Investir le 24 octobre avec ces 4 infos clés

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
Investir le 24 octobre avec ces 4 infos clés

Pendant que le métaverse de Facebook se développe, que la Chine envoie un missile hypersonique en orbite, que faisons-nous pour innover et augmenter notre pouvoir d’achat ? Face à tant d’avancement technologique, il est bon de se demander ce que nous pouvons faire à notre échelle pour améliorer nos conditions. C’est pour cette raison qu’ici nous vous parlons de solutions d’épargne, de diversification de portefeuille, de technique d’investissement…


Sujet de la semaine :

Le versement programmé : bonne ou mauvaise idée ?

Un expert de Yomoni, Valentin Iehl répond à cette question. Ancien conseiller privé chez Yomoni jusqu’en 2020, il est désormais à la Direction des Relations avec les Épargnants de l’Autorité des Marchés Financiers.

La peur que cela peut engendrer

Nombreux sont ceux qui se sentent plus à l’aise avec l’idée de faire un versement ponctuel, se disant qu’ils ne sont pas pieds et poings liés. Les gens se sentent enfermés dans le fait de programmer, car cela les effraye, une somme qui « disparait » régulièrement, … ils s’inquiètent de ne plus y avoir accès et de perdre le contrôle.

Pourtant quel que soit le projet d’épargne que l’on choisit, mettre en place des versements programmés apparaît comme la solution idéale pour optimiser la constitution de son patrimoine financier.

Limiter le risque

La mise en place d’un versement programmé permet de lisser la courbe de progression de son épargne, et ainsi équilibrer les périodes de hausse et de baisse des marchés. L’effort d’épargne est alors optimisé et sera moins soumis aux différentes baisses ou corrections des marchés. Pourquoi ? Parce que contrairement à l’investissement unique, les versements mensuels, trimestriels ou semestriels ont moins d’incidence lors des chutes de titres qui peuvent se produire lorsque le marché financier est incertain. Le capital augmente très légèrement ce qui rend le rendement en assurance vie plus stable.

Pour les investisseurs qui n’ont pas les moyens de prendre des risques, surtout dans les contextes de crises actuels, il est plus prudent de verser progressivement.

Ce n’est pas irréversible

Autre fait important : il est possible de le modifier, de le suspendre ou de l’arrêter pour récupérer ses billes, attention cependant aux petites lignes du contrat : parfois des primes sont liées à ce montant.

Épargner sans y penser

Une fois le versement programmé mis en place, plus besoin de s’en soucier. Il peut être considéré comme l’un des frais fixes, une sorte de « mensualité » comme l’eau, l’électricité, une assurance ou un forfait. À l’échéance choisie, le montant sera débité du compte courant et versé sur le contrat d’assurance-vie/ le compte épargne ou le PEA.

Pour ma part c’est à la fin du mois en même temps que l’électricité, depuis le temps je ne m’en rends même plus compte, et cela me permet de compléter mon épargne de manière indolore !

Le tout est de calculer dans son budget quel montant est susceptible d’être épargné chaque mois (50, 100, 150…) et de s’y tenir. De cette manière on peut épargner sans même y penser afin d’atteindre ses objectifs financiers dans la durée.

Créer l’effet boule de neige

Régularité couplée à longue durée permet de compter sur l’effet boule de neige des intérêts capitalisés, quel que soit le placement. Il faut retenir que le market timing étant souvent hasardeux et éminemment risqué, le versement progressif sur les marchés actions est à privilégier pour un investisseur.

 


Enrichir son vocabulaire :

Le SHAD : késako ?

La méthode SHAD (Sell Half At Double) est une stratégie de trading pour le marché des cryptomonnaies, basée uniquement sur le prix de l’actif et simple à mettre en place.

Mise en application de cette stratégie de trading

Sell Half At Double : signifie vendre la moitié de son investissement lorsque celui-ci a doublé.

Fonctionnement avec les cryptos

De cette manière l’investisseur peut reprendre sa mise de départ. Dans le milieu des cryptomonnaies, il n’est pas rare de voir des monnaies faire des x10/x20/x100 en quelques mois.

Sécuriser ses gains et son patrimoine

Ensuite la stratégie SHAD préconise une fois sa mise récupérée de prendre ses bénéfices en revendant encore la moitié de ce qu’il reste de sa position à x4, puis à x8, x16… Cette méthode permet de se payer à chaque étape, la première étape étant le remboursement de l’investissement initial, les suivantes étant du bénéfice.

L’aspect simple de la méthode permet à l’investisseur de ne pas se torturer les méninges sur la question « quand vendre ? ». Elle a même l’avantage de pouvoir être planifiée en avance. La stratégie SHAD s’applique généralement sur des altcoins prometteurs et non sur le Bitcoin directement. L’argent récolté peut servir à l’investissement dans le Bitcoin par la suite.


L’offre de la semaine :

Boursorama Banque et son compte sur livret

Pour qu’il y en ait pour tous les profils, cette semaine, nous avons sélectionné la solution d’investissement la moins risquée : le compte sur livret (CSL). Et la bonne nouvelle c’est que si jamais vous n’êtes pas encore client de la banque la moins chère depuis 13 ans, c’est le bon moment pour le devenir.

Ouvrir un compte Boursorama Banque avec 130€ de prime

Jusqu’au 25/10 à minuit, la filiale de Société Générale reverse jusqu’à 130€ de prime à ses nouveaux clients Ultim ou Welcome.

Un CSL c’est quoi ?

Un CSL ou Compte sur Livret est un produit d’épargne dont le taux d’intérêt n’est pas réglementé (fixé librement par l’établissement bancaire). Ce dernier constitue une épargne de précaution disponible à tout moment en complément des livrets réglementés.

Il s’agit d’un produit fiscalisé. C’est-à-dire que ses intérêts sont imposables et soumis aux prélèvements sociaux, au taux de 30% (12,80% au titre de l’impôt sur le revenu (IR) + 17,20% au titre des prélèvements sociaux). Les intérêts sont calculés par quinzaine et versés annuellement à la fin de l’année ou au moment de la clôture.

Attention, il s’agit d’un livret d’épargne non réglementé par l’État, le titulaire du CSL n’a donc pas de moyens de paiements directs comme une carte bancaire ou un carnet de chèques.

Ce que propose Boursorama Banque

Boursorama propose un CSL au taux d’intérêt actuel de 0,05% brut. On peut posséder plusieurs CSL si on le souhaite, correspondant chacun à un projet différent (étude, voyage, vacances…). Les intérêts sont calculés selon la règle de la quinzaine, proportionnellement aux montants déposés et à la durée du dépôt. C’est un taux faible mais c’est toujours mieux que de laisser dormir l’argent sur votre compte courant.

Voici l’offre de Boursorama plus en détail :

  • 100% en ligne, l’ouverture se fait en 5 minutes,
  • Versement à l’ouverture : 10€,
  • CSL individuel ou joint,
  • Compte gratuit : ni frais d’ouverture ni frais de gestion.
  • Aussi bien pour les personnes mineures que les personnes majeures,
  • Aucun plafond sur les versements,
  • Versements et retraits libres.
  • Accessible aux résidents français et aux non-résidents.
  • Possibilité de faire des virements permanents vers le CSL pour l’alimenter.

L’avantage : comme le montre la liste ci-dessus, le Compte sur livret permet une grande souplesse d’utilisation et des plafonds élevés, contrairement au Livret A par exemple.


Le chiffre de la semaine :

40000 nouveaux entrants en Bourse

40000 c’est le nombre de nouveaux particuliers ayant acheté des actions au cours du troisième trimestre en France d’après l’Autorité des marchés financiers (AMF).

La Bourse séduit toujours

40 000 nouveaux ont fait leurs premiers pas en Bourse. Ce qui peut paraître énorme, alors que cela reste  :

  • moins que les 55 000 nouveaux comptabilisés au deuxième trimestre,
  • et que les 70 000 enregistrés au premier trimestre.

Une baisse liée surtout à la période estivale, selon les experts. Quel que ce soit le nombre, le résultat reste le même, la bourse séduit comme nous le prouve les chiffres de l’AMF. L’année n’est pas encore finie, le nombre total va encore grimper. Toujours selon l’AMF, en 2020 la bourse comptait pas moins de 410 000 actionnaires, débutants ou « revenants ».

Voici d’autres chiffres qui imagent nos propos :

  • 11,4 millions de transactions réalisées au troisième trimestre 2021,
  • Au troisième trimestre 2021 : 782 000 particuliers ont réalisé une vente ou un achat d’actions.
  • Plus de 526 000 particuliers ont acheté des actions de juillet à septembre.
  • 165 000 nouveaux actionnaires individuels depuis janvier,
  • 106 000 investisseurs individuels ont réalisé des opérations sur les trackers/ETF,
  • 22 000 investisseurs individuels ont réalisé des opérations sur les obligations,
  • 13 000 investisseurs individuels ont réalisé des opérations sur les certificats et warrants.

L’introduction de la Française des jeux (FDJ) apparaît également comme un facteur important. Les femmes, même si elles restent encore minoritaires, ont un regain d’intérêt pour la bourse. Autre constat : l’âge des actionnaires rajeunit.

Bien démarrer en Bourse

Pour ceux qui ne font pas encore partie des nombreux actionnaires et voudraient le devenir, avant de se lancer, il est nécessaire de se poser certaines questions afin de mener à bien ses futurs investissements.

  • Cerner son Profil d’investisseur : plutôt prudent ou plutôt dynamique?
  • Quel type de projet ? Court, moyen ou long terme.
  • Quelle somme investir ?
  • Sur quels supports investir ?
  • Courtier, banque, en solo ?

Afin d’accompagner au mieux les futurs actionnaires, voici le guide de ComparateurBanque pour se lancer sans se tromper.


Mentions légales 

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Investir en Bourse, dans les crypto, dans une SCPI ou les ETF comporte un risque de perte totale ou partielle en capital.

 

Un Crédit vous engage et doit être remboursé à échéance. Vérifiez votre capacité d’endettement avant de signer un contrat.

Cet article est exclusivement destiné à l’information. Avant de faire un choix dans un produit financier ou de vous lancer dans une action, renseignez-vous auprès de notre conseiller qui vous guidera au mieux. Il réalisera pour vous un bilan social et patrimonial et vous guidera.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire