Shine : Solutions de paiement et encaissement

Shine : Solutions de paiement et encaissement

Publié le
Ouvrir un compte Shine

Les utilisateurs de Shine, le compte pour les professionnels ont à leur disposition plusieurs moyens de paiement et d’encaissement. Quels sont-ils ?

Quels sont les moyens de paiement proposés par Shine ?

Tous les moyens de paiement ne sont pas disponibles chez Shine, mais le panel proposé permet de satisfaire la majorité des utilisateurs.

Les cartes bancaires Shine

L’établissement de paiement propose les incontournables cartes bancaires pour faciliter la gestion des dépenses professionnelles. Elles sont pratiques, 100 % paramétrables depuis l’application  et ont l’avantage d’être acceptées partout. Leur type et leur nombre vont dépendre de l’offre souscrite :

  • Pour l’offre Basic : 1 Mastercard Basic prépayée,
  • Pour l’offre Premium : 1 Mastercard Business World Debit,
  • Pour l’offre Business : 2 Mastercard Business World Debit

Pour le forfait Premium, l’offre la plus populaire du moment, la carte Mastercard s’accompagne de plusieurs avantages exclusifs :

  • des notifications en temps réel,
  • plusieurs assurances inédites,
  • des commissions réduites pour les opérations à l’étranger,
  • des plafonds plus élevés,
  • un support prioritaire,
  • une conciergerie juridique.

Le prix varie en fonction du forfait et du statut du client :

Indépendant Entreprise
Carte prépayée Forfait Basic à 3,90€/mois Forfait Basic à 7,90€/mois
carte World Debit Forfait Premium à 9,90€/mois Forfait Premium à 14,90€/mois

Les cartes virtuelles : Nouveau ! 

L’établissement de paiement vient récemment de lancer des cartes virtuelles. Cette fonctionnalité très attendue par les entreprises est disponible depuis le lundi 3 mai.  Elles vont non seulement leur permettre de renforcer la sécurité des achats effectués en ligne mais aussi de mieux gérer les dépenses en équipe.

Si la formule Premium inclut 2 cartes virtuelles par mois, le plan Business en inclut 4.

Pour chaque carte virtuelle additionnelle, la fintech prélève 2€ par mois.

Les virements

Quelle que soit la formule souscrite, les utilisateurs peuvent effectuer des virements permanents, des prélèvements et des virements SEPA.

  • L’offre Basic inclut 20 virements et prélèvements par mois,
  • L’offre Premium bénéficie de 50 par mois,
  • L’offre Business en inclut 100 par mois.

Chaque prélèvement ou virement supplémentaire sera facturé à 0,40€ HT.

Le paiement mobile

Très plébiscité, le paiement mobile n’est pas encore disponible. Toutefois, la fintech prévoit de l’inclure à son offre. Très prochainement, avec les cartes Shine, les utilisateurs pourront utiliser Apple Pay et Google Pay.

Le chéquier

Non disponible pour le moment.

Quels sont les moyens d’encaissement disponibles ?

Pour encaisser les recettes, la fintech met à la disposition des entreprises plusieurs solutions.

Le terminal de paiement électronique : Nouveauté 

Pour encaisser les clients, les entreprises ayant un compte ouvert auprès de Shine peuvent utiliser un terminal de paiement électronique baptisé SumUp. Pour l’acquérir, il suffit de quelques étapes :

  • Créer un compte SumUp en utilisant une adresse mail,
  • Recevoir l’appareil sous 3 à 5 jours.

Le terminal a plusieurs spécificités :

  • Il accepte toutes les cartes : Mastercard, American express, Visa et autres,
  • Il permet le paiement sans contact,
  • Il autorise le paiement mobile Apple Pay et Google Pay,

Le terminal SumUp est proposé au prix de 19€. Il n’y a cependant pas d’abonnement mensuel. A la place, les utilisateurs doivent verser des commissions de 1,49 % sur chaque transaction.

 

L’encaissement de chèque

Ce service est accessible aux utilisateurs ayant souscrit une offre Premium ou une offre Business. Pour encaisser les chèques, il suffit de l’application et de quelques démarches :

  • Prendre les chèques en photo,
  • Renseigner les informations dans l’appli,
  • Envoyer les chèques par courrier à l’adresse postale du centre de traitement,
  • Les fonds encaissés sont crédités sur le compte sous 12 jours ouvrés.

La fintech accepte les chèques dont le montant ne dépasse pas 5 000€. L’utilisateur, quant à lui, est autorisé à encaisser tout au plus 10 000€ par mois.

Avec l’offre Shine Premium, les deux premiers chèques encaissés par mois sont gratuits. Pour l’offre Business, 4 encaissements de chèques sont inclus. Au-delà, l’établissement de paiement prélève 2€ par chèque.

Voir également sur le site

Publié le

Shine : le crédit

Les professionnels adeptes de Fintech se sont confrontés à une surprise de taille : l’incapacité de souscrire un prêt notamment celui garanti par l’état lié à la crise sanitaire, le fameux PGE. Cela l…
Publié le

Shine : Dépôt de capital

Les néobanques ont le vent en poupe. La raison  de cet engouement est variée : nouveaux services innovants, accessibilité facilité sur smartphone, rapidité, conseils, écoute … Tout le monde acco…
Publié le

Shine aide les entrepreneurs à créer leur entreprise

Ayant récemment rejoint le Groupe Société Générale, la néobanque française Shine a amélioré son service qui accompagne les entrepreneurs dans l’aide à la création d’entreprise. Les travailleurs …