Investir le 2 mai avec ces 4 infos clés

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
Investir le 2 mai avec ces 4 infos clés

Mineure ou majeure, revenus faibles ou conséquents, locataire ou propriétaire, il n’y a pas de catégorie définie pour mettre de l’argent de côté, car c’est un acte qui correspond à tout le monde quelles que ce soient les étapes de sa vie. Et ça ComparateurBanque en a bien conscience, c’est pourquoi nous nous sommes fixés pour but de vous aider, et de vous accompagner tout au long du processus d’épargne, avec des conseils adaptés et personnalisés en fonction de votre profil.

Le sujet de la semaine : Cumul de livrets règlementés 

L’épargne, valeur refuge des français, en quête de sécurisation de leurs économies notamment depuis la pandémie, a de beaux jours devant elle avec une hausse de presque 100 milliards sur un an. En effet d’après l’INSEE, l’épargne des Français en 2020 frôlait les 318 milliards d’euros.

Outre l’aspect magasins et restaurants fermés, loisirs payants fermés, qui permettent de faire des économies, les Français ont aussi des craintes quant à l’avenir et préfèrent être prudents, c’est là qu’entrent en jeu les livrets réglementés dont les taux de rendement et les conditions d’utilisation sont fixés par l’État.

Ce qui est possible

Il existe pléthore de livrets d’épargne réglementés :

  • livret A : le chouchou
  • LDDS, le Livret Développement Dorable et Solidaire
  • CEL /PEL : le Compte Epargne Logement et le Plan Epargne Logement
  • LEP le Livret d’Epargne Populaire : l’oublié et qui pourtant rapporte bien.
  • Livret jeune…

Il est possible pour une personne d’en avoir un de chaque. Par exemple une personne peut avoir un PEL se constituer un apport pour un futur achat immobilier, un livret A pour ses économies et les coups durs, un LDDS pour se payer un voyage… A chacun sa façon les gérer.

Un par personne, mais dans le cas d’un couple alors ? Eh bien un couple étant composé de deux personnes, les deux peuvent en avoir un chacun. Idem pour les familles avec enfants (majeures selon les livrets).

Ce qui est interdit

La limite se trouve dans la possession de plusieurs livrets de même type, c’est-à-dire, une personne peut avoir un livret de chaque (A, LDDS, PEL…) mais ne peut posséder, toutes banques confondues pour les personnes multibancarisées, qu’un seul livret A, un seul LDDS et ainsi de suite. La multidétention des livrets d’épargne réglementée est interdite.

Une personne détentrice d’un Livret A dans la banque X essayant d’en ouvrir un autre dans la banque Y ne pourra pas réussir, et ce, parce que les établissements bancaires ont l’obligation de vérifier auprès de l’administration fiscale et des autres banques que la personne n’en possède pas déjà un et n’enfreint pas la loi.

La sanction prévue par le fisc pour les multidétenteurs, est une amende de 2 % de la somme placée sur le livret le plus récent.

Voir le classement des livrets d’épargne règlementés et les autres

Ce qu’il est astucieux de faire

Le mieux est de coupler ces livrets réglementés avec une ou plusieurs assurances-vie. C’est ce que l’on appelle la diversification !! Et ça ON AIME ! 

Pourquoi ? Tout simplement parce que l’assurance vie est un placement qui rapporte plus et qui permet plus de libertés à son détenteur. Contrairement aux livrets réglementés, uniquement disponibles en banque, le réseau de distribution des assurances-vie est multicanal. Il est là possible d’en posséder plusieurs (une pour se constituer un capital, l’autre pour les études de ses enfants, voire une autre pour sa retraite). Par contre même si rien ne vous empêche de prendre celle proposée par votre banque, il est fortement recommandé de passer par des spécialistes pour un meilleur rendement et une solution plus dynamique et innovante. Les Robo-advisor font des miracles, nous pensons ici à Nalo ou Yomoni par exemple. Certaines permettent même de limiter les risques et sécurisant les gains.

Le proverbe de la semaine : une question de point de vue

Comme toutes les semaines nous allons expliquer un proverbe ou une citation en rapport avec l’investissement.

« Pas vendu pas perdu »

Voici un proverbe à ne pas prendre au pied de la lettre, car il est malheureusement trop souvent utilisé pour justifier des mauvais choix d’investissements. L’idée qui accompagne ce proverbe est la suivante : « il ne faut pas se laisser impressionner par les fluctuations du marché si vous essuyez un revers de fortune de court terme ». Une perte en Bourse ou sur un investissement ne se matérialise que lors d’une vente, cependant même s’il ne faut pas s’affoler à chaque fluctuation, il ne faut pas non plus attendre trop longtemps, un peu comme au casino, pour se « refaire ».

Concrètement aujourd’hui cela signifie que vendre…

Ici nous faisons appel au mental des investisseurs, le mental lié parfois aussi un peu à l’intuition. Un bon investisseur a une stratégie qui lui sert de ligne directrice. Soit il fonctionne avec un système de STOP qui automatise sa sortie et donc le vente d’une action dès que la limite basse est atteinte soit il est en mode « manuel ». Dans le cadre d’un fonctionnement automatique, la machine prend le dessus en fonction de vos directives. Dans le cadre d’un paramétrage 100% manuel, il faut parfois se faire confiance et croire en sa stratégie pour ne pas vendre même si les signes du marchés sont à la baisse. Une action peut toujours remonter.

Et vous quel est votre stratégie ? 

 

L’offre de la semaine : XTB

X-Trade Brokers est un acteur de renom, l’un des plus grands courtiers dans l’industrie du Forex et des CFD cotés en bourse au monde, offrant aux investisseurs un accès instantané à des centaines de marchés mondiaux.

Avec plus de 15 ans d’expérience sur les marchés financiers, des bureaux dans plus de 13 pays, dont en France, au Royaume-Uni, en Pologne, en Allemagne, au Chili, l’entreprise a gagné la confiance de plus de 275 000 clients dans le monde. XTB propose des investissements en toute sécurité, la société étant d’ailleurs supervisés par les plus grandes autorités mondiales : FCA, KNF, CySEC et IFSC.

Ce broker en ligne qui se trouve être dans les moins chers du secteur, il donne accès aux actions, aux matières premières, aux bitcoins, au forex…

0% de commission

Comment ça marche ? Concrètement, un investisseur particulier qui souhaite acheter des actions mais aussi des ETF du monde entier avec 0 frais le pourra jusqu’à un volume mensuel de 100 000 euros.

En cas de dépassement, il y a juste à payer une commission de 0,2 % pour un seuil de 10 €. Le tarif reste très abordable au vu du montant maximum exonéré de frais.

Pour plus de détail rendez-vous sur la page dédiée.

Pourquoi José Mourinho recommande XTB ?

José Mourinho, entraîneur de football professionnel portugais bien connu, fait partie des entraîneurs les plus décorés de tous les temps (25 trophées et un titre national dans quatre pays différents : Portugal, Angleterre, Italie et Espagne). Certes il a été limogé récemment, mais nous n’avons pas de doute sur sa capacité à rebondir.

Il y a des similitudes entre les défis auxquels sont confrontés quotidiennement les investisseurs et ceux auxquels sont confrontés un entraîneur de football : une bonne stratégie, le désir de gagner et apprendre de l’échec, principaux facteurs de succès tant dans le football que dans la finance. « Je suis très heureux de devenir l’ambassadeur de XTB pour les années à venir. Au cours de mes discussions avec XTB où nous avons appris à nous connaître, il m’est apparu clairement que nous partageons beaucoup de valeurs communes au quotidien ; nous sommes passionnés, nous sommes professionnels et nous aimons tous les deux ce que nous faisons. Je suis donc très heureux de travailler avec l’extraordinaire équipe XTB et de partager mes propres expériences avec ses quelque 200 000 investisseurs dans le monde. Lorsque vous tradez, soyez comme moi, choisissez XTB ».

Le chiffre de la semaine : 5,5 milliards d’euros

La DGFiP signale que début 2021 les remboursements liés aux crédits d’impôt ont atteint 5,5 milliards d’euros pour 8,5 millions de foyers fiscaux français. Ce qui reste stable par rapport aux deux dernières années, même si le nombre de foyers est en sensible baisse. 

Qu’est ce qui donne droit à un crédit d’impôt ?

La première chose à savoir est qu’il ne faut pas confondre réduction d’impôt et crédit d’impôt car ce sont deux choses bien distinctes. Le site impot.gouv donne la définition suivants :

  • La réduction d’impôt vient en déduction de l’impôt calculé selon le barème progressif. Dans le cas où le montant de la réduction d’impôt est supérieur au montant de l’impôt, il ne peut y avoir de remboursement : votre impôt est donc ramené à 0 €. Le crédit d’impôt est également déduit de l’impôt calculé.
  • Contrairement à la réduction d’impôt, si le crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt, le surplus (ou la totalité si vous n’êtes pas imposable) donne lieu à remboursement par la Direction Générale des Finances Publiques.

Actions ou situations donnant droit à un crédit d’impôt :

Ma Prime Rénov, qui depuis le 1er janvier 2021 remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Son montant dépend de la nature du chantier et de la localisation de votre résidence principale. L’aide est versée à la fin des travaux et concerne :

  • Poêle à granulés et cuisinière à granulés.
  • Poêle à bûches et cuisinière à bûches.
  • Partie thermique d’un équipement PVT eau.
  • Foyer fermé, insert.
  • Pompe à chaleur géothermique, capteurs horizontaux et verticaux.
  • Chaudière à granulés.
  • Chaudière solaire combinée.
  • Chaudière à bûches.
  • Pompe à chaleur air/eau.
  • Chauffe-eau solaire individuel.
  • Ventilation double flux
  • Chaudières gaz à très haute performance énergétique
  • Raccordement aux réseaux de chaleur ou aux réseaux de froid
  • Chauffe-eau thermodynamique
  • Dépose de cuve à fioul
  • Audit énergétique : sauf diagnostic de performance énergétique (DPE).
  • Isolation des murs par l’extérieur ; isolation thermique des parois vitrées ; isolation des plafonds et combles ; isolation des murs par l’intérieur.
  • Borne de recharge pour véhicule électrique
  • Une rénovation globale, sous condition.

Bénéficier du crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile

L’emploi d’un salarié à domicile concerne tout le monde sans distinction : salarié, sans emploi ou retraité, si vous employez un salarié à domicile, au sein de votre résidence principale ou secondaire, que vous en soyez propriétaire ou non. Il faut juste être domicilié fiscalement en France. Sont notamment concernées :

  • La garde d’enfants.
  • Le soutien scolaire.
  • La préparation de repas à domicile.
  • La collecte et livraison de linge repassé.
  • L’assistance aux personnes âgées ou en situation de handicap.
  • L’aide à la mobilité des personnes ayant des difficultés de déplacement.
  • L’entretien de la maison et travaux ménagers.
  • Les petits travaux de jardinage.
  • Les prestations de petit bricolage.
  • Les prestations d’assistance informatique et internet.
  • Le crédit d’impôt est égal à 50 % des dépenses engagées pour les prestations de services à la personne dans la limite d’un plafond qui varie entre 12 000 € et 20 000 € par an.

Comment les déclarer ?

Il existe une page dédiée sur le site impots.gouv, avec les différentes catégories, attention de ne pas confondre avec les déductions d’impôt.

Pour ce qui concerne les travaux il faut aller la page maprimerenov.gouv.fr.

 

 

Mentions légales 

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Investir en Bourse, dans les crypto ou les ETF comporte un risque de perte totale ou partielle en capital.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire