Combien peut-on emprunter au SMIC ?

Publié le

La majorité des français touchent entre 1600 et 1800€, beaucoup sont au SMIC. Voici combien il est possible d’emprunter quand on est au salaire minimum.

Trouver le meilleur taux

10 actions pour réussir son achat immobilier
Publié le

10 actions pour réussir son achat immobilier

L’acquisition d’un immobilier est un grand projet de vie qui ne s’improvise pas. En ce moment, ce type de projet est freiné par le confinement et on souhaite vous préparer dores et déjà à la reprise. …

Besoin de concrétiser un projet d’achat de bien immobilier et d’emprunter ? Le premier critère à que la banque regarde est le salaire du requérant. Celui-ci doit représenter trois fois plus que chaque mensualité du remboursement à payer. Et aujourd’hui, il n’est plus impossible d’emprunter 100 000 € en touchant un revenu de 1 200 € net.

Focus sur les crédits

Pour la première fois depuis longtemps, il est possible d’emprunter plus de 100 000 € avec le SMIC.

La capacité d’emprunt a augmenté de plus de 50% 

Le SMIC a été revalorisé de 1,2% au 1er janvier 2021. Ce dernier a grimpé de 15% cette dernière décennie. Mais au regard de l’évolution des taux d’intérêt, la capacité d’emprunt d’un salarié qui gagne le SMIC a augmenté de manière progressive.  Selon le site Vousfinancer, celle-ci a atteint les 50% en 10 ans.

Avec le salaire minimum, une seule personne peut obtenir un crédit avoisinant les 100 000 € sur 25 ans alors qu’on était à environ 66 000 € l’année précédente. La capacité d’emprunt la plus élevée et le plus fort pouvoir d’achat immobilier sont localisés à Clermont-Ferrand où il n’est pas rare d’acquérir 56 m2 avec un SMIC soit 10m2 de plus en 10 ans.

La durée du crédit joue sur les mensualités

Si le montant de l’emprunt est évalué à 100 000 €, il faut savoir que la durée du prêt va impacter grandement sur les mensualités. Le salarié peut l’ajuster pour que celle-ci ne soit pas supérieure aux 35% d’endettement avec assurance et aux 33% hors assurance. Lorsque la durée est allongée, cela implique la baisse du montant des mensualités.

  • En 2021, pour un crédit de 100 000 € sur une quinzaine d’années au taux fixe de 1%, les mensualités sont conservées à 598 € pour une rémunération de 1 814 € (coût du crédit 7 729 €),
  • Sur 20 ans, les mensualités représentent 469 € à un taux fixe de 1,20% avec un salaire de 1 421 € (coût du crédit 12 529 €),
  • Sur 25 ans, les mensualités tombent à 395 € à un taux fixe de 1,40% pour un revenu de 1 198 € (coût du crédit 18 579 €).

Emprunter 100 000 € pour l’achat d’un logement est possible si le salarié touche 1 200 € net/mois. Par ailleurs, il est à noter que le montant moyen des prêts est compris entre 175 000 et 180 000 €. À titre d’information, les banques ne prêtent pas une somme au-dessous de 50 000 €.

Où acheter et quelles sont les informations essentielles à connaître ?

 Les questions qui se posent sont : quelles sont les villes les plus propices pour faire son achat et quel est le minimum de garanties pour ce projet ?

Quelles sont les villes à viser ?

A quoi une personne au SMIC peut-elle s’attendre dans les 20 plus grandes villes de France ?

Selon Vousfinancer, voici les superficies que l’on trouve pour 100000€ :

  •  10m2 à Paris,
  • soit deux fois moins qu’à Bordeaux (23m2) ou à Lyon (21m2)
  • et trois fois moins qu’à Strasbourg (32m2) ou Lille.
  • Pour disposer d’une surface conséquente, il vaut mieux se diriger vers Reims (46m2), Grenoble (42m2) ou le Havre (56m2).

Pour des logements plus spacieux, deux villes sont les plus attractives (elles permettent d’acheter plus de 70m2) :

  • Saint-Étienne (97m2)
  • et Le Mans (73m2).

Cependant, il faut savoir que le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) a stipulé que les emprunteurs modestes pénalisés par la limite du taux d’endettement à 33% et la durée maximale à 25 ans en sont exclus.

Les garanties minimum

L’intégralité des banques n’ont pas encore changé leur taux d’endettement maximal. Les emprunteurs dont les revenus sont faibles sont contraints de fournir davantage de garanties auprès des organismes prêteurs, à savoir :

  • une épargne résiduelle,
  • un minimum d’apport personnel,
  • un reste à vivre suffisant (1 300 € pour un couple, 750 € pour un célibataire, 250 € par enfant),
  • un saut de charge faible.

 

Liste des établissements