Auprès de qui se tourner quand on souhaite placer son argent ?

Publié le
Certains s'y connaissent bien en épargne, d'autres ont besoin d'aide. Dans ce cas, pour ne pas perdre de temps et surtout prendre les bonnes décisions, il faut faire appel à des professionnels. Voici nos conseils.

Les 3 TOP solutions d'épargne

Plusieurs solutions existent pour mettre son argent à l’abri et le faire fructifier. Pour ne pas se lancer tête baissée et commettre une erreur dans son choix, il est essentiel de prendre le temps de s’éduquer avant de placer des fonds. Il faut aussi sonner à la bonne porte. Et c’est là qu’on fait appel à un professionnel aguerri dans le domaine. Focus sur les différentes personnes à contacter et les manières à adopter quand on veut investir dans les règles de l’art !

Les différents types de conseils financiers

Les instruments financiers sont proposés par différents organismes, mais les offres et les conseils ne se valent pas.

Les conseillers bancaires

Quand cet univers ne nous est pas familier, la première chose à laquelle on pense est d’aller contacter notre banque. Tout le monde passe par là et ça se comprend. Le client se tourne presque toujours en premier vers cet établissement, car il a développé une relation de confiance avec son banquier. Ce dernier lui proposera des produits et des solutions spécifiques à la banque. Certes, en termes de simplicité d’accès, cette solution est la plus recommandée, mais elle est défavorable sur le court et le long terme.

Les conseillers en investissements financiers (CIF)

Le CFI est habilité à dispenser des conseils avisés en investissement, notamment sur des transactions liées aux produits financiers. Ses conseils portent exclusivement sur la réalisation de services d’investissement. La réception-transmission d’ordres et la gestion de portefeuille en sont de bons exemples. Le conseiller en investissement financier fournit également des recommandations sur l’exécution d’opérations sur biens divers comme la souscription d’objets de valeur… Ces indépendants sont accessibles aux individus disposant d’au moins 100 € à investir mensuellement ou 10 000 € à placer d’une traite.

Les conseillers de gestion en patrimoine (CGP)

Ce professionnel de la gestion financière est formé pour donner des conseils sur la gestion du patrimoine. Tout en exerçant, ce dernier est tenu de suivre une formation à un certain nombre d’heures tous les ans. La majorité d’entre eux exercent aussi sous le statut de CIF.

Quoi qu’il en soit, pour les personnes désireuses de se faire leur propre opinion, elles peuvent recourir à notre site qui propose un large panel d’outils entièrement gratuits dont les guides, les comparatifs, les classements, les simulateurs, etc.

Les sites comparateurs et guides en épargne

Ceux qui ont déjà une certaine culture et surtout ceux qui souhaitent acquérir ou développer leurs connaissances en matière de placement et investissements peuvent se tourner en ligne vers des sites comme ComparateurBanque.com. Nous fournissons :

  • des guides,
  • des classements,
  • nous réalisons des dossiers complets sur les établissements.
  • Nous décortiquons les offres des établissements qui sortent du lot.
  • Nous permettons de comparer les établissements entre eux…

C’est donc un moyen d’enrichir son savoir et de s’orienter vers le bon choix.

Faire appel à un conseiller financier : les bonnes pratiques

Voici les pratiques à retenir si le client a des connaissances limitées dans le placement d’argent.

Un conseiller compétent et qualifié

Il est important de choisir un conseiller avec lequel on se sent en confiance. Mais pour que celui-ci puisse faire correctement son travail, le client doit répondre avec exactitude aux questions qu’il pose. Cela permettra au conseiller d’identifier les besoins de son client en termes d’investissement et les risques qu’il est prêt à courir. Par ailleurs, il est à noter qu’un investissement sous le droit français est encadré par des lois sévères et strictes. Cela signifie que l’investissement est sécurisé.

Un conseiller enregistré à l’ORIAS

Il est toujours préférable de recourir à une personne qui soit enregistrée à l’ORIAS. Le client pourra y trouver son numéro d’immatriculation ainsi que des données concernant son identité (numéro SIREN, statut, coordonnées, association dont il ou elle est membre…). Celui-ci peut également consulter l’AMF Épargne Info Service pour savoir si le conseiller peut légalement exercer son travail.

Attention aux promesses trop florissantes

Si le conseiller promet un rendement trop important, il vaut mieux se méfier, car il y a peut-être anguille sous roche. Cela veut probablement dire que le client peut aussi perdre de l’argent. Mais il est bon de savoir que ce dernier est libre de suivre ou pas les avis et les recommandations du conseiller pour faire ses placements.

Liste des établissements

Placement Direct

Placement Direct est un pionnier français en assurance vie, ses solutions sont attractives et récompensées d'une prime.