Bourse : Le cycle d’une action

Publié le

Les particuliers qui souhaitent investir en bourse doivent comprendre le cycle de vie d’une action. Celui-ci est étroitement lié au cycle économique d’un pays et permet de déterminer le bon timing d’investissement.

3 outils pour bien investir ou trader en Bourse

Comprendre le cycle économique avant d’investir en bourse

Un cycle économique se définit par une suite de phases qui détermine l’état de l’activité économique d’un pays.

On distingue 4 phases :

L’expansion

Il s’agit d’une phase de croissance de l’économie au cours de laquelle l’inflation progresse de façon mesurée. Durant cette période, les secteurs d’emploi sont plutôt dynamiques, les entreprises font des bénéfices et le taux de chômage diminue. On assiste également à une baisse des taux d’intérêt. La phase d’expansion économique est la saison idéale pour l’investissement en actions et certains investissements boursiers « à risque ».

La surchauffe

C’est une période de boom économique qui se caractérise essentiellement par des excès. Durant cette phase de surchauffe, le niveau d’inflation est élevé avec une hausse rapide des taux d’emprunt. Après des années de croissance et des risques financiers moins importants, les investisseurs et l’économie s’emballent. On assiste à une hausse de l’inflation, de l’endettement des ménages et des entreprises.

La récession

Cette phase s’accompagne d’une baisse rapide de l’inflation et des taux d’intérêt après le boom de l’économie. En effet, le marché est saturé et les ventes diminuent, obligeant ainsi les entreprises à casser leurs prix sur le marché. Dès lors, leurs profits sont en baisse et le nombre de licenciements augmente. La récession est donc synonyme de chômage. Durant cette période, les investissements « risqués » sont déconseillés. Mieux vaut investir dans les placements plus défensifs.

La dépression

Après la récession, on assiste à une phase de croissance lente caractérisée par des taux d’emprunt très bas et une inflation très faible, voire nulle (déflation). Les années de chômage obligent les banques centrales à baisser leurs taux d’intérêt pour tenter de relancer l’économie. Les ménages sont encouragés à souscrire des prêts pour acheter des actifs et des biens à petits prix dans le but d’anticiper la prochaine phase d’expansion.

Quel est le lien entre le cycle d’une action et le cycle économique ?

Durée observée d’un cycle en Bourse

Comme l’économie d’un pays, les marchés de la bourse suivent des cycles bien définis. Il y a des phases baissières et des phases haussières. Sur le long terme, on estime que le cycle boursier complet dure en moyenne 7 ans, dont 2 ans de baisse et 5 ans de hausse.
Ces statistiques peuvent changer en fonction de l’évolution des marchés. Dans tous les cas, le cycle d’une action boursière suit les différents cycles économiques cités précédemment.

Une différence de taille

Concrètement, la phase de récession économique est signe de baisse en bourse tandis que les 3 autres cycles économiques correspondent à une phase de hausse des marchés des actions. Alors que la phase d’expansion économique correspond à une période haussière en bourse, c’est la phase de reprise économique (après la récession) qui est plus favorable à la hausse des titres. Pendant la phase de boom (surchauffe), on constate une dernière hausse avant la baisse des cours.

Quand investir dans les actions boursières ?

La compréhension des cycles économiques constitue une aide favorable pour l’investisseur. En principe, chaque phase peut être favorable pour certains placements et défavorable pour d’autres. Il est donc intéressant de déterminer à quelle période il faut investir en bourse.

Pour les actions boursières, les périodes de croissance, de sortie de dépression et de début de reprise leur sont favorables. Sachant entre autres que certains secteurs profitent mieux de la phase d’expansion que d’autres. C’est par exemple le cas des actions pro cycliques et les secteurs de la technologie.

Cette page est là pour vous informer et vous donner des bases. Démarrer en Bourse ou y investir une partie de son épargne nécessite de véritables compétences.
En cas de besoin de conseils pour mieux investir, vous pouvez contacter gratuitement et sans engagement notre conseiller indépendant certifié par l'Orias. Il réalisera votre bilan patrimonial et social et vous indiquera les solutions les plus adaptées à votre profil.

Contacter Tristan

Liste des établissements