Que révèle l’étude de 60 Millions de Consommateurs sur la comparaison de 7 néobanques ?

Publié le - Auteur Par Antonin C.
Que révèle l’étude de 60 Millions de Consommateurs sur la comparaison de 7 néobanques ?

Ma French Bank, Aumax pour moi, N26, Nickel, Orange Bank, Revolut et Vaultia sont des acteurs très actifs sur le marché de la néobanque en France. 60 Millions de Consommateurs a comparé leurs offres en novembre 2020. Topic sur les résultats de cette étude.

Zoom sur les 7 néobanques de l’étude de 60 Millions de Consommateurs

Les néobanques sont accessibles à tous

Ces banques innovantes ont un point commun qui mérite d’être mis en exergue : l’accessibilité.
Les conditions de souscription imposées par les néobanques sont en effet plus flexibles que celles des banques conventionnelles ou banques en ligne.

Par ailleurs, toutes les opérations sont effectuées en ligne et ne prennent que quelques minutes.

  • N26, par exemple, n’exige qu’une pièce d’identité valide et une photo.
  • Revolut demande uniquement la photo d’une pièce d’identité valide.
  • Vaultia et Aumax pour moi demandent deux pièces d’identité valides – carte vitale, carte d’identité nationale, carte de séjour…
  • Pour ouvrir un compte chez Ma French Bank, il faut 2 pièces d’identité valides et un relevé d’identité bancaire au nom du souscripteur. Orange Bank exige de son côté 2 pièces d’identité, un dépôt de signature et un justificatif de domicile.

En plus d’une ouverture de compte facile et ultra-rapide, les néobanques proposent des tarifs très compétitifs.

 La Fintech est un univers très concurrentiel

La concurrence est rude entre les néobanques. Pour se démarquer des concurrentes, elles misent sur des tarifs très compétitifs.

Parmi les 7 néobanques qui ont fait l’objet d’étude, 5 d’entre elles incluant Aumax pour moi proposent des frais de tenue de compte gratuits.

Les frais fixes annuels sont de 24 € chez Ma French Bank et de 20 € chez Nickel.

Pour attirer davantage de clients, ces néobanques proposent des services annexes, à savoir :
– des services clients par téléphone pour assurer une meilleure proximité avec les clients.
– du crédit à la consommation.
– des cartes bancaires haut de gamme…

En effet, les prestations fournies par ces banques innovantes ont considérablement évolué et continueront dans cette voie. Leur état ‘esprit et de correspondre à l’évolution des besoins. Elles sont conçues pour évoluer facilement rapidement. Elles sont agiles. 

Les points forts d’Aumax pour moi

Pourquoi parlons-nous de cette Fintech issue du Crédit Mutuel Arkéa ? Car Aumax pour moi s’est distinguée de ses concurrents lors du comparatif effectué par 60 Millions de consommateurs.

Les services d’Aumax pour moi sont accessibles à tous les budgets

L’avantage des néobanques réside dans le fait qu’elles coûtent moins cher que les banques traditionnelles. Particulièrement chez Aumax pour moi, les frais liés aux transactions locales et internationales sont nuls. En effet, elle ne prévoit aucun frais sur ces opérations :

  • retrait auprès des DAB en France.
  • retrait auprès des DAB en zone euro.
  • paiement par carte bancaire en France.
  • paiement par carte bancaire en zone euro.

Tout un panel de solutions adaptées à différents besoins

Outre la solution de paiement gratuit en France et à l’international, Aumax pour moi cumule d’autres services pratiques comme le cashback et la conciergerie.
Cette néobanque propose des solutions d’agrégation de comptes. Par le biais d’une application mobile, il est possible de remplacer les cartes bancaires par une carte Max.

Cette application peut être téléchargée et utilisée gratuitement. Elle permet de centraliser la gestion de plusieurs cartes bancaires associées dans une seule carte. Dans ce sens, le titulaire n’utilise qu’un seul portefeuille et un seul code.
En outre, la carte Max est compatible avec d’autres moyens de paiement en ligne comme Samsung Pay, Garmin Pay, Apple Pay, Google Pay et Fitbit Pay.

Aumax pour moi propose également à ses utilisateurs des services d’assistance virtuelle personnelle. Les solutions apportées par les néobanques facilitent énormément le quotidien des Français qui s’intéressent de plus en plus aux Fintech. Il faut reconnaître qu’Aumax pour moi est de loin la néobanque la moins chère sur le marché français.

Les autres acteurs qui se démarquent

Vaultia pour son aspect bon rapport qualité et communautaire

L’équipe de la néobanque Vaultia, ex-Moneway, écoute ses clients. C’est ce qui a leur donne envie de conserver des prix bas. C’est aussi ce qui les pousse tous les mois à innover selon les besoins et attentes de ses clients.

La communauté est très soudée et active sur le forum mais aussi les réseaux sociaux : Instagram, Facebook, Twitter et maintenant Tik Tok. Car en effet, Vaultia s’adresse aux jeunes. Même si les moins jeunes peuvent y trouver leur compte.

Revolut championne de l’innovation

Un article sur les néobanques sans évoquer Revolut est rare. En effet, la britannique propose une offre d’appel gratuite complétée par une formule plus qualitative payante. Elle est à la pointe de l’innovation et c’est souvent elle qui développe en premier les fonctionnalités :

  • Accès aux cryptomonnaies,
  • Bourse,
  • Assurances diverses,
  • Cagnotte,
  • Compte pour les enfants rattaché à celui d’un parent …

Nickel la solution sans banque avec argent liquide

Le compte Nickel a toujours était différent des autres. D’ailleurs ce n’est pas une néobanque, mais une solution de paiement via une carte prépayée qui peut s’acheter en ligne ou chez son buraliste. Elle est accessible aux interdits bancaires et permet de recharger son compte en argent liquide.

 

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire