Western Union : Annuler un transfert et se faire rembourser

Publié le - Auteur Par Danielle B
Western Union : Annuler un transfert et se faire rembourser

Face à une recrudescence d’erreurs et de plaintes, il est important de savoir comment annuler un transfert fait par l’intermédiaire de l’entreprise américaine spécialisée dans les transferts d’argent internationaux Western Union.

Comment faire pour annuler un transfert ?

Un transfert peut être annulé, et ce, qu’il ait été fait en ligne ou auprès d’un point de vente. Le remboursement peut avoir lieu si la somme n’a pas encore été récupérée par le bénéficiaire ou versée sur son compte.

Comment faire une annulation en ligne ?

Pour annuler un transfert d’argent réalisé en ligne et demander son remboursement, l’utilisateur a plusieurs choix :

  • Appeler le service client au 0800 900 191,
  • Envoyer un e-mail à l’adresse : Customer@westernunion.fr
  • Utiliser un questionnaire en ligne,
  • Envoyer un courrier postal ce qui n’est pas la solution la plus rapide. Il faut éviter cette option.
  • Se rendre dans l’espace client WU, sélectionner « Paiements et virements », cliquer sur « Virements Western Union » puis sur « Annuler un virement ».

Les utilisateurs de WU qui désirent annuler un virement réalisé en ligne ont jusqu’à 14 jours à compter de son envoi pour le faire. Expliqué ainsi cela paraît simple, mais dans les faits, ce n’est pas si évident.

Comment faire une annulation en point de vente ?

Si le virement a été réalisé en point de vente, l’utilisateur doit retourner auprès de l’agent ayant traité le transfert et demander son annulation. Dans ce cas précis, il est possible de déposer une demande de révocation jusqu’à 45 jours après son envoi.

Que rembourse Western Union ?

En principe, l’entreprise rembourse uniquement le montant du transfert calculé au taux du jour. L’utilisateur ne récupère pas les frais de transfert si le virement a été réalisé conformément à sa demande. Cependant, si la demande d’annulation a été sollicitée après une erreur de WU, l’utilisateur récupère à la fois le montant total de la somme virée et les frais. Un montant envoyé erroné en est un exemple.

Pour être remboursé, il faut compter en général jusqu’à une dizaine de jours ouvrés. Ce délai est calculé à compter de la date de traitement des remboursements. Là encore, nous sommes dans la situation où tout se passe bien.

Y-a-t-il des recours possibles en cas de litiges ?

En cas d’escroquerie, il peut s’avérer impossible de se faire rembourser par WU. Cependant, il est possible de faire une réclamation auprès de son service assistance au  0 805 980 074. D’autres recours sont également disponibles. Ce type d’arnaque concerne, les nombreuses fois où des personnes se sont fait « voler » par d’autres mal intentionnées qui leur ont demandé de l’argent pour : quelqu’un de leur famille malade, venir les rejoindre par avion, se soigner, une bonne cause et au final l’argent a été utilisé à d’autres fins.

En cas de problème avec un transfert WU, parfois on fait face à un parcours du combattant.

Exemple : un transfert effectué fin décembre 2020 qui a bien été débité d’un compte mais qui n’aurait soi-disant jamais été reçu par l’établissement. L’argent aurait comme disparu : 350€ volatilisés. La banque émettrice, Monabanq ayant transmis tous les éléments prouvant que l’argent à bien été transmis sur les coordonnées bancaires de Western Union mais … personne qui ne le retrouve. Une trentaine d’appels passés en 4 mois pour résoudre le problème. Pas un conseiller qui tient le même discours, des messages sur Twitter certifiant que l’argent va être remboursé et puis … plus rien. On se retrouve face à un mur où personne ne veut et ne peut vous aider. Le problème typique des relations à distance qui plus est avec un service client qui essaye de faire de son mieux mais qui s’embourbe dans des explications qui n’ont aucun sens. Ce type de mésaventure n’est pas rare. Parfois, il y a une fin satisfaisante mais à quel prix, combien d’appels et de temps perdus. Dans notre cas, le problème n’est pas résolu mais il reste encore une solution.

La plateforme européenne réservée aux règlements en ligne des litiges

En cas de non remboursement, en dernier recours, les clients peuvent se plaindre auprès de la plateforme européenne dédiée aux règlements en ligne des litiges. Ce site web officiel de l’UE est accessible ici . Celui-ci s’adresse aux consommateurs établis dans l’UE, au Liechtenstein, en Islande et en Norvège. La plateforme offre notamment plusieurs outils permettant de régler des litiges.

Nous sommes en train de le tester mais cela semble compliqué. Néanmoins, il est conseillé de bien conserver son numéro de dossier à chaque appel.

D’autres solutions alternatives sont plus efficaces

Pour ceux qui souhaitent éviter de perdre temps et argent, plusieurs autres opérateurs se sont également spécialisés dans le transfert d’argent international. Certains sont connus pour leur efficacité.

Il s’agit notamment de :

  • Wise, la plateforme londonienne qui offre des services d’envoi d’argent dans le monde entier moyennant des frais très intéressants et qui propose des plafonds d’envoi bien plus importants. Cet opérateur offre également des comptes multidevises.
  • Azimo, la plateforme néerlandaise qui propose des services d’envoi de fonds en ligne. Celle-ci est réputée pour la sécurité qu’elle offre, ses tarifs avantageux et la rapidité de ses transferts.

Avant d’opter pour un opérateur ou pour un autre, il est essentiel de vérifier plusieurs points dont les conditions d’envoi. Les frais, les plafonds et les délais d’envoi, la sécurité proposée figurent parmi les critères de choix.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire