Classement des assurances auto

Publié le
Une étude publiée par Assurland, comparateur en assurances, indique que le budget annuel moyen pour l'assurance automobile est de 528€ soit plus de 44€/mois. Ce budget pèse dans le pouvoir d'achat des français et heureusement il peut être optimisé. Voici le classement des meilleures assurances automobile.

Les 3 meilleurs assureurs auto

Comment réduire sa cotisation en assurance ?

En 2020, le prix moyen d’une assurance auto était de 528€. Ce qui représente un budget conséquent et qui pèse sur les ménages français. Pourtant ce n’est pas l’année où il y a eu le plus de déplacement.

Dans tous les cas, mettre son assureur en concurrence tous les ans est le bon réflexe pour diminuer sa cotisation. Voici des éléments sur lesquels vous pouvez les comparer.

Spécificités des offres en assurances automobile :

Synthèse des offres d’assurance pour véhicule avec les spécificités et différences de chacun des assureurs.
L’assurance automobile est obligatoire, choisissez-la bien.

 

Choisir cet assureur Spécificités de l’offre
Direct Assurance Direct Assurance est l’offre 100% en ligne de Axa Assistance.
Élue l’assurance automobile la moins chère depuis plus de 10 ans par Ipsos et service client de l’année 2021.
Il est possible d’économiser jusqu’à 230€/an.
L’équipe de Axa assistance gère les pannes & accidents.
Groupama auto De notoriété publique et avec une bonne image auprès de ses clients sociétaires, Groupama a su séduire sa clientèle avec Cerise.
4 formules disponibles et des avantages tels qu’une voiture de remplacement…
Otherwise Néoassureur, Otherwise propose une solution 100% en ligne.
4 formules de Tiers à Tous risques + vous choisissez le montant de votre franchise.
Accessible aux jeunes conducteurs. Le + : Pas d’accident, récupérer un bonus pouvant aller jusqu’à 35% de la cotisation.
Carapass de Boursorama* L’offre assurance auto de Boursorama est disponible uniquement pour les clients de Boursorama Banque.
Assurance automobile à prix serré, où le conducteur ne paye que pour les kilomètres qu’il a réellement parcourus.
Une offre idéale pour les conducteurs occasionnels.
Les nouveaux clients peuvent bénéficier d’une prime allant jusqu’à 180€.
Allianz Groupe d’assurance historique, qui offre deux mois de cotisation.
6 solutions d’assurance possibles :
assurance au kilomètre, assurance pour les malussés ou les résiliés (ceux dont personne ne veut), assurance véhicule semi-autonome, assurance véhicule hybride ou électrique, assurance véhicule professionnel, assurance conduite connectée.
Excellent rapport qualité-prix. 
Leocare Startup innovante de l’assurtech, Leocare se différencie de ses concurrents. Son objectif n’est pas de vous proposer le tarif le moins cher avant tout, mais surtout l’offre la plus adaptée à vos besoins. C’est pour cette raison, qu’ils assurent par exemple les Tesla ou d’autres véhicules qui ne sont pas pris en charge par de nombreux acteurs de la Fintech.
Ils utilisent des solutions innovantes qui permettent de proposer une offre sans engagement et 100% flexible.
Testez leur application et vous adopterez à coup sûr leurs services !
You Drive de Direct Assurance Assurance auto dédiée aux jeunes avec des tarifs attractifs, pouvant aller jusqu’à 50% moins cher que ses concurrents.
Utilisation d’un boîtier connecté qui analyse la conduite et permet l’ajustement de la cotisation.
Amaguiz Filiale 100% en ligne de Groupama, cet assureur a été précurseur sur l’assurance au kilomètre.
« Pay as you drive » est une offre flexible et modulable, ce n’est pas le seul choix disponible. Un forfait classique existe également.
12 options sont possibles ce qui fait de cette assurance une offre quasi sur mesure.

Le cas de l’offre Carapass de Boursorama est à part, car pour souscrire un contrat d’assurance chez eux, il faut être client de la banque en ligne et donc détenir un compte courant.

 

Simulateur pour comparer son offre avec 75 autres assureurs.

Comprendre en vidéo comment réduire sa cotisation en assurance

Les éléments qui impactent le prix de l’assurance auto :

Il est important de savoir que la cotisation de l’assurance pour un véhicule dépend de plusieurs variables :

  • Le niveau de garanties sélectionné (du tiers à tous risques),
  • L’assureur qui vous couvre,
  • Le véhicule assuré,
  • Le conducteur (comportement, âge, antécédents, malus…),
  • La région dans laquelle vous habitez,
  • Le lieu de stationnement du véhicule …
  • Avec ce classement et nos comparateurs spécialisés, nous allons faire en sorte de maintenir un maximum de garanties tout en réduisant la cotisation au minimum.

Nous estimons qu’il est important de conserver la qualité de prestations en cas de panne ou d’accident.

Nos autres outils pour réduire ses frais

Des autos spéciales

Ce classement permet également d’accéder à d’autres outils pour des voitures atypiques qui au final deviennent de plus en plus utilisées comme :

 

Libéraliser le secteur des pièces détachées automobiles pour réduire les primes d’assurance auto

Dans sa volonté de faire baisser le coût de l’assurance auto, le gouvernement envisage de libéraliser le secteur des pièces détachées en 2022. Cette proposition de loi vise le coût des réparations automobiles, un domaine qui pèse lourdement sur les primes d’assurance auto versées par les Français chaque année (620 euros en moyenne, +12% depuis 2015).

Ces chères voitures SUV après l’achat

L’Association Sécurité et Réparation Automobile (SRA) mesure une envolée du prix des pièces de rechange : +5,8% en 2020 (et déjà +6% l’année précédente). Les voitures SUV très prisées des ménages français sont très coûteuses à la matière. Il faut par exemple dépenser 1000 euros pour un simple rétroviseur extérieur côté conducteur endommagé.

La proposition de loi s’attaque à la position monopolistique des constructeurs de voitures. Ces derniers ont la main mise sur les pièces détachées visibles (feux, rétroviseurs, capots, pare-brise, ailes, pare-chocs, etc.) au titre du droit d’auteur, et du droit des dessins et modèles. Un réparateur s’adresse donc forcément au constructeur pour changer une pièce qui rattraperait par ce biais les moindres profits réalisés lors de la vente de ces automobiles.

415 millions d’euros d’économies

L’association UFC-Que Choisir chiffre à 415 millions d’euros les économies des ménages en cas d’ouverture à la concurrence des pièces automobiles de réparation. Déjà des tentatives de légiférer en 2012 et en 2019 ont essayé de faire sauter ce verrou, mais le Conseil constitutionnel s’y est opposé pour non-conformité.

De son côté, la Fédération de la distribution automobile (FEDA) considère que les constructeurs français appliquent les hausses les plus élevées dans ce secteur par rapport à leurs homologues européens chez qui le marché est libéralisé : +7% pour PSA en 2020 (+11% en 2019), +7% pour Citroën DS (+8%) et +2% pour Renault (+13%).

Les députés porteurs de cette mesure reviennent donc à la charge estimant une chute de 70% du prix de certaines pièces détachées en cas de vote favorable. Avec les effets positifs à prévoir pour les assurés.

 

Liste des établissements