préalable de la comptabilité du demandeur avant d’accorder le prêt.

L’assurance vie nouvelle génération

Faire fructifier son assurance vie est aussi intéressant pour investir avec peu de contraintes. On peut gérer le risque, selon son profil, en optant pour un pourcentage d’unités de compte et de fonds euros (qui est considéré comme moins risqué que les unités de compte).

En effet, chez Nalo par exemple, il est possible de rentabiliser cet outil patrimonial. Par ailleurs, les investisseurs profitent de conditions fiscales avantageuses, sans oublier la réduction sur les frais :

  • Fonds euros et unités de compte : 0,85 %.
  • Frais de mandat de gestion : 0,55 %.
  • Frais propres aux supports indiciels : en moyenne 0,25 %.
  • L’atout de Nalo est une stratégie élaborée sur des modèles de Prix Nobel en économie permettant de limiter les risques.

Chez Yomoni, on a le choix entre plusieurs profils différents pour trouver le contrat idéal. Il y en a 10, du moins risqué au plus téméraire. En sachant que le profil 3 est le plus équilibré. Avec Yomoni, il est possible de gérer seul son investissement… ou au contraire d’être accompagné par des professionnels dans un premier temps. Par ailleurs, on peut passer du statut d’ « autonome » à « accompagné » à tout moment. Les frais sont également réduits et pour le moment la rentabilité des supports est intéressantes par rapport à la concurrence.

L’option du trading pour fructifier son capital

Aujourd’hui, on dispose du trading en ligne pour fructifier son capital. Agir en Bourse est devenu bien plus simple qu’avant.

Pour cela, on peut passer les ordres pour des produits financiers par l’intermédiaire d’une plateforme électronique de trading comme eToro qui ouvre un large champs de possibilité sur les supports.

Ceux qui ont une tendance plus classique, peuvent aussi utiliser les banques en ligne qui proposent l’ouverture d’un compte titres ou PEA ou PEA PME.

On recommande cependant ces plateformes de trading en ligne à ceux qui ont de bonnes notions dans le domaine des investissements, notamment dans la Bourse.
Ces sites mettent à la disposition de leurs futurs investisseurs un guide leur permettant de mieux comprendre le fonctionnement du trading. Mieux encore, il est possible de configurer son compte utilisateur en automatisant le trading.

* voir les conditions du moment en vigueur sur le site de l’établissement

Mentions légales : 

Certains investissements sont risqués et nécessitent une mise en garde. C’est le cas de :

  • L’assurance vie avec tracker et ETF,
  • La Bourse,
  • Le crowdlending et crowdfunding.

Chacun de ces investissements implique le risque potentiel de perte partielle ou totale du capital. Il faut aussi garder à l’esprit qu’un niveau de performance annoncé pour une année A ne signifie pas forcément que ce taux va se reproduire les années suivantes.

Liste des établissements