Crédit Immo : alléger ses mensualités

Publié le

La vie fait parfois qu’un changement de situation entraine des répercutions incontrôlables sur son budget. Et il devient alors difficile de continuer à verser tous les mois ses mensualités de crédit. Comment les réduire ?

Les 3 meilleurs outils crédit immo

Comparateur rachat de crédit

 Les meilleurs acteurs du rachat de crédit vous répondent Qu’est-ce que le rachat de crédit ? Le rachat de crédit aussi...

Malgré des taux qui sont au plus bas, les échéances d’un crédit immobilier rendent souvent les fins de mois difficiles. S’il n’y a aucune opportunité pour changer la situation rapidement, voici les options possibles pour réduire la voilure des mensualités de son crédit.

Négocier avec l’organisme détenteur du prêt

L’option la plus évidente serait d’approcher l’établissement prêteur, ou son banquier habituel,  pour renégocier les mensualités. D’ailleurs, compte tenu du contexte actuel, les banques sont conscientes que certains emprunteurs rencontrent des difficultés financières. Ainsi, depuis le début de la crise, elles sont beaucoup plus souples que d’habitude afin de minimiser les risques d’impayés. En cas de mauvaise passe ponctuelle, elles peuvent tolérer un report d’échéances. De plus, elles ne trouvent aucun intérêt au défaut de remboursement de leurs clients.

Cette option est à envisager en premier lieu. Cela semble évident. Vous avez un problème, autant aller voir directement l’organisme qui gère l’emprunt en question.

Pourquoi renégocier

Premièrement car cela peut vous permettre de gagner de l’argent, en effet la baisse des taux ces dernières années n’a échappé à personne. Si vous avez emprunté pour votre achat immobilier et que votre taux est supérieur à 2%, imaginez l’écart entre le taux que vous pourriez avoir et votre taux actuel, c’est autant d’intérêts en moins à payer sur les prochaines années, et donc une belle économie en perspective.

D’autant que le crédit immobilier est un crédit qui engage sur très longue période, imaginons qu’au moment de la renégociation cela fasse 10 ans, il reste encore en moyenne 15 ans. Diviser son taux par deux, ramené sur 15 ans, cela peut permettre une grosse économie, qui peut soit permettre d’avoir une épargne plus conséquente, soit de placer cette somme pour qu’elle rapporte et éventuellement rembourser de manière anticipée le prêt.

Bien sûr il ne faut pas prendre cela à la légère, il faut se renseigner, comparer, voir si cela est possible et/ou intéressant au moment où l’on veut le faire ou s’il vaut mieux attendre encore un peu. Par ailleurs la renégociation n’est pas gratuite, elle entraine des frais, tout comme le remboursement anticipé en fonction de ce qui est prévu dans votre contrat qu’il faudra bien relire au préalable afin d’éviter une mauvaise surprise ou un malentendu.

Les conditions à remplir

Avant de faire la demande, il faut voir si toutes les conditions sont remplies. Par exemple une personne ayant un prêt immobilier depuis moins de 3 mois se verra refuser automatiquement sa demande.

  • Pour faire la demande il faut s’assurer de remplir les 3 conditions suivantes :
  • Être dans la première moitié de son crédit immobilier afin de pouvoir effectuer cette demande.
  • Il faut que l’écart entre son taux et le taux actuel soit compris entre 0,70 et 1%.
  • Il faut avoir un capital restant dû d’au moins 70 000 €.

Comment négocier

Si ces trois conditions ci-dessus sont réunies il est possible de faire une demande de renégociation, cette dernière peut se faire de deux manières :

  • Garder la même mensualité, mais réduire la durée, ce qui permet de rembourser plus vite.
  • Rembourser moins tous les mois mais garder la même durée de remboursement.

Pour faciliter vos démarches ComparateurBanque vous fournit un modèle de lettre de renégociation de prêt disponible ici.

Difficultés de remboursement d’un prêt immobilier

Depuis la pandémie, la situation de certaines personnes ne s’est pas améliorée, perte d’emploi, commerces fermés… bref il est donc possible pour des gens malheureusement touchés par la crise, de se retrouver en difficulté financière voire en situation d’endettement et donc dans l’incapacité de rembourser leur prêt immobilier.

Dans ce cas-là mieux vaut prévenir votre banque/organisme prêteur dès le début afin de voir avec l’établissement ce qu’il est possible de faire.

Pour l’avertir il faudra envoyer une lettre recommandée avec avis de réception, ne serait-ce que pour avoir une preuve datée. Par la suite lors d’un rendez-vous cela permettra au conseillé d’être préparé, et ainsi de pouvoir mieux vous conseiller au cours d’un dialogue simplifié.

Pour faciliter vos démarches ComparateurBanque vous fournit un modèle de lettre pour expliquer que vous avez des  difficultés de remboursement pour votre emprunt immobilier disponible ici.

Faire racheter son prêt

L’emprunteur dispose également de la possibilité de recourir à un rachat de crédit en s’adressant à la concurrence. La renégociation d’un prêt a plusieurs conséquences :

  • L’emprunteur se défait des obligations liées à son crédit souscrit auprès de la première banque,
  • Le nouvel établissement prêteur se charge du remboursement des mensualités restantes,
  • L’emprunteur bénéficie d’une offre beaucoup plus ajustée à son budget et d’un taux plus intéressant,
  • La durée de remboursement sera allongée. En conséquence, les mensualités vont baisser,
  • Cependant, des intérêts et des frais supplémentaires vont courir,
  • Néanmoins, l’emprunteur peut profiter de l’occasion pour essayer de diminuer sa prime d’assurance emprunteur.

Il arrive parfois qu’une banque, confrontée au choix de l’emprunteur de recourir au rachat de son crédit, décide de proposer elle-même de renégocier le taux fixé initialement.

Regrouper ses emprunts

L’emprunteur peut profiter du rachat de crédit pour regrouper plusieurs prêts dans une même banque. L’opération consiste à rassembler tous les prêts déjà souscrits sous un seul crédit. Le regroupement de crédits a plusieurs conséquences :

  • Les mensualités vont diminuer,
  • La gestion des comptes est facilitée car il n’y a plus qu’un seul contact,
  • Le prélèvement mensuel s’effectue en une seule fois,
  • La durée de remboursement sera allongée ou raccourcie, mais normalement pour réduire la mensualité il faut allonger la durée. Sur ce point il faudra être vigilant. Même si le but final de rembourser une mensualité de crédit inférieure est atteint, il est indispensable d’avoir conscience du coût total de l’action.
  • Les taux peuvent être plus élevés,
  • Le coût total du prêt va augmenter.

Le regroupement de crédit convient aux emprunteurs qui ne se préoccupent pas du coût global du crédit mais dont l’objectif est d’alléger les échéances pour bénéficier d’un budget supplémentaire au quotidien.  Avec ce type d’action, il est possible de réduire ses sorties d’argent jusqu’à -61%. 

 

Moduler les mensualités dans la mesure du possible

Pour faire baisser les mensualités, l’emprunteur peut opter pour la modulation des échéances. Cependant, pour la faire jouer, elle doit faire l’objet d’une clause dans le contrat de prêt. Si elle y est prévue, les conditions de son implémentation varient d’une banque à l’autre :

  • En principe, les établissements de crédit prévoient une baisse maximale de la mensualité initiale allant de 20 à 50 %,
  • Ils permettent également un rallongement de la durée du contrat de 2 à 5 ans,
  • Chez certaines enseignes, la modulation est autorisée dès la première année de remboursement. Chez d’autres, elle n’est permise qu’après une ou deux années à compter de la signature du crédit,
  • Dans tous les cas, la modulation des échéances entraîne une hausse des intérêts et conséquemment une augmentation du coût global du crédit.

Changer d’assurance de prêt

Grâce à la délégation d’assurance de prêt immobilier, les emprunteurs ont aujourd’hui la possibilité de contracter cette couverture auprès de l’assureur de son choix. Souvent méconnue par les emprunteurs, cette option leur permet pourtant de faire baisser les mensualités.

En moyenne, l’assurance emprunteur représente 25% du coût global d’un crédit. En changeant d’assurance pour son crédit immobilier et en faisant jouer la concurrence, l’emprunteur peut réduire ses cotisations de moitié. Qui plus est, en optant pour un contrat personnalisé, il lui est tout à fait possible de bénéficier de meilleures couvertures.

En changeant d’assurance emprunteur, si vous passez par exemple d’une solution proposée par la banque à un organisme spécialisé, il est possible de diviser par deux sa cotisation.

 

Il n’y a pas de miracle, il faut juste essayer ces solutions en espérant que votre reste à vivre augmente.

Mémo

Crédit court Crédit long
Avantages Le coût total du prêt sera moins important. Le coût total de l’emprunt sera plus important.
Inconvénients Les mensualités seront plus importantes pour rembourser plus vite. Les mensualités seront bien plus faciles à régler.

Pour les petits budgets, il peut être astucieux de contracter un emprunt sur une période plus longue au départ, puis de voir par la suite s’il est possible de le rembourser en anticipé ou d’augmenter le montant de versements mensuels. Ceci doit être prévu en amont pour éviter l’ajout de frais imprévus.

Mentions légales : 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez votre capacité de remboursement avant de vous engager.

 

Liste des établissements