Crédit immobilier : est-ce le bon moment ?

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
Crédit immobilier : est-ce le bon moment ?

Le confinement a un impact direct sur les crédits immobiliers. Les banques poursuivent leurs activités selon les conditions qui leur ont été imposées. Il est même possible de faire une demande de crédit. Mais est-ce vraiment le bon moment ?

Effet du confinement sur les demandes de crédit

Face à la pandémie du coronavirus, les demandes liées aux crédits immobiliers sont en hausse et les taux connaissent une augmentation.

Une adaptation indispensable

Les banques font partie des entités qui peuvent rester ouverts aux publics. Elles doivent toutefois respecter les mesures sanitaires imposées. Pour ce faire, elles ont mis en place de nouvelles organisations : certains employés sont en télétravail alors que d’autres assurent la présence en agence. Elles ont même réduit leurs effectifs.

ING est une des banques qui a été la plus rapide à s’adapter. En une semaine, 95% des salariés ont pu télétravailler dans des conditions optimales. 5% des salariés sont restés dans les bureaux de l’établissements avec des mesures strictes pour les protéger.

La gestion des priorités

À cause du confinement, les établissements bancaires font aujourd’hui face à de multiples demandes qu’elles traitent avec un ordre de priorité.

  • Côté professionnels : Ils accompagnent les sociétés en difficultés, celles qui sont dans l’incapacité de payer leurs crédits. Les reports d’échéance de prêt et les modulations de mensualités sont les solutions les plus prisées.
  • Côté particuliers : la mission prioritaire de la banque est d’assurer le suivi et l’aboutissement des dossiers de crédits en cours. Elle doit également répondre aux demandes de suspensions d’échéances.

Taux en hausse

Même avec la crise sanitaire, les agences immobilières et les entreprises de courtage continuent à effectuer des simulations de prêts et des dossiers dématérialisés. Ils constatent que les taux de crédit des banques régionales connaissent déjà une forte hausse. Selon les calculs basés sur l’OAT (Obligations Assimilables du Trésor), les taux proposés aux particuliers ont augmenté de 0,25% en l’espace d’une semaine. Et cette croissance risque d’être plus importante dans les semaines et les mois à venir. Toutefois, l’impact sur les taux de crédit dépendra surtout de la durée du confinement et d’éventuelles nouvelles mesures de la part de la Banque Centrale Européenne (BCE).

A titre informatif, pour le moment, via notre comparateur qui nous ne constatons pas de hausse sur le meilleur taux immobilier sur 15 ans. Celui-ci reste à 0,64%. La hausse se fait sentir sur le taux moyen qui lui augmente sensiblement à 1,05%.

Réalisation d’une demande de crédit

Cette période de confinement est-elle le meilleur moment pour faire une demande de crédit ?

Priorités pour les dossiers en cours

Les banques font partie des entités indispensables à la vie du pays. Elles restent donc ouvertes sur rendez-vous. Actuellement, elles traitent les dossiers dont les prêts ont déjà été accordés et qui sont en cours de finalisation. Compte tenu de la situation, les enseignes travaillent avec un effectif réduit. De ce fait, les délais de traitement seront allongés.

Les établissements bancaires priorisent aussi les dossiers de prêt en cours, déposés ces dernières semaines et pour lesquelles ils avaient déjà pas mal de retard compte tenu de la forte demande en janvier et février. En même temps, ils doivent aussi traiter les demandes de report d’échéance qui se multiplient.

 A la lecture de ces informations, il est facile de comprendre que ceux qui souhaitent faire une demande aujourd’hui, ne doivent pas être dans l’urgence. 

Pour information, les emprunteurs qui souhaitent profiter de cette période pour envisager d’acheter un logement ou un bien locatif, les agences immobilières et de courtage sont toujours en mesure de répondre à leurs questions ou réaliser des simulations. Ces entreprises peuvent également entamer des démarches grâce à la dématérialisation des dossiers.

Et le bon moment alors ?

Le marché était en pause, le gouvernement a donc vite réagit. Les signatures chez le notaire étaient impossibles pendant le confinement jusqu’à il y a quelques jours. Depuis peu certaines démarches peuvent se faire en ligne.

  • Il est maintenant possible de vendre ou acheter un bien immobilier sans signer chez le notaire. La signature électronique est enfin disponible. 
  • Cette nouvelle règle restera en vigueur jusqu’à un mois après la fin de l’urgence sanitaire.
  • Le décret est très récent, il date du 4 avril.
  • Cependant, attention : « Si le notaire juge la qualité de la transmission insuffisante, il peut choisir de refuser la signature électronique du client »

 

Bref, ce n’est pas vraiment le bon moment pour demander un crédit immobilier si vous êtes ultra pressé. Mais il est possible d’avancer dans votre projet.

N’oublions pas les autres obstacles de ce confinement : 

  • Impossibilité de déménager,
  • Difficulté pour faire les visites d’appartement ou maison,


Et en même temps, dans les mois à venir les taux risquent d’augmenter. Donc si vous ne faites pas une demande aujourd’hui, le taux sera peut être moins interessant plus tard. Faire une demande n’engage en rien. Mis à part la perte de quelques minutes de votre temps, vous ne risquez rien. 

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire