Classement des néobanques & Fintechs

Publié le
Les néobanques ou nouvelles banques fleurissent de toutes parts. Voici un classement de ces startup de Fintech pour mieux cerner les offres et faciliter son choix.

Les 3 meilleures neobanques

ComparateurBanque vous aide à choisir l’établissement qui vous convient

Néobanque ou établissement de paiement ?

Depuis début avril 2021, l’ACPR a décidé de taper du poing sur la table. Si dans le langage courant on utilise le mot « néobanque » pour parler de N26, Aumax pour moi, Revolut ou encore Nickel aux yeux de loi c’est FAUX! Une néobanque dispose de l’agrément bancaire. C’est-à-dire du label délivré par l’ACPR certifiant qu’il peut agir en tant qu’établissement de crédit. Très peu des Fintechs listées sur cette page l’ont acquis. Les exceptions sont : Orange Bank, Ma French Bank et Memo Bank pour les pros.

Il est donc important d’avoir à l’esprit que les établissements cités ci-dessous sont de simples solutions de paiement. Elles disposent également d’un agrément, mais il est bien moins difficile à obtenir que celui d’une vraie banque.

Comment sont comparés les acteurs ?

Ici nous avons mené une étude sur ces banques 100% mobiles et certaines cartes prépayées. Nous les avons comparées sur 5 critères qui nous semblent essentiels :

  • Les tarifs,
  • Les prestations spécifiques et différenciantes,
  • La rapidité d’ouverture du compte et d’utilisation,
  • L’ergonomie de l’interface de l’appli et du site,
  • La disponibilité et l’efficacité du service client.

Si vous voyez d’autres points utiles, faites-le-nous savoir.

Notre conseil si nous n’en avions qu’un seul à donner serait de ne pas faire d’une Fintech sa banque principale. Voici pourquoi.
À ce sujet il faut savoir que fin 2020, les autorités ont demandé à ne plus utiliser le terme « néobanque » pour les entreprises ne disposant pas de l’agrément bancaire. Ceci change la donne, car dans ces cas, les Fintechs disposant d’un tel label sont en effet plus sûres et avec de plus fortes assises.

Pourquoi ce classement ?

Certaines grosses néobanques internationales quittent le podium

En effet, Revolut quitte le podium. Pour mieux revenir certainement ?

Comptes bloqués

En ce moment, nous enregistrons beaucoup d’inquiétudes de la part de clients de ces acteurs qui se voient dépourvus face à un service client absent. Suite aux demandes des autorités financières, les acteurs de la néobanques doivent redoubler de vigilances sur les transferts de fonds de leurs clients. Les néobanques étrangères sont le plus impactées. C’est ainsi que de nombreux comptes se retrouvent bloqués. Que faire quand son compte est bloqué ?

IBAN étranger

Ensuite, il faut savoir qu’en France les IBAN qui ne sont pas FR ne sont pas acceptés partout. Même si cette pratique n’est pas légale, elle peut être bloquante. De ce fait, nous privilégions les banques domiciliées en France ou qui proposer un IBAN FR.

Il est important de rappeler que les comptes ouverts dans des établissements dont le siège social est basé hors de France, doivent être déclarés à l’administration fiscale.

Les nouveaux entrants du podium

Les acteurs français se retrouvent favorisés face à ces problèmes de compte bloqué.

En effet Aumax pour moi et Ma French Bank ont des offres très attractives, ce qui permet aux clients de passer à la banque à distance en douceur.

Pourquoi ? Car Ma French Bank permet de bénéficier d’une présence physique avec les bureaux de Poste et Aumax pour moi dispose de 3 agences en France (Bordeaux, Lyon, Rennes). Ce qui est un excellent compromis. Ajoutons à cela pour AuMaxpour moi :

  • L’absence de frais à l’étranger,
  • Tous les XPay disponibles (Apple Pay, Google Pay .. )
  • La partie agrégateur de compte pour faciliter la gestion de son budget… et le cashback.

Pour N26, la Fintech a été élue meilleure « banque » au monde par Forbes en 2021.

bunq la Fintech néerlandaise idéale pour ceux qui veulent économiser tout en préservant la planète.

Ouvrir un compte bunq

Ce que l’on a comparé

Spécificités et tarifs des néobanques 

Choisir cette néobanque Tarifs Différenciation Tarifs attractifs sur les devises étrangères
Anytime A partir de 9,5€/mois Compte pro et particulier oui
Eko by CA 2€/mois Agrément bancaire. Accès aux agences du Crédit Agricole non
AuMax pour moi Gratuit Agrégateur, conciergerie, paiement instantané, tous les xPays, du cashback. oui
Monese A partir de 0€/mois Compte pro et particulier oui
Ma French Bank  2€/mois Agrément bancaire. Ouvert à tous, même aux mineurs dès 12 ans. Accès aux bureaux de la Poste. oui
N26 A partir de 0€/mois Compte pro et particulier, crédit, épargne oui
So Shop Club 1€/mois Solution de cashback innovante non
Revolut A partir de 0€/mois Compte pro et particulier, crypto-monnaies, conciergerie, cashback oui
Vivid Dès 0€/mois Une carte Métal, avec 15 sous comptes, cashbac … oui
Viabuy 69,9€ la carte, puis 19,90€ par an, puis des frais de fonctionnement. Carte prépayée non
SmartPay de Sogexia 9,9€ la carte puis 0€ de frais de tenue de compte mais des frais de fonctionnement. Cashback, va sortir la blackcard en 01/21 qui sera très attractive à l’étranger. oui avec la blackcard.
Nickel Dès 20€/an Rechargeable en espèces, accessible depuis les buralistes non
bunq De 0€ à 16,99€/mois Compte pour les voyageurs éco-responsables aimant la liberté. oui

Un cas isolé : Wise

Cette solution de paiement n’est pas considérée comme une néobanque à proprement parlé, car elle n’a pas la licence bancaire. Elle propose pourtant un compte rattaché à une MasterCard et répond à l’intégralité des obligations règlementaires des autorités financières.

Wise propose un compte courant rattaché à une Visa.

Régulée par la FCA, autorité britannique, elle répond à l’intégralité des attentes de sécurité de son secteur. Elle est spécialisée dans la conversion de devises. Pour ceux qui utilisent beaucoup les paiements à l’étranger et travaillent sous plusieurs devises, c’est un outil indispensable. Ses frais sont les plus attractifs aujourd’hui: 5 fois moins cher qu’une banque traditionnelle et 14 fois moins cher que Paypal. Le taux de conversion est toujours en temps réel et les frais fixes pour envoyer de l’argent sont de 0,63€. Ce qui se fait de plus en plus c’est que cette solution va bientôt être utilisée par d’autres néobanques et banques en ligne grâce à son API en open Banking. C’est le cas de N26, bunq, Monzo et bien d’autres.

En savoir plus sur Wise

Vivid c'est du cashback, une carte Metal disponible gratuitement, 15 sous comptes avec IBAN, un programme de parrainage, la possibilité d'acheter des actions...
Bref nous sommes sous le charme.

En savoir plus sur cette Fintech

Rapidité de l’ouverture du compte 

Choisir cette néobanque Temps pour compléter le formulaire en min Temps de validation du compte en jours(s) Réception de la carte à domicile en jours
Anytime 9 Immédiat 7
Eko by CA 8 3 3
AuMax pour moi 5 Immédiat 4
Monese 4 Immédiat 14 jours en France (3 à 5 au R.U.)
Ma French Bank 10 Immédiat en bureau de Poste. 2 à 3 jours. Immédiat en Bureau de Poste. 2 à 3 jours à domicile.
N26 12 1 à 5 12
So Shop Club 6 Immédiat 5
Revolut 4 Immédiat 9
Vivid 5 Immédiat NC
Viabuy 7 Immédiat 1
SmartPay de Sogexia 5 NC NC
Nickel 4 Immédiat Immédiat  chez le buraliste
bunq 8 1 jour ouvrable 9 jours ouvrables

Service client et expérience utilisateur 

Choisir cette néobanque Ergonomie de l’application ou site web Disponibilité et efficacité du service client
Anytime 4/5 4/5
Eko by CA  3,8/5 3,5/5
AuMax pour moi 3/5 4/5
Monese 4/5 4/5
Ma French Bank 3,9/5 4/5
N26 4/5 3/5
SO Shop Club 3/5 3/5
Revolut 3/5 3/5
Vivid 4,5/5 NC
Viabuy 3/5 2/5
SmartPay de Sogexia 3,5/5 3,7/5
Nickel 3,8/5 4/5
bunq 3,9/5 3,9/5

Peut-on faire d’une neobanque sa banque principale ?

Certains s’y risquent et n’ont aucun problème, d’autres en subissent les conséquences et n’ont plus accès à leur argent.

Un compte secondaire

La première réponse que nous donnons à cette question est NON! Une néobanque c’est une solution qui complète son compte principal. C’est donc un moyen de réduire la facture sur des actions précises (devises, bourse, carte virtuelle… ) et un compte secondaire.

Fintech et licence

Voici les licences que doit détenir l’établissement pour devenir une néobanque, c’est important de bien comprendre et de faire la différence entre afin de pas se retrouver dans le mauvais établissement en fonction de vos attentes. C’est d’ailleurs pour cela que les autorités ont bien insisté sur le fait d’employer les bons termes. Il n’y a pas que les primes qui priment, il faut se poser les bonnes questions, quel est son statut, dispose t’elle d’une licence ou d’un agrément, quels sont ses tarifs, y a-t-il des avantages à l’étranger, différents services à côté du compte courant…

Type de licence
Licence de paiement Licence de monnaie électronique Licence de crédit
Processing de paiement
Compte de dépôt
Émission de crédit
Prend en charge une grande variété de services de paiement permettant de réaliser des opérations par carte, application mobile, des virements ou des prélèvements, des opérations de retrait d’espèce et dépôts de fonds sur un compte, des opérations de change ou encore le traitement de données. Prend en charge les services de paiements 100% digitalisés, y compris la création d’IBAN, ainsi que l’émission de monnaie électronique et de sa gestion, où le client final pourra détenir des fonds sur ce compte. Permet à une institution financière d’accepter les dépôts des clients et d’émettre des crédits en utilisant les fonds de ses derniers. Il s’agit de la plus réglementée, mais c’est aussi ce qui lui permet de proposer un large éventail de services. Seules les institutions disposant de cette licence peuvent se qualifier de “banque” ou de “néobanque”.
Limites Ne permet pas de crédit sauf les crédits remboursables dans un délai de 12 mois maximum et uniquement à des clients titulaires d’un compte dans un établissement de paiement. Pas de dépôt de chèque. Ne peut pas détenir la garde des fonds du client qui doivent être déposés auprès d’un établissement de crédit (où les fonds sont garantis à hauteur de 100 000 € par client par le Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution). Ne peut pas détenir l’intégralité de la garde des fonds du client et doit à la place faire appel à une banque partenaire.
Durée du processus de demande Entre 6 et 12 mois Entre 6 et 12 mois Jusqu’à 15 mois
Frais juridiques de la demande De 20 000 à 125 000€ De 75 000 à 150 000€
Coût total moyen du set up de l’organisation De 350 000€ à 1,5 million d’euro 1 à 2 millions d’euros

Liste des établissements