Auto : Les prix de l’assurance en hausse en 2022

Publié le

Chaque année, si l’assuré n’a pas commis un accident responsable, il gagne en théorie 5% de bonus sur son assurance auto. Toutefois, ce monde « en théorie » semble un monde parallèle, car le tarif d’assurance auto augmente tous les ans. Quelles sont les raisons de ces augmentations et quelles sont les solutions pour passer outre ?

3 outils pour réduire ses frais en assurance auto

Simulateur en assurance auto

Trouvez l’ Assurance Auto qui vous convient en quelques clics Nous avons sélectionné pour vous, les meilleurs acteurs de l’assurance...

Assurance auto : Les motifs de l’augmentation

Les augmentations sont dues aussi bien à des motifs individuels que généraux.

L’augmentation individuelle de la prime d’assurance

La révision du tarif intervient en cours de contrat ou à son échéance annuelle. La prime fixée à la souscription peut donc varier lorsque l’une des données prise en compte dans son chiffrage subit certaines modifications. Ainsi, l’augmentation survient lorsqu’il y a une aggravation du risque assuré. La prime peut augmenter si certains changements dans la situation personnelle de l’assuré ou dans l’usage qu’il fait de sa voiture génèrent une aggravation du risque. Le redevable a alors à déclarer ces nouvelles circonstances à l’assureur : par exemple, déménagement dans une zone géographique statistiquement plus exposée, changement du lieu de stationnement du véhicule, en extérieur plutôt que dans un garage fermé…

En outre, la prime augmente après un accident responsable. Le coefficient de bonus-malus subit une majoration de 25% appliquée à l’échéance anniversaire suivante.

Les augmentations générales imposées par l’assureur

L’augmentation des primes d’assurance auto peut résulter de l’évolution de la réglementation. Lorsque les taxes et contributions sont revues à la hausse, cela se répercute immédiatement sur les cotisations des assurés. Ce fut le cas lorsque la législation avait exigé de couvrir les risques catastrophes naturelles. À part cela, la révision tarifaire peut avoir lieu en fonction de la sinistralité globale. Les mensualités des assurés constituent l’essentiel des ressources des assureurs alors que leurs dépenses dépendent notamment des coûts des sinistres indemnisés. Pour garantir sa viabilité financière, l’assureur doit ainsi s’attacher à maintenir un ratio de sinistres/primes bénéficiaire.

La hausse des cotisations pour 2022 et les solutions

Une hausse de prime est prévue pour 2022, quelles sont les solutions pour économiser ?

Analyse de la situation

En général, une augmentation des tarifs entre 0,50% et 1% est prévue pour 2022 sur les assurances auto d’après l’étude du cabinet conseil Facts & Figures. Elle peut même atteindre 2% ou plus.

Cependant, cette hausse devrait rapprocher 0% pour les membres de certains groupes mutualistes, selon le président fondateur dudit cabinet. Mais ce constat reste contradictoire, car on a enregistré une forte baisse du nombre de sinistres auto en 2020.

Les différentes crises de coronavirus et les nouveaux modes de vie de la population française sont les facteurs majeurs de cette diminution. Les déplacements sont limités et le télétravail devient une tendance populaire. De ce fait, le risque couvert par les assurances auto diminue.  Toutefois, la pandémie a augmenté le risque d’autres branches de l’assurance. C’est le cas des assureurs qui couvrent l’exploitation des entreprises et qui ont dû les indemniser pour leurs pertes liées à la pandémie. Ce surcoût lié aux autres branches a impacté sur tous les contrats d’assurance.

Les solutions pour pouvoir économiser

L’assurance auto est obligatoire pour circuler en France. Devant la hausse du coût des assurances en 2022, quelques astuces sont à retenir pour pouvoir économiser.

  1. Tout d’abord, il faut dire, si le budget vous manque, peut-être adieu aux garanties de moindre importance. Les assurés ont souvent l’habitude de souscrire plusieurs garanties « au cas où », alors que dans la majorité des cas, ces garanties ne seront jamais utilisées tout en entraînant un coût supplémentaire. Il est alors important de bien définir ses besoins en garantie.
  2. Par ailleurs, une assurance auto en ligne est recommandée. Ce type de contrat est souvent moins cher. Cela s’explique par l’inexistence de réseau d’agences physiques qui exige des coûts importants de gestion. Avec des coûts de gestion plus faibles, les compagnies en ligne peuvent appliquer un prix moins élevé. Faire ce choix, signifie qu’il devient impossible de se rendre en agence physique et de discuter en face à face avec son assureur. Par contre, le contacter à tout moment sur mobile par chat ou email devient possible.
  3. Enfin, renégocier son assurance auto est une autre façon de réduire sa cotisation avec les mêmes garanties. Pour cela, comparer les assurances auto reste le meilleur moyen de trouver le contrat adapté à ses besoins et à son budget. On peut visionner l’ensemble des offres et des tarifs correspondant au profil de l’assuré en utilisant un simulateur de devis d’assurance en ligne. Mettre en concurrence son assureur est recommandé tous les ans pour vérifier si vous avez toujours le contrat le plus adapté à vos besoins.
Par Stéphanie Thomas

Directrice de publication du site.

Les autres établissements de notre comparatif