10 actions pour réussir son achat immobilier (même pendant le confinement)

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
10 actions pour réussir son achat immobilier (même pendant le confinement)

L’acquisition d’un immobilier est un grand projet de vie qui ne s’improvise pas. En ce moment, ce type de projet est freiné par le confinement et on souhaite vous préparer dores et déjà à la reprise. A ce fameux déconfinement que nous attendons tous avec impatience. Pour que l’achat soit un succès, il est nécessaire de passer par de nombreuses étapes indispensables.

Voici 10 points importants pour bien organiser son achat immobilier.

1- Définir le projet idéal

La première étape consiste à définir le projet que la personne souhaite réaliser. Pour cela, il est nécessaire de fixer une enveloppe budgétaire. Le futur propriétaire doit également connaître le montant maximum qu’il peut emprunter dans le cadre d’un achat immobilier. Généralement, un individu peut emprunter jusqu’à 33 % de ses revenus. Pour avoir plus de précisions, l’emprunteur peut prendre rendez-vous auprès de sa banque ou aller sur les simulateurs en ligne.

2-Sonder le marché

L’étude de marché permet de comparer si la maison que le propriétaire souhaite acheter coïncide avec son budget. Pour ce faire, il suffit de regarder les sites comparateurs qui regroupent plusieurs offres. Il faudra par exemple consulter : Le Bon Coin, Maison et appartement, le Figaro Immobilier … qui sont tous les trois des sites qui permettent d’accéder rapidement à un nombre très importants d’offres sur tout le territoire.  

3-Sélectionner plusieurs biens

Le troisième point consiste à sélectionner plusieurs biens. Cela induit un trie : il n’est pas possible de tout voir, il faut se concentrer sur les offres qui sont le plus en accord avec votre besoin. Cela dans le but de comparer les prix, les emplacements, les superficies et de choisir celui qui correspond le plus à l’acheteur.

4-En visiter le maximum

Une fois la sélection réalisée, une descente sur terrain est nécessaire. En visitant le maximum de logements, le propriétaire sera en mesure de déceler les contraintes qui peuvent être liées à l’habitation. Il peut s’agir du bruit du voisinage, la luminosité des pièces, les travaux de rénovation à faire, etc. Il est important de se renseigner sur les projets à venir du quartier. Cette information se trouve souvent en mairie si l’agence ou le propriétaire ne dit rien à ce sujet. 

Les visites permettent parfois de se rendre compte que la sélection était mauvaise. Ne pas hésiter à y revenir et continuer à consulter les offres sur une période de quelques mois.

5-Voir si le prix est négociable et faire une proposition

L’acheteur a la possibilité de négocier le prix du bien de 5 à 10 %. Toutefois, s’il estime que le montant demandé est bon et que la concurrence est rude, il peut proposer une offre avec le tarif affiché.

6-Prendre rendez-vous chez le notaire

Lorsque le vendeur a accepté la proposition, il est nécessaire de prendre rendez-vous chez le notaire afin de signer le compromis d’achat. Cet acte engage aussi bien l’acheteur que le vendeur. Le bien est bloqué pendant au moins 3 mois. Période pendant laquelle, le futur acquéreur va partir en recherche de financement. 

7-Trouver le taux le plus bas

Il est assez rare d’acheter un bien sans crédit immobilier. La prochaine étape consiste à trouver une banque et y déposer une demande de prêt. L’acquéreur peut sonder les banques via notre comparateur afin de trouver le taux le plus bas.

8-Négocier le remboursement anticipé du crédit

En même temps que le futur acheteur négocie son crédit, il est intéressant de négocier le remboursement anticipé du prêt ainsi que la suppression des frais prélevés. Cela permet notamment de réduire le coût du crédit en diminuant la durée des remboursements et/ou les mensualités à régler.

9-Trouver une assurance emprunteur

L’assurance emprunteur est un élément important du crédit immobilier. Elle protège l’acheteur et participe à la garantie du crédit. Ainsi, en cas d’incapacité de paiement, elle peut prendre en charge le remboursement du prêt en fonction du contrat auquel l’acquéreur a souscrit. Il est possible de sonder les assurances emprunteur via notre simulateur pour obtenir le tarif le plus attractif.

10-Signer l’acte d’achat définitif

Une fois que le crédit est accepté, l’acheteur et le vendeur se retrouvent chez le notaire pour signer l’acte d’achat définitif. Plusieurs options sont possibles pour le paiement : tout se fait en une fois ou le paiement peut être fait en plusieurs fois. Et dans tous les cas, les fonds transitent par le notaire. Une fois l’acte d’achat signé, l’acquéreur peut alors prendre possession de son bien.

 Spécial Covid: 

La pandémie mondiale causée par le Covid-19 impacte le secteur de l’immobilier :

  • A cause du confinement qui induit le télétravail et parfois le chômage partiel, les établissements de crédit privilégient le traitement des dossiers en cours et les délais pour les nouveaux crédits sont rallongés.
  • Pendant quelques semaines, aucun acte de vente n’a pu être signé, heureusement, l’Etat s’est mobilisé et a autorisé la signature électronique chez le notaire. L’acquisition d’un bien immobilier peut être réalisé sans se déplacer chez un notaire. Une signature électronique à distance de l’acte notarié suffit pour valider l’achat. Cette mesure sera autorisée jusqu’à un mois maximum après la fin de l’état d’urgence sanitaire.

En savoir plus sur les mesures actuelles en lien avec le confinement qui concernent le crédit immobilier. 

 

Mentions légales : 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire