Femmes et l’achat immobilier : en faits et chiffre

Publié le

A notre plus grande surprises, selon une étude réalisée par le site SeLoger les femmes ont un comportement complètement différents des hommes face à l’achat d’un bien immobilier. Voici la synthèse de cette enquête.

Trouver le meilleur taux et finaliser son projet dans de bonnes conditions

10 actions pour réussir son achat immobilier
Publié le

10 actions pour réussir son achat immobilier

L’acquisition d’un immobilier est un grand projet de vie qui ne s’improvise pas. En ce moment, ce type de projet est freiné par le confinement et on souhaite vous préparer dores et déjà à la reprise. …

Si l’accès à la propriété était toujours considéré comme une affaire d’hommes, les choses ont changé. Les Françaises deviennent de plus en plus curieuses au sujet de l’achat immobilier. Les chiffres actuels témoignent de cette implication de la gent féminine. Zoom sur ces données concernant les femmes et l’acquisition immobilière.

Elles achètent plus seules qu’avant

De plus en plus de femmes se lancent seules dans l’achat immobilier.

Les femmes sont pessimistes au sujet de l’acquisition immobilière

Avec la situation sanitaire qu’il y a actuellement, les Français, et surtout les Françaises, sont impactés quant à leur vision de l’avenir. En effet, selon la plateforme d’annonces immobilières SeLoger, les femmes sont moins confiantes que les hommes (54% contre 63%) quand il s’agit de projet immobilier. Concernant l’augmentation du pouvoir d’achat, seuls 16% de la gent féminine y pensent tandis que ce pourcentage s’élève à 21% chez le sexe opposé.

Sur le plan « prix de l’immobilier » et « hausse des taux d’emprunts », ce pessimisme des Françaises se confirme également. 38% d’entre elles prévoient une augmentation du coût de l’acquisition immobilière contre 29% pour la gent masculine. Concernant le taux d’intérêt des prêts, 57% de femmes envisagent que cela va grimper contre 46% des hommes. Ce contexte n’est pas sans conséquence puisque 35% des Françaises ont peur de ne pas décrocher le crédit immobilier qu’elles espèrent afin de financer leur projet d’acquisition. Cette dichotomie se retrouve dans bien d’autres d’autres secteurs comme le rappelle l’INSEE dans un bon nombre de statistiques.

Les femmes qui effectuent un emprunt seules sont de plus en plus nombreuses

Certes, les Françaises sont plus pessimistes que les Français quand il s’agit de prêt immobilier. Cependant, elles commencent de plus en plus à sauter le pas pour concrétiser ce genre de projet. Ainsi, les femmes qui contractent seules un emprunt pour l’accès à la propriété sont de 45%. Comparé à l’année 2017, ce pourcentage a augmenté de 14 points. Il faut également prendre en considération leurs revenus qui sont inférieurs à ceux des hommes. De ce fait, le montant qu’elles déboursent pour l’achat immobilier est plus faible. Ainsi, 35% des femmes optent pour un bien entre 100 000 et 199 000 € contre 29% des Français.

Pour ce qui est du choix des biens immobiliers, 91% des femmes privilégient l’achat d’une résidence principale. Parmi ces Françaises, 43% se tournent vers un bien neuf contre 30% chez les hommes. Avec la crise sanitaire de 2020, tout le monde a besoin de plus d’espace dans leur habitation. Ainsi, 63% des femmes préfèrent une propriété avec un extérieur tandis que 51% recherchent simplement à acquérir une maison.

Ce sont les femmes qui prennent les décisions dans un couple

Le choix du bien immobilier est souvent effectué par les femmes tandis que les hommes s’occupent des démarches d’obtention de prêts.

Sur les sites immobiliers, les femmes sont plus nombreuses que les hommes

Selon une étude réalisée par Médiamétrie pour SeLoger, les visiteurs de ce dernier sont constitués à 56% de femmes. Chez le site immobilier notarial Immont, un sondage datant de février 2019 effectué auprès de 710 internautes révèle que 55,3% des audiences sont féminines. Ces informations démontrent que les Françaises sont plus impliquées que les Français sur les plateformes d’annonces immobilières. Cependant, il faut noter que cette proportion est de 51% des femmes et 49% des hommes sur l’ensemble de tous les sites internet confondus. Cela signifie que l’accès à la propriété est finalement une affaire de couple.

Pour les achats immobiliers, ce sont les femmes qui décident

Même si les femmes gagnent généralement 800 € de moins que les hommes pour un poste équivalent, ce sont elles qui ont le dernier mot lors de l’achat d’un logement. En effet, elles s’impliquent tout au long du projet d’acquisition, de la recherche du bien immobilier jusqu’aux démarches nécessaires pour le prêt.

Il faut savoir qu’acquérir une maison ou un appartement à deux est une solution efficace. D’abord, en effet, cette approche est plus engageante pour 53% des Français selon Vousfinancer.com que l’est le mariage ou le pacs. Ensuite, cela facilite l’obtention d’un crédit immobilier. Si les organismes prêteurs exigent, par exemple, 30 000 € de revenus pour un célibataire, pour un couple, ce sera 45 000 €. C’est également le cas pour le reste à vivre qui est de 700 € pour un emprunteur seul et 800 € pour deux conjoints.

Liste des établissements