Revolut obtient la licence bancaire en France

Modifié le - Auteur Par Hélène N.
Revolut obtient la licence bancaire en France

Les établissements proposant des services bancaires ont besoin d’une licence afin d’être en accord avec la règlementation française, ce qui peut rassurer leurs utilisateurs. Cet agrément prouve que ces acteurs respectent les lois du pays en matière de protection de données et de comptes. Afin d’être plus compétitif sur le marché français, Revolut a décidé d’acquérir la licence d’établissement de crédit en France. La fintech britannique a annoncé cette nouvelle le 9 novembre 2021 et devient ainsi une solution encore plus complète et plus proche pour ses clients dans l’Hexagone. Focus !

Revolut: Ce qu’il faut savoir de la licence bancaire en France

Revolut donne à ses clients la possibilité d’intégrer un véritable établissement bancaire.

Ce que Revolut était avant cette licence bancaire pour la France

Revolut est un établissement anglais fournissant des solutions de paiement à ses clients. Sur le territoire français, l’acteur faisait partie des « simples » Fintech. Certains la classait dans le rang des « néobanques », mais légalement en France, elle n’avait pas le droit de se nommer ainsi. Au regard des régulateurs, il lui manquait le fameux sésame : l’agrément bancaire. Pour les clients, la startup se contentait de mettre à leur disposition un compte courant et une carte bancaire à débit immédiat avec des fonctionnalités secondaires comme le cashback, le change de devis, l’investissement (crypto, matière premières, Bourse), … ce qui est déjà beaucoup.

Il faut savoir que les utilisateurs français de Revolut ont un compte basé en Lituanie. Ainsi, ils ne peuvent pas bénéficier d’un IBAN FR mais LT (lituanien). Afin d’opérer en France, l’établissement utilisait une licence de monnaie électronique. Il était ainsi contraint de faire appel à une banque tierce afin de protéger ses clients en cas de faillite et d’établir leurs fonds.

Ce que la licence bancaire en France change

Avec cette nouvelle licence, la licorne passe du statut d’établissement de paiement électronique à celui de vraie banque. L’acteur devient ainsi Revolut Bank et est, désormais, en mesure de garantir les comptes de ses clients à hauteur de 100 000 € en cas de faillite. C’est le mécanisme de protection des dépôts lituanien qui lui permet d’assurer cette couverture.

En déployant sa licence bancaire lituanienne dans l’Hexagone, Revolut a la possibilité d’intégrer ses utilisateurs français au sein de Revolut Bank (sa banque européenne). Il faut savoir que l’établissement compte pas moins d’un million et demi de clients en France. Ainsi, ces derniers peuvent désormais transférer leur compte vers cet établissement fraîchement mis en place. Selon la banque (Revolut), le transfert ne requiert que quelques minutes. Si elle procède ainsi, c’est parce qu’elle a de grandes raisons de le faire. Cette action n’est pas obligatoire.

Les avantages pour les clients français

Avec sa licence bancaire en France, Revolut peut maintenant fournir des services plus variés à sa clientèle française.

Placements financiers, découverts et crédits

Avec sa nouvelle licence bancaire, Revolut peut, à présent, se lancer dans la commercialisation de produits de crédit. Les clients français de l’établissement ont la possibilité d’en profiter les moyens suivants :

  • Par la carte bancaire : Revolut peut autoriser le découvert ou fournir une carte à débit différé pour le paiement des achats.
  • Par l’emprunt classique : les clients français Revolut ont la possibilité de recourir au prêt immobilier ou au crédit à la consommation.

En plus des solutions de financement, les utilisateurs de Revolut en France peuvent aussi placer leur argent dans des produits financiers. Ceux-ci sont commercialisés par l’acteur et les autres sociétés faisant partie du groupe Revolut.

Les autres produits chez Revolut

Toutes ces nouveautés en termes d’offres viennent compléter celles qui existent déjà chez Revolut. En effet, les utilisateurs auront toujours la possibilité de gérer, comme il se doit, leurs finances et transférer ou dépenser de l’argent dans 29 devises depuis l’application. Ainsi, ils pourront toujours établir leurs budgets, catégoriser leurs dépenses et utiliser le système de l’arrondi de paiement afin d’épargner.

Bon à savoir

  1. Il faut savoir que les utilisateurs de Revolut ne peuvent toujours pas bénéficier d’un IBAN français même avec cette nouveauté.
  2. À noter également qu’il n’y a pas encore d’offres de crédit disponibles auprès de l’acteur, mais cela ne va pas tarder à débarquer selon un communiqué.
  3. Même si Revolut détient une licence française, le compte est toujours à déclarer aux impôts.
Par Hélène N.

Hélène est rédactrice pour ComparateurBanque.com depuis 2019. Elle traite souvent de sujets liés à l'actualité.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire