Revolut – Diversification prévue dans le voyage

Ouvrir un compte Revolut

Les néobanques se font une place de choix sur le marché bancaire. Quatre d’entre elles sortent du lot, à savoir Monzon, Starling, N26 et Revolut. Chacune a ses spécificités, et concernant les conditions de voyage, Revolut a probablement la meilleure offre disponible. Elle est celle qui propose l’offre la plus attractive sur les devises et la maîtrise des transactions. Mais avec la pandémie, tout est bousculé ! Toutefois, de nouvelles offres liées aux voyages seront attendues très prochainement dont un comparateur de vols !

Revolut demeure confiante, mais…

Le PDG de Revolut, la néobanque britannique, voit la crise comme une véritable opportunité pour consolider le marché.

Une optimisation des coûts

Revolut a réuni 500 millions de dollars à la fin du mois de février, juste quelques semaines avant le début du confinement. Avec une partie de cet argent levé, la néobanque pense financer des acquisitions. La banque qui compte près de 12 millions de clients prend des mesures pour maximiser ses coûts.

Certaines sources estiment que la néobanque s’en sort mieux que ses concurrents et qu’il lui reste une carte à jouer. Très récemment, sa principale rivale allemande, N26 annonçait qu’elle pensait traverser la crise en effectuant une extension d’une certaine somme sur sa série D. En revanche, d’autres banques, à l’instar de la néobanque Bo, n’ont pas eu cette chance. cette dernière a dû fermer ses portes.

Pas de chômage partiel chez Revolut

A contrario de N26, Revolut n’envisage pas encore le chômage partiel pour le moment. Nous savons pourtant de sources sures que des licenciements ont eu lieu sur la team qui gère la partie professionnelle sur la France. Suite aux mesures de confinement, N26 aurait décidé d’allonger la période de congés 2019 de ses salariés.

Revolut, quant à elle, aurait proposé à ses salariés d’échanger leur service par une compensation en actions. D’après l’Agefi, la banque aurait également opté pour le télétravail pour ses collaborateurs aux dépens de congés volontaires. Toutefois, le PDG n’exclut pas ce scénario qui a déjà été mis en place par ses confrères Starling et Monzo. Frappées par la baisse de commissions d’interchange, ces deux néobanques ont été contraintes de mettre une partie de leurs salariés au chômage partiel.  

De nouveaux produits pour bientôt…

Revolut vient officiellement d’utiliser sa licence bancaire en Lituanie. D’autres produits peuvent immerger dans un avenir proche. 

De nouvelles options pour les voyageurs

Même si Revolut fait figure de prudence, elle n’hésite pas à sauter sur les opportunités qui se présentent. Le PDG a confié au Financial Times qu’il pensait à des idées de diversification dans le voyage. Nikolay Storonsky a pour souhait de capitaliser sur sa communauté de voyageurs de nouvelles propositions en lice. Comme ce secteur n’a pas été épargné et qu’il semble être le plus touché de tous, une acquisition stratégique serait la bienvenue.

Le PDG de Revolut a confié aux homologues anglais son ambition de s’attaquer au créneau de l’agrégation de voyages. Cette option a pour visée de permettre aux utilisateurs de simplifier la réservation des vols et/ou des voitures de location par le biais de l’application mobile. Celle-ci embarque une ergonomie minimaliste, intuitive et dans l’air du temps.

Le rachat des agrégateurs de voyage

Toujours selon le PDG de Revolut, plutôt que de concevoir son propre comparateur de billets, la néobanque envisage de racheter un agrégateur de voyages. Comme ces agrégateurs connaissent de vraies difficultés avec la pandémie, le PDG de Revolut prévoit d’en acquérir un pour vendre des billets, tout en restant 10 à 15% moins cher que la concurrence. Alors qu’un grand nombre de startups luttent encore pour leur survie, être pris sous les ailes de Revolut pourrait leur offrir un futur à succès.

Avec son impressionnant tour de table de 500 millions de dollars, l’avenir de Revolut n’est pas menacé même avec la situation économique mondiale  et la baisse des revenus sur les commissions, les assurances, les abonnements…

 

 

 

 

Voir également sur le site

Revolut devient un comparateur de prix

Reconnu en tant que leader de la néobanque en Grande-Bretagne, Revolut s’est frayé un chemin sur ce marché devenu saturé pour attirer davantage la clientèle. L’application de cet établissement londoni…

Revolut – Mises à jour de l’offre en juin 2020

Suite à la pandémie de Covid 19, le géant britannique de la Fintech Revolut a dû apporter quelques modifications à son offre. Si certains points désenchantent les abonnés payants, d’autres leur redonn…

Revolut – Compte Junior

Depuis son lancement en 2014, Revolut, néobanque britannique a fait ses preuves et a su séduire plus de 10 millions de clients . C’est donc tout naturellement que la néobanque a développé son offre au…