Crédit : Présenter un dossier qui plaira à votre banquier

Publié le

Lorsque l’on fait une demande de crédit, il y a des choses à éviter et d’autres à mettre en avant. Nos conseils pour que votre dossier soit mieux perçu par votre banquier.

3 outils pour trouver le meilleur taux

L’octroi d’un prêt bancaire est soumis à une sélection minutieuse de la part de l’établissement de crédit. Ce dernier prend en compte et scrute plusieurs éléments. Pour mettre toutes les chances du côté de l’emprunteur, il est indispensable de mieux préparer son dossier de demande de crédit. Comment faire ?

En soignant son profil emprunteur

La souscription d’un prêt immobilier ne se prépare pas à la hâte mais plusieurs mois à l’avance. Les banques vont en effet évaluer les risques à partir de plusieurs éléments. Elles vont également examiner les habitudes financières de l’emprunteur. Au-delà des comportements qui risquent de bloquer l’accès au crédit, celui qui souhaite en obtenir se doit ainsi de  peaufiner son profil par le biais des actions suivantes :

  • stabiliser les dépenses,
  • ne pas rester à découvert,
  • s’il y en a, rembourser les dernières échéances d’un crédit auto, d’un prêt voyage ou autres,
  • alimenter de manière régulière un compte épargne pour rassurer la banque de la capacité d’épargne de l’emprunteur.

En préparant un apport personnel

D’une manière générale, les établissements de crédit demandent un apport personnel pour financer les dépenses annexes telles que les frais d’agence immobilière et les frais de notaire. Toutefois, selon le profil emprunteur et les banques, il est possible d’obtenir un prêt sans apport. Néanmoins, il existe un lien étroit entre le taux d’endettement et l’apport personnel :

  • le taux immobilier accordé est fonction de l’importance de l’apport personnel,
  • si le taux d’endettement atteint 33 %, la banque exige souvent un apport personnel de 10 % au minimum,
  • si le taux d’endettement est moins élevé, la banque est généralement moins sévère à propos du montant de l’apport.

En somme, l’emprunteur doit penser à épargner 10 à 20 % du montant de l’achat à financer avant de déposer une demande de prêt. Il doit également procéder au calcul de son taux d’endettement. Au-delà de 33 %, les risques de non-remboursement vont augmenter. Ces différents éléments combinés au taux immobilier du marché vont permettre à l’emprunteur d’avoir une idée de sa capacité d’emprunt maximale.

 

En montrant sa stabilité professionnelle

Avant d’accorder un crédit, la banque ne manquera pas de jeter un œil sur la situation professionnelle de l’emprunteur. Généralement, il doit prouver son ancienneté professionnelle. D’ailleurs, le banquier va apprécier le risque en se basant sur la stabilité de son emploi :

  • l’emprunteur peut par exemple exposer un contrat de travail à durée indéterminée pour prouver la stabilité de ses revenus,
  • il peut également prouver l’exercice de la même activité depuis un minimum de deux années successives,
  • il ne doit plus être en période d’essai car celui-ci a été validé.

En préparant les documents exigés

Les banques exigent certains documents justificatifs lors de la souscription d’un prêt. En règle générale, l’emprunteur doit fournir :

  • un justificatif d’identité,
  • un justificatif de domicile,
  • la copie du compromis de vente,
  • des documents qui attestent la situation familiale de l’emprunteur,
  • des documents qui attestent sa situation financière.

Souvent, l’emprunteur doit présenter les originaux de ces documents.

En négociant avec des contreparties

Au cours de la rencontre avec le conseiller bancaire, celui-ci est amené à proposer d’autres produits bancaires tels qu’une assurance de prêt ou une assurance vie. D’ailleurs, en les souscrivant, l’emprunteur a de forte chance d’obtenir un meilleur taux. Le banquier peut également proposer de meilleures modalités d’emprunt. Certes, celui qui emprunte n’est pas obligé de souscrire mais doit cependant se montrer ouvert.

Ainsi pour minimiser les risques de refus de la part des établissements de crédit, il est primordial de préparer son dossier en amont.

Liste des établissements