La version européenne du Nasdaq fait surface

Publié le - Auteur Par Antonin C.
La version européenne du Nasdaq fait surface

Le Nasdaq européen reste une initiative attendue depuis des années. Il a pour but de mettre en valeur les entreprises en plein développement, qui opèrent dans le secteur de la haute technologie. Le 08 février 2022, l’opérateur boursier paneuropéen, Euronext, a annoncé le lancement de ce nouveau segment de marché destiné aux entreprises technologiques. Mais pourquoi l’Europe s’est lancée dans le nouveau Nasdaq et quand est-ce que ce dernier sera opérationnel ?

Pourquoi l’Europe a lancé son nouveau Nasdaq ?

Le Nasdaq tient la deuxième place en matière de marché financier aux États-Unis. Il englobe notamment les plus importantes sociétés du secteur électronique comme Amazon, Google, Netflix, Apple ou encore Facebook.

En Europe, le nombre d’entreprises qui ont un statut de licorne comme lui a augmenté. Cela implique donc des besoins importants de financement. Selon le président du directoire d’Euronext, Stéphane Boujnah, ces nécessités s’accroissent au fur et à mesure que les sociétés essaient de transformer leur succès à l’échelle internationale

Baptisé Tech Leaders, le nouveau Nasdaq européen demeure le meilleur moyen de retenir les entreprises auprès des investisseurs internationaux. Cette initiative a aussi comme objectif de les soutenir pour qu’elles ne cèdent pas leurs parts aux sirènes du Nasdaq. Ce projet permet ainsi d’aider des sociétés à réussir leur cheminement ou leurs premiers pas sur le marché européen.

Depuis le début de cette année, la French Tech est en pleine croissance. En effet, de nombreuses entreprises françaises comme BackMarket, Qonto, PayFit et Ankorstore valent aujourd’hui des milliards de dollars. Pour preuve, BackMarket, une société spécialisée dans la revente en ligne de produits reconditionnés, est devenue la licorne européenne la mieux valorisée. Elle est estimée à 5,1 milliards d’euros. Ce qui fait que Tech Leaders ne manquera pas de prétendants français.

Comme sur tous les marchés boursiers, les sociétés cotées devront répondre à un certain nombre de critères financiers (capitalisation, croissance, flottant, etc.) et extrafinanciers. En outre, la composition de l’indice boursier correspondant à ce segment sera communiquée au deuxième trimestre de cette année après l’approbation du régulateur.

Tech Leaders : comment ça fonctionne ?

En 2021, Euronext a indiqué que plus de 50 % des cotations à la bourse sont destinées au secteur de la Tech. Cette offre a motivé les opérateurs boursiers européens afin de conquérir leur nouvelle place de marché.

Euronext regroupe les places financières de Paris, d’Amsterdam, de Bruxelles, de Lisbonne, le marché boursier des dérives à Le Liffe et à Londres. Cet opérateur offre aux entreprises cotées sur le marché des services d’accompagnement pré- et post-IPO. Si les services pré-IPO assurent le coaching des dirigeants et fournissent des conseils, l’accompagnement post-IPO répond surtout aux spécificités des sociétés à la cotation. Il est à noter que grâce à Tech Leaders, les startups auront leur place de marché en Europe.

D’ailleurs, Tech Leaders a promis d’offrir une visibilité des entreprises auprès des investisseurs internationaux selon un communiqué de presse d’Euronext. En retour, il espère séduire avec ce nouveau segment les futures licornes européennes.

Tech Leaders : lancement prévu à partir du deuxième trimestre de cette année

À présent, la place européenne compte 763 sociétés cotées dans le secteur de la Tech. En 2021, plus de la moitié des 212 nouvelles introductions en bourse concernaient la technologie. Il convient de souligner que les Français Believe, OVHcloud, Aramis et Exclusive Networks intègrent cette tranche.

Le 8 février 2022, Euronext a annoncé l’arrivée prochaine de Tech Leaders. L’opérateur boursier européen espère concurrencer le Nasdaq. Ce marché sera donc opérationnel au cours du deuxième trimestre de cette année.

Avant le lancement, Euronext représente déjà une capitalisation boursière de 1 800 milliards d’euros dans le secteur de la technologie.

« Euronext est déjà le premier lieu de cotation en Europe pour les entreprises de la Tech, et nous nous engageons à soutenir la prochaine génération d’entreprises tournées vers l’innovation à travers l’Europe ». Stéphane Boujnah, président du directoire d’Euronext.

Par Antonin C.

Rédacteur budget, investissement, GreenFin et crypto.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire