Impôt 2020 : La case qui peut tout changer

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
Impôt 2020 : La case qui peut tout changer

C’est officiel, les français ont reçu un email du gouvernement pour les informer que la déclaration des revenus en ligne est disponible. Ne nous précipitons pas !  Car il y a des choses à savoir au préalable avant de la compléter pour faire des économies.

La case qui pourrait tout changer sur vos impôts cette année.

Qui est concerné par cette case « magique »

Le gouvernement Macron a mis en place en janvier 2018, ce que l’on appelle la Flat Tax ou le prélèvement forfaitaire unique (PFU) qui est l’impôt sur les revenus des capitaux financiers. Beaucoup de français étaient « pour » cette taxe, qui à leurs yeux devait toucher, ceux que beaucoup appellent, « les riches ». Mais au final, cette taxe est une réussite pour le gouvernement car elle touche en fait bien plus que les personnes aisées. Elle touche tout ceux qui ont décidé de diversifier leurs placements et leur épargne. Ceux qui sont intelligents et qui ont compris que les livrets règlementés et le Livret A ne rapportaient plus rien. Ceux qui aussi parfois ne peuvent pas investir dans l’immobilier… Et donc au final tout ceux qui ont décidé de tester le crowdlending, d’investir dans des assurances vie nouvelle génération

Cette case n’a rien de magique, elle remet juste les choses à leur place. Les personnes concernées sont les détenteurs de :

  • Livret d’épargne (mis à part : Livret A, LDDS, LEP et livret Jeune),
  • Dividendes,
  • Financements participatifs,
  • Actions en Bourse, compte Titre ou PEA,
  • Assurance vie …

En 2019, 8 millions de personnes sont passées à côté de cette case

L’an dernier beaucoup trop de français sont passés à côté de ce dispositif. Sur les 38, 1 millions de déclaration de revenus, le gouvernement indiquait que moins de 1 millions ont coché la case 2OP. Alors que près de 9 millions étaient concernés.

C’est pour éviter que les français réitère cette erreur que nous faisons cet article. Et aussi car beaucoup trop de clients de Nalo, October ou d’autres sociétés proposant des solutions avec des rendements intéressants sont au final déçus à cause de cette taxe qui ampute les gains de 30%.

Réduire la taxe sur les gains de vos capitaux

Pour réduire les taxes sur les capitaux, il faudra cocher la case 2OP. Ceux qui ont touchés des intérêts en 2019 et qui ne cochent pas cette case auront 30% d’impôts sur les gains répartis ainsi :

  • 12,8% en impôt sur le revenu
  • 17,2% en prélèvement sociaux.

Cette case se trouve sous la rubrique « revenus des valeurs et capitaux mobiliers ». Elle est accompagnée de la mention « Vous optez pour l’imposition au barème de l’ensemble de vos revenus et gains mobiliers, cochez la case 2OP. » 

Cocher cette case, 2OP, permet de déduire les prélèvements sociaux, Contribution Sociale Généralisée (CSG). Pour y parvenir, il suffira de rayer le montant de la case 2CG sans oublier de le réintégrer dans la case 2BH qui se trouve juste en dessous.

 

Ce choix est à faire selon la tranche d’imposition

En effet, selon le profil fiscal, le fait de cocher la case 2OP est opportun ou pas.

Les personnes non imposables

Les personnes qui ne feront rien payeront des taxes supplémentaires et inutiles. Il faudra donc cocher impérativement cette case 2OP pour refuser la Flat Tax. Cela peut même permettre d’obtenir un remboursement via un crédit d’impôt.

La classe moyenne

Les français dans la tranche marginale à 14% avec des revenus dans la moyenne, sont dans la même situation que précédemment. Il faudra cocher cette case pour annuler le PFU et obtenir un remboursement.

Les français les plus aisés

Les contribuables dans la tranche d’imposition de 30% ou plus devront faire le calcul et comparer ce qu’il se passe avec ou sans cette case et donc avec ou sans la Flat tax.

Un email qui rappelle la marche à suivre

Jusqu’à la fin du confinement les français sont appelés à rester chez eux. Il est donc fortement recommandé de ne pas se rendre dans les centres des impôts proches de chez vous. Le nouveau calendrier de la déclaration des revenus est disponible ici.

Les actions possible pendant le confinement

En cas de doute ou de problème, il est possible de contacter les agents par le biais de :

  • La messagerie disponible depuis le compte de chacun dans l’espace particulier. Celle-ci est sécurisée, les informations sont donc protégées.
  • Le site officiel des impôts met également à jour tous les éléments au fil de l’eau. Il est également possible de chercher via la loupe si la réponse à la question n’est pas déjà disponible. Ce site est une excellente source d’informations et il répond à d’innombrables questions.
  • Un numéro gratuit permet également de les contacter par téléphone au 0 809 401 401. Il faudra indique son code postal et son numéro fiscal.

Rappel des nouveautés 2020

  • Le prélèvement à la source

C’est la première année que le paiement à la source est déjà inclus à la déclaration. Ce fonctionnement a été mis en place en janvier 2019. Ainsi, les montants qui ont déjà été prélevés sont déjà intégrés au document.

  • Pour 2020, il faut déclarer ses revenus

Il faudra quand même déclarer ses revenus de 2020.

  • Pas de papier cette année ! 

La déclaration papier ne vous sera pas envoyée cette année. C’est un beau geste pour la nature et une économie pour la France. Pensons par contre aux séniors, qui vont se sentir un peu dépassé par la situation…

Nous cherchons tous à alléger nos impôts et nos charges fixes. Passer à la banque en ligne est une solution pour réduire ses cotisations jusqu’à 400€ par an.  C’est le cas avec Boursorama, Fortuneo et d’autres encore …

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire