Early adopters

De plus en plus de personnes se tournent vers des néo-banques dont les services sont exclusivement disponibles en ligne. Qui...

Les Top banques pour les Early Adopters

De plus en plus de personnes se tournent vers des néo-banques dont les services sont exclusivement disponibles en ligne. Qui sont ces personnes ? Quelles sont les solutions proposées pour répondre à ce nouveau mode de consommation ?

Qu’est-ce qu’un early adopter ?

Définition

Un early adopter, que l’on peut traduire par « celui qui adopte tôt » sous-entendu un produit,  est une personne qui guette les tendances, voire qui les créés. Cela peut toucher tous les secteurs d’activité. Ces individus sont souvent très attirés par les nouvelles technologies, par les nouvelles façons de consommer. Un early adopter est souvent vu par les banques comme un précurseur permettant de donner du crédit à une offre, participant ainsi à sa diffusion et à sa promotion auprès de personnes plus méfiantes, plutôt habituées aux services traditionnels proposés en agence bancaire.

Sondage usage bancaire

Sur Twitter, nous avons sondé notre audience pour connaître leurs usages bancaires. Nous avons la confirmation que notre public est tourné vers une consommation « Early Adopters » qui est en avance par rapport aux usages des français en général.

A la question, dans quel type de banque avez vous un compte bancaire, voici les réponses obtenues :

  • 48,1% sont multibancarisés avec un compte dans une banque classique et un dans une banque en ligne,
  • 35,7% ont tout leur argent dans une banque en ligne ou une néobanque,
  • 16,7% n’ont qu’un ou des comptes dans une banque classique.

Banque Sondage

Une question ?

Il s’agit d’une personne plus curieuse et plus ouverte aux nouveautés que la majeure partie des consommateurs. De fait, en terme de solutions bancaires et selon la tendance actuelle, un early adopter recherche une banque à la pointe de la technologie, proposant des services de qualité, accessibles depuis un téléphone mobile. Un early adopter est en constante recherche de nouveautés lui permettant de faciliter son quotidien. 

 

 

Les néo-banques n’ont de cesse de proposer des solutions toujours plus innovantes afin de fidéliser cette nouvelle clientèle qui, sans forcément en avoir conscience, participe  au développement et à la promotion des offres nouvelles.

 

Beaucoup de banques proposent désormais des solutions bancaires simplifiées dont l’accès se fait via une application mobile.

À titre d’exemples :

  • N26

Anciennement, number 26, cette néobanque allemande a fait un long chemin en peu de temps. Son offre évolue très souvent et l’équipe R&D est ultra active. Elle a un panel de service le plus complet des néobanques aujourd’hui.

  • Bunq

Néobanque made in Amsterdam qui prône les valeurs de la liberté. Son offre est atypique avec une carte Green ou la Travel card qui a une utilisation gratuite….

  • Revolut 

Revolut est une Fintech anglaise proposant des services financiers et bancaires. Gérée exclusivement via une application mobile, Revolut permet d’effectuer un nombre conséquent d’opération directement depuis son smartphone. Avec des frais qui peuvent être de 0 €, 7,99 € ou 13,99 €, la néo-banque simplifie au maximum les démarches notamment en ce qui concerne la gestion quotidienne de son compte courant, mais également les déplacements à l’étranger en rendant possibles les paiements dans 150 devises. Son offre Business est également très attractive et séduit de plus en plus d’entrepreneurs. 

  • Eko

Proposée par le Crédit Agricole, la solution Eko by CA permet d’ouvrir et de gérer son compte bancaire directement en ligne via une application mobile. Cette offre, facturée 2 € par mois, permet d’avoir accès à une carte mastercard internationale et d’effectuer des paiements via son mobile avec le système Paylib. En souscrivant à ce service, le Crédit Agricole permet de bénéficier de son réseau de 5 000 agences réparties sur l’ensemble du territoire national.

Son offre est sécurisante car française et elle repose sur les agences physiques du Crédit Agricole. Cependant, elle sort du classement car elle ne propose pas encore le paiement mobile ni le paiement instantané.

 

 

 

Fortuneo et Boursorama pourraient séduire les early adopters. Ces deux établissements proposent une offre complète et innovante. Les moyens de paiement sont très variés: mobile, instantané, … et les frais très très bas.

Pour se différencier, certaines banques ont fait le choix de proposer des services toujours plus innovants à leurs clients. C’est le cas du Crédit Mutuel qui a créé une néobanque mettant à disposition de ses utilisateurs un assistant personnel virtuel, gratuit et 100 % mobile.

La carte Max permet de regrouper toutes les cartes bancaires d’un client en une seule. C’est le fait d’être agrégateur de comptes. L’ensemble des cartes sont scannées via l’application et l’usager ne se sert plus que de la carte Max au quotidien.

Max propose également de bénéficier du paiement mobile sans contact, aucuns frais de change ne sont appliqués sur les paiements à l’étranger et de nombreuses garanties d’assurance et d’assistance sont proposées.

La carte Max du Crédit Mutuel permet également de bénéficier de conseils personnalisés sans qu’aucuns frais ne soient appliqués et de la conciergerie John Paul

Sans oublier que fin mars 2020, le cashback sera enfin disponible pour les clients de Max.

Cerise sur le gateau, les services de Max sont 100% gratuits pour le moment.

Max a pris beaucoup de retard à cause du confinement. Nous le retirons du trio gagnant.

 

Les néo-banques et autres acteurs de la Fintech en voulant s’adapter aux nouvelles technologies et habitudes de consommation, proposent des services toujours plus innovants qui ont vocation à faciliter le quotidien des usagers tout en proposant des frais de moins en moins importants pour l’usager.