Où placer son argent en 2022 ?

Modifié le

Plusieurs options d’investissement s’offrent à ceux qui veulent faire fructifier leur épargne. Le choix va être fonction du profil de l’épargnant, de ses objectifs et de son horizon de placement.

Voici quelques conseils pour ceux qui cherchent à investir leur argent en 2022.

3 solution pour placer son argent

Les investissements sécurisés

Chaque ménage doit penser à son épargne de disponibilité. Il s’agit d’une certaine somme que l’on peut débloquer de manière immédiate pour faire face à des éventuelles situations exceptionnelles ou des dépenses imprévues. Cette réserve d’argent doit être placée dans des investissements sécurisés. Ces derniers sont certes sans risques mais les rendements sont également très peu élevés.

 

Il en existe plusieurs, avec les livrets règlementés :

  • Le Livret A, un support à la fois liquide et sécurisé. Sa rémunération annuelle est actuellement de 0,5%. Le montant maximum de ce compte épargne est limité à 22 950€. Ce support ne fait pas l’objet de frais et ses intérêts ne sont pas soumis ni à l’impôt ni à des prélèvements sociaux.
  • Le Livret jeune, un compte épargne réservé aux personnes âgées entre 12 à 25 ans mais qui fonctionne tel un livret A. Le versement est cependant limité à 1 600€.
  • Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), un support dont le plafond est de 12 000 €. Son taux d’intérêt annuel est également de 0,50 %.
  • Le Plan d’Epargne Logement, un compte réservé à ceux dont l’objectif est de se constituer un patrimoine. L’épargnant doit se soumettre à quelques conditions dont le versement d’un montant minimum de 225€ à l’ouverture et le versement régulier d’un montant fixe. Le montant placé reste bloqué pendant 4 à 10 ans. Son taux d’intérêt brut s’élève à 1%.
  • Le Compte Epargne Logement est un produit d’épargne dont le versement initial ne doit pas être inférieur à 300€. Son plafond est de 15 300 €. Son taux d’intérêt s’élève à 0,25 % et est aussi soumis aux prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu. En ouvrant un CEL l’épargnant peut obtenir un taux privilégié pour son prêt immobilier.

Les livrets spécifiques

Et fort heureusement des livrets non règlementés qui sont spécifiques à chaque établissement. Cependant leur performance est également en baisse.

Les investissements à risque modéré

Ces types d’investissements conviennent à l’épargne de précaution d’un ménage. Cette dernière lui sera utile en cas de coups durs tels que la perte d’un emploi ou des problèmes de santé. Cette épargne doit être investie dans des placements plus rémunérateurs, sécurisés et dont les fonds sont disponibles rapidement.

Rentable tout en étant flexible, l’assurance vie répond à tous ces critères.

Les assurances vie via des établissements classiques

  • Cette solution associe des fonds euros et des supports performants mais plus risqués. Avec les premiers, le capital est garanti et la liquidité est élevée. Cependant, la rémunération diminue d’année en année et se situe entre 1 à 2%. Pour les compléter, l’investissement peut être placé sur d’autres supports à travers des unités de comptes comme les obligations, les actions et l’immobilier. Si le risque en capital subsiste, le taux de rendement est plus élevé.
  • Les fonds peuvent être retirés à tout moment,
  • Il n’y a aucune durée imposée. Toutefois, le rendement sera d’autant plus intéressant sur le long terme. Les abattements fiscaux sont de plus en plus conséquents à partir de la huitième année.

Les assurances vie proposées par des Fintech dédiées à cet effet

Depuis quelques année sont apparues de nouveaux acteurs.

Certains sont classifiés dans la catégorie Robo-Advisor. On y retrouve Nalo, Yomoni et bien d’autres. Ils ont développés des algorithmes et des fonctionnalités ultra innovantes pour booster et moduler les investissements et aussi les sécuriser.

D’autres se spécialisent dans les investissements verts : ISR, ESG … ou d’autres secteurs qui ont le vent en poupe.

Les investissements risqués

D’autres investissements sont réservés aux personnes avisées. En effet, certains néophytes peuvent se laisser tenter et même parfois surprendre par un bon coup de main. Sauf qu’il ne s’agit pas d’un jeu et que le résultat peut être catastrophique pour les personnes non avisées.

La Bourse : via un CTO ou un PEA

L’investissement en bourse qui consiste à vendre ou à acheter des titres sur les marchés financiers. Si les rendements peuvent être élevés, des risques subsistent. D’ailleurs, ce type d’investissement ne s’improvise pas.

Les cryptomonnaies

L’investissement dans les crypto-monnaies séduit également de plus en plus : Bitcoin, Ripple, Ethereum figurent parmi les incontournables du marché. D’autres monnaies virtuelles prometteuses commencent également à émerger. Les risques sont aussi élevés. Cependant, la capitalisation boursière est en hausse cette année.

Pour ne pas dépendre d’une seule classe d’actifs, mieux vaut diversifier les placements.

Cet article est destiné à l'information. Avant de prendre une décision, demander à notre conseiller financier qu'il réalise votre bilan social et patrimonial gratuitement. Ensuite, il vous guidera vers la meilleure option pour investir votre argent.

Contacter notre conseiller
Par Stéphanie Thomas

Directrice de publication du site.

Les autres établissements de notre comparatif