Perceval : Signaler une fraude bancaire (le Guide)

Face à la recrudescence de la fraude sur les paiements en ligne, l'Etat a lancé PERCEVAL. Un service internet qui permet de signaler une fraude. Fonctionnement et conseils d'utilisation.

Sécuriser ses achats en ligne 3 solutions :

Dans le cas où un titulaire constate un paiement suspect dans ses comptes, la première réaction obligatoire est de faire opposition sur sa carte dans les plus brefs délais. Ainsi, il protège l’argent qui se trouve sur son compte en banque. Il faut ensuite aviser la gendarmerie ou la police afin de pouvoir demander le remboursement, un processus relativement contraignant. C’est surtout face à la recrudescence des fraudes bancaires que Perceval a vu le jour.

La création de Perceval

Perceval est en fait un acronyme. Ses lettres signifient : Plateforme Électronique de Recueil de Coordonnées bancaires et de leurs conditions d’Emploi rapportées par les Victimes d’Achats frauduleux en Ligne.

Qui a créé Perceval ?

C’est l’État, par le biais de la Gendarmerie nationale, qui a créé Perceval. Le dispositif a été lancé face au constat de la hausse du nombre de transactions frauduleuses sur les cartes bancaires. À titre d’exemple, le nombre de cartes victimes de telles transactions pendant l’année 2016 a augmenté de 31% par rapport à l’année 2015.

Quand Perceval a-t-il été créé ?

La plateforme Perceval a été créée en mai 2018. Elle est opérationnelle 7j/7 et 24h/24 pour enregistrer les signalements de fraudes à la carte bancaire. Cette unité opérationnelle est rattachée au pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale. Comme la carte bancaire s’avère être le moyen de paiement préféré des Français, tous les cas de figure liés aux fraudes sont observés dans cette unité :

  • perte de carte,
  • vol de carte,
  • contrefaçon de cartes,
  • usurpation de numéros de cartes…

Pourquoi Perceval a-t-il été créé ?

L’objectif est de permettre aux consommateurs de signaler une éventuelle utilisation frauduleuse de leur carte bancaire.

Qui sont les victimes ?

Toute personne qui suspecte un paiement par carte qui ne vient pas d’elle peut se considérer comme victime d’une fraude à la carte bancaire si elle réunit les conditions suivantes :

  • sa carte bancaire est toujours en sa possession ;
  • les coordonnées de sa carte bancaire ont été utilisées pour faire des achats en ligne ;
  • elle n’est pas à l’origine de l’achat ou des achats.

Que doit faire une victime ?

Dès qu’une victime réunit toutes ces trois conditions, elle est tenue de contacter sa banque pour l’informer et lui demander le remboursement. Les faits doivent être préalablement déclarés auprès des forces de l’ordre. Ainsi, après avoir fait opposition sur sa carte bancaire auprès de sa banque, la victime va signaler la fraude directement en ligne aux forces de l’ordre via Perceval.

Le processus de signalement en ligne est simple. Il suffit de se connecter sur la page du site officiel PERCEVAL et de cliquer sur le bouton  » accéder au service en ligne » 

Ensuite il suffira de suivre les indications sur cette même page.

  • Choisir par quel biais on souhaite s’identifier : les impôts, l’identité numérique de la Poste, l’assurance maladie …
  • présenter sa carte bancaire et ses relevés d’opérations bancaires litigieux.

 Comment  fonctionne Perceval ?

Le signalement effectué est transmis aux forces de l’ordre qui vont l’exploiter pour identifier les auteurs des fraudes.

L’accès au service

Une fois que le compte sur le site de service-public créé, il ne reste plus qu’à remplir le questionnaire relatif au paiement frauduleux et ses circonstances. Ce formulaire comprend entre autres :

  • le numéro de la carte bancaire,
  • le nom de la banque,
  • la date,
  • le libellé,
  • le montant des dépenses constaté, etc.

Après vérification de son identité, la victime recevra un document avec un code barre qui lui permettra d’être remboursé par sa banque.

Sécuriser ses achats en ligne

Les recommandations de Perceval

À tout utilisateur de carte bancaire, Perceval recommande les précautions les plus élémentaires :

  • ne pas répondre à un courriel lui demandant ses numéros de carte bancaire ;
  • ne jamais citer ses numéros de carte bancaire dans un courriel ;
  • ne pas utiliser un ordinateur public pour faire ses achats en ligne et mettre à jour ses outils informatiques.

Les recommandations de ComparateurBanque pour sécuriser ses achats en ligne :

Les banques en ligne ou certaines néobanques proposent des cartes virtuelles ou e-cartes. Très faciles d’utilisation, il est préférable de les utiliser pour chaque achat en ligne.

Sinon les cartes prépayées sont également une solution car elles sont sans découvert possible. On y charge l’argent que l’on souhaite dessus et s’il n’y a plus d’argent, l’achat est impossible. On ne pioche pas directement sur son compte principal.

Liste des établissements

Nickel Logo
Compte Nickel

Le compte Nickel rencontre un véritable succès. Son offre "NoBank" s'achète chez le buraliste et se recharge en argent liquide.