Investir le 12 septembre avec ces 4 infos clés

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
Investir le 12 septembre avec ces 4 infos clés

Au cœur de l’été indien où vous préféreriez surement être les pieds dans l’eau qu’au bureau, ComparateurBanque partage avec vous ses recherches et connaissances, pour prolonger un peu vos vacances. Il vous suffira de vous installer confortablement et de lire cette page qui présente :

  • Une nouvelle solution d’épargne,
  • Une idée pour diversifier votre portefeuille,
  • Un focus sur une expression ou le vocabulaire spécifique de ce secteur,
  • Et un éclairage sur le chiffre de la semaine.

Sujet de la semaine : Investir dans le crédit aux particuliers ou aux entreprises

Le crowdlending c’est quoi ?

Forme d’investissement plus rapide et plus facile, le prêt entre particuliers ou aux entreprises également appelé crowdlending ou crédit communautaire consiste en des prêts d’argent sous la forme de remise de fonds avec engagement de remboursement.

Système proche de celui du microcrédit, le crowdlending a pour but de permettre à toute personne désireuse de prêter ou d’emprunter de le faire directement entre particuliers, avec ou sans intermédiaires bancaires. Cette méthode a pour objectif de :

  • réduire le coût de distribution élevé dans une banque classique
  • permettre à certains profils qui ne peuvent pas prétendre au financement d’en disposer d’un,
  • diversifier son portefeuille en investissant dans la vie réelle,
  • et à disposer d’une analyse différente du risque.

L’emprunteur sollicite ainsi un prêt qui sera financé par de multiples prêteurs (plusieurs microprêts) ; chaque prêteur pourra confier des capitaux à plusieurs emprunteurs, pour diviser son risque. Potentiellement un prêteur prête/finance donc un à plusieurs centaines de dossiers différents.

Quelle que soit la raison de recourir à emprunt, cela n’est pas toujours envisageable, voire même possible, à cause des taux d’intérêt prohibitifs que proposent certains établissements bancaires. C’est là que le crowdlending ou crowdfunding entre en jeu.

Le prêt communautaire permet à ceux qui souhaitent diversifier leur épargne de le faire par l’intermédiaire d’une plateforme spécialisée, comme WeShareBonds ou October, en prêtant de l’argent qui sera remboursé avec un taux d’intérêt. C’est du financement participatif.

wesharebonds pave

Qui peut prêter ?

Il faut être majeur et disposer d’un compte bancaire au sein de l’Union européenne.

Comment effectuer une demander de crédit facile ?

Rien de plus simple, il suffit d’effectuer une demande en ligne, puis de fournir certaines informations (coordonnées personnelles, numéro IBAN, pièce d’identité…). Suite à la demande le dossier, comme pour un prêt à la banque, va être minutieusement examiné afin d’éviter le surendettement de l’emprunteur et sécuriser les fonds des investisseurs. Si la demande est acceptée, le prêt est versé rapidement sur le compte de l’emprunteur. Ce dernier remboursera son emprunt sous forme de mensualités fixées au moment de la signature du contrat.

Les avantages

  • Pour les prêteurs : c’est un investissement plus rentable que l’épargne classique à la banque,
  • Pour les emprunteurs : ils peuvent éviter les lenteurs administratives bancaires et profiter d’une procédure d’obtention de crédit simplifiée et rapide, sans taux trop élevé via un prêt accessible à tous.

Wesharebonds : Un bon moyen de financer l’économie

Plateforme de crowdfunding française spécialisée dans le crowdlending fondée en 2015, WeShareBonds propose des prêts rémunérés aux entreprises. La plateforme est agréée Conseiller en Investissement Participatif (CIP) par l’AMF et accessoirement la Banque postale y est actionnaire à hauteur de 10%.

Qui est Wesharebonds ?

« Nous finançons des opérations utiles, portées par des entrepreneurs responsables et performants, moteurs de notre économie. Vous recherchez un placement qui a du sens — création d’emplois, construction et réhabilitation de logements — et vous recherchez la performance, nous sommes à vos côtés et nous allons investir ensemble dans les entrepreneurs. »

La plateforme propose :

  • Performance,
  • Simplicité (tout se fait en ligne plateforme),
  • Transparence (performances publiques, information et accompagnement des clients).
  • Meilleure sélection de projets – Plateforme française 2016 + 2017.

Les avantages de WeShareBonds

  • Rendements attractifs : entre 4 et 10% brut.
  • Investissement à partir de 50€, sans frais et sans limites maximales.
  • WeShareBonds contribue également à hauteur de 31% du financement du projet.
  • Des investisseurs professionnels indépendants financent jusqu’à 20% du projet et donnent leur avis.
  • Les projets sont rigoureusement sélectionnés par WeShareBonds et sont validés par des professionnels de l’investissement, qui investissent eux aussi dans les mêmes projets, aux mêmes conditions économiques que vous.
  • Investissement dans l’économie réelle et la création d’emploi en France en aidant les PME françaises à concrétiser leurs projets.

Mise en garde sur le crowdlending

Ces solutions permettent d’investir sur des TPE-PME et parfois Grosses Entreprises non cotées en Bourse. Et il y a un risque de perte totale ou partielle du capital.


Le proverbe de la semaine : « Investir c’est avant tout prendre un risque « 

Un futur toujours incertain

Cela peut paraître simple, banal ou même bateau, mais ça n’en reste pas moins véridique pour autant. Si on voulait faire un parallèle, on pourrait dire que c’est comme pour gagner au loto, il faut prendre le risque de jouer pour un jour gagner, ou même le mariage, un jour on pense que c’est la femme ou l’homme de notre vie et quelque temps après cela devient notre pire ennemi … Le futur n’est jamais garanti, il y a toujours un « si » qui peut faire basculer le confort dans lequel on se trouvait.

Cela peut paraitre un peu naïf, mais il faut bien garder en mémoire que l’on ne connait pas le futur, on ne sait donc pas ce qui peut arriver, en témoignent les bulles, les krachs boursiers, les chutes dans les prix… Il est possible de faire un constat à l’instant T mais il y a tellement de facteurs qui peuvent impacter la suite que rien ne doit être pris pour acquis…

Le besoin d’informations et compétences

Le mieux étant de toujours se renseigner avant de se lancer et de garder en tête que tout peut arriver. Ne pas hésiter à se former, à vraiment apprendre à comment fonctionnent les marchés, les produits.

Diversifier pour minimiser le risque

Le but de ce paragraphe n’est pas de vous mettre dans la peur, bien au contraire. Nous voulons vous informer pour justement que vous passiez à l’action en toute connaissance de cause et dans les meilleures conditions.

Répartir le risque c’est  par exemple :

  • placer 0,5% de son portefeuille sur une valeur,
  • n’investir que l’argent dont vous n’avez pas besoin,
  • ne pas écouter les autres sans vérifier si cela correspond à votre stratégie, à vos besoins …

 


L’offre de la semaine : Assurance vie de Placement direct

Placement direct est sans conteste un pionnier de l’assurance vie en ligne depuis 1999, avant même la démocratisation d’Internet (pour les plus jeunes qui nous lisent, fut un temps où, oui internet ne servait uniquement que pour des exposés et était même mal perçu avant, comme le Bitcoin à ses débuts).

Qui est ce pionnier de l’assurance vie ?

Et pour vous laisser digérer cette information, voici les chiffres clés et les récompenses les plus parlants de ce pionnier. Pour ceux qui en veulent toujours plus voici la fiche de l’établissement avec notre avis sur la question.

  • 20 ans d’expertises,
  • 88% des clients délivrent un avis positif,
  • En 2020, l’entreprise a enregistré plus de 64% de nouveaux clients,
  • Le montant placé des clients en 2020 est de 82M€.

Tous les ans ses produits sont récompensés par de nombreux trophées :

  • Label Excellence 2021,
  • Trophées d’Or des contrat Assurance Vie, Le Revenu,
  • ….

Son offre limitée : Darjeeling et Kapital Direct

Pourquoi on vous en vous parle ? Tout simplement pour partager avec vous les bons plans, en ce moment il y a une offre limitée valable jusqu’au 30 Septembre 2021. Voici ce qu’il faut savoir pour ceux qui sont séduits par l’assurance vie Darjeeling ou Kapital Direct :

  •  Jusqu’à 400€ offerts sous conditions,
  • Montant du versement minimal : 5000€,
  • Investissement minimal de 40% d’UC sauf fonds indiciels (ETF),
  • Code promo pour en bénéficier :
    • Darjeeling : EQUINOXE400
    • Kapital-direct : CHATAIGNE400

Ces deux assurances vie sont présentées dans notre enquête ci-dessus et sinon sur le lien Placement Direct ↓

Le contrat d’assurance vie Darjeeling 

Contrat d’assurance vie haut de gamme sans frais d’entrée, Darjeeling s’adapte à votre profil, débutant ou confirmé, avec ses 10 solutions prédéfinies.

Darjeeling offre trois modes de gestion :

  • La gestion libre qui permet d’investir à 100% en fonds euro ou de répartir soi-même l’investissement entre fonds euro et UC.
  • La gestion pilotée, confiée à un professionnel selon huit formules adaptées aux différents profils.
  • La gestion mixte qui permet de gérer librement une partie du contrat et de confier l’autre partie à des professionnels.

Les frais

  • Droit d’entrée : 0€,
  • Frais sur versement : 0%,
  • Frais annuels de gestion : 0,6% sur le fonds en euros et sur les Unités de Compte,
  • Frais annuels d’allocation déléguée : 0,4% en sus des frais de gestion pour la seule part investie en Unités de Compte sous allocation déléguée (0,7% dans le cadre de l’allocation « Opportunités 100% Trackers »).
  • Frais d’arbitrage : 0%,
  • Frais d’arbitrage automatique : 0%,
  • Frais sur rachat : 0%,
  • Coût d’une avance en 2021 : 3,22% pour les contrats adossés à l’actif général (Fonds en euros) SwissLife.

Pour plus de détails, n’hésitez pas à vous rendre sur notre page dédiée au contrat d’assurance vie Darjeeling 

Contrat d’assurance vie Kapital Direct

Contrat d’assurance vie souple et diversifié commercialisé depuis 2004, Kapital Direct se distingue par sa souplesse de gestion. Idéal pour ceux qui recherchent plus de performance, mais également qui sont prêts à prendre quelques risques avec une gamme de plus de 500 supports complète et diversifiée.

Attention : L’investissement sur les supports en Unités de Compte supporte un risque de perte en capital puisque leur valeur est sujette à fluctuation à la hausse comme à la baisse dépendant notamment de l’évolution des marchés financiers. L’assureur s’engage sur le nombre d’Unités de Compte et non sur leur valeur qu’il ne garantit pas.

Les frais

  • Frais d’entrée : 0€,
  • Frais sur versement : 0%,
  • Montant minimum de versement : 1000€ ou 100€ avec mise en place de versements libres programmés,
  • Montant minimum des versements suivants : 500€ ou 100€ en ligne,
  • Montant minimum des versements libres programmés : 100€ par mois, 100€ par trimestre, 100€ par semestre ou 100€ par an.
  • Montant minimum des arbitrages : 200€,
  • Montant minimum des rachats partiels : 1000€,
  • Encours minimal : 500€,
  • Montant minimum des avances : 1000€,
  • Montant maximum des avances : 60% de l’épargne.

Toutes les infos dont vous avez besoin pour en savoir plus sont sur notre page dédiée à Kapital Direct.


Le chiffre de la semaine : les dépenses fixes représentent jusqu’à 41% du budget

On vous parle souvent du fameux taux d’endettement pour les crédits, du non moins célèbre « reste à vivre », et bien cette fois-ci c’est le PDG du groupe E.Leclerc, Michel-Édouard Leclerc de son petit nom, qui s’inquiète de la baisse du pouvoir d’achat des ménages dans un article publié sur son blog.

Inquiétude sur la baisse du pouvoir d’achat des français

Que dit M.E. Leclerc à ce sujet ?

Cet article intervient juste après les annonces de hausses successives des prix (quelque peu indécents) du gaz, du carburant et des matières premières, qui impactent directement le pouvoir d’achat des ménages. Et Dieu sait que le pouvoir d’achat des ménages se porte aussi bien que nos foies au lendemain du repas de Noël ! D’après Michel-Édouard les dépenses contraintes :

  • logement,
  • emprunt et autres frais fixes,
  • transports des Français sur presque 20 ans « ont considérablement augmenté ».

Il n’est pas le seul à le souligner.

Une hausse des dépenses

Certes la crise sanitaire n’a pas fait baisser le pouvoir d’achat des Français, mais la hausse continue des dépenses appelées « pré-engagées » si, d’après une étude de France Stratégie la dépense totale des ménages est passée de 27% en 2001 à 32% en 2017, en sachant que derrière les salaires n’ont pas suivi la même route. Pour faire suite à ces chiffres selon l’institut national de la consommation, au 1er trimestre 2021, le pouvoir d’achat (calculé avec le revenu disponible brut ajusté par unité de consommation) diminue de – 0,5 % par rapport au trimestre précédent.

La capacité à se faire plaisir en berne

Pour en revenir aux propos de Michel-Édouard Leclerc : « Donc même si les revenus de certaines catégories ont augmenté, leur capacité de dépenser (pour se faire plaisir, manger mieux, prendre des vacances, etc.) a diminué. » Ce qui serait d’autant plus visible, d’après lui, chez les ménages les plus modestes et pauvres, où la part des dépenses fixes des ménages est passée de 31% à 41%. En effet cela est d’autant plus important dans les ménages les plus pauvres, prenez de 40% de pas grand-chose et il ne vous restera rien.

Les familles monoparentales sont les plus touchées

Une étude de l’INSEE montre qu’en 2019 une personne sur cinq était en situation de pauvreté monétaire ou de privation matérielle et sociale, en particulier les familles monoparentales ou frappées par le chômage. D’après elle on retrouve 2 types de pauvreté : matérielle/ ou « en conditions de vie » (privations, impossibilité d’acquérir ou de consommer certains biens, d’atteindre un certain niveau de confort ou enfin d’honorer certaines dépenses obligatoires) et monétaire dont le revenu est inférieur à 60% du revenu médian en France. En sommes des ménages qui seront dans l’impossibilité de faire face à un imprévu, ayant déjà des difficultés à joindre les deux bouts et ne pas finir le mois dans le rouge.

Des solutions pour réduire ses frais fixes

Si vous cherchez un moyen de:

 

 


Mentions légales 

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Investir en Bourse, dans les crypto, dans une SCPI ou les ETF comporte un risque de perte totale ou partielle en capital.

 

Un Crédit vous engage et doit être remboursé à échéance. Vérifiez votre capacité d’endettement avant de signer un contrat.

Cet article est exclusivement destiné à l’information. Avant de faire un choix dans un produit financier ou de vous lancer dans une action, renseignez-vous auprès de notre conseiller qui vous guidera au mieux. Il réalisera pour vous un bilan social et patrimonial et vous guidera.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire