Wirex arrive aux USA et innove encore

Publié le - Auteur Par Antonin C.
Wirex arrive aux USA et innove encore

Depuis le 8 février 2022, l’esprit Wirex a conquis le marché américain. Il convient de noter la capitalisation de son succès dans les pays de l’EEE et l’APAC accompagne Wirex sur le territoire étasunien. La synergie avec VISA a marqué l’histoire de ce fameux exchange. Par ailleurs, d’autres collaborateurs rejoignent le projet pour innover sur le sol américain. Est-ce que l’accès aux 37 cryptomonnaies différencie, à lui seul, le produit Wirex destiné aux Américains ?

De Londres aux États-Unis, les partenariats auraient fructifié ?

La promotion des coopérations a accentué l’essor de la Fintech britannique. Wirex multiplie davantage ses collaborations pour autoriser ses utilisateurs à réaliser des transactions sur le territoire américain.

Wirex a bâti un empire en 8 ans

Lancée à Londres en 2014, Wirex est apparue sous son nom initial E-coin. Dès 2015, la startup a permis à ses clients d’intégrer les actifs numériques dans leurs transactions quotidiennes. Elle accepte dans son wallet plusieurs monnaies virtuelles et devises Fiat du Dollar (USD) au Bitcoin (BTC), Ripple, Bitcoin Cash, la Livre Sterling, le Yen… Elle est partie à la conquête du monde après avoir levé 3 millions de $ en 2017. Aujourd’hui, son offre est présente dans 130 pays.

La plateforme de paiement a obtenu la licence e-money de Financial Conduct Authority en 2018. Cette authentification sécurise les transactions fictives. Par contre, les transactions illégales soulèvent de multiples doutes.

En 2019, Wirex s’est encore étendu dans de nouveaux pays. Bien plus, la plateforme d’échanges a lancé sa propre cryptomonnaie : le Wirex Token (WXT). Cette monnaie numérique est disponible sur la plateforme Stellar. C’est en 2020 que la Fintech s’est impliquée dans le réseau MasterCard.

Wirex se lance dans le marché américain

Wirex recense plus de 4,5 millions d’utilisateurs en 2021. Son engagement envers l’innovation et la sécurité a forgé la réputation de cette plateforme d’échanges. Aux USA, Wirex cherche à révolutionner les paiements. Il établit alors un partenariat avec Zero Hash, Checkout.com, Visa et Sutton Bank. Plus précisément, la branche de Sutton Bank sise à Ohio détient les fonds de la Fintech à hauteur de 250 000 $ d’assurance par client.

Zoom sur les services Wirex aux USA

Wirex atterrit aux États-Unis avec ses prouesses. De meilleurs échanges titillent les volumes de transactions au niveau des portemonnaies virtuels de ses clients étatsuniens.

La Fintech garde ses performances

La technologie Wirex relie l’application Wirex app à une carte de débit Visa sans contact. En ce sens, les clients peuvent dépenser leurs monnaies virtuelles en ligne et en magasin dans plus de 80 millions de commerces dans le monde. En effet, les actifs en dollars intègrent les transactions on-chain. Alors, le wallet permet d’envoyer et recevoir des cryptomonnaies à partir de devises « exotiques ». En outre, les retraits nationaux et internationaux sont gratuits aux guichets automatiques jusqu’à 400$ par mois.

La plus grande innovation dans l’approche Wirex concerne l’accès à 37 cryptomonnaies à partir d’une seule application intuitive. Dans cette optique, Wirex accepte des échanges sur les devises traditionnelles et numériques à tout moment et en tout temps.

Depuis sa création, Wirex est devenu célèbre au sein de la communauté Fintech. Il a marqué sa notoriété par la première carte de débit en crypto et le premier programme de gratifications en crypto au monde, Cryptoback™. Les utilisateurs gagnent une récompense monétaire jusqu’à 8 % en X-points pour chaque achat, contre toute autre cryptomonnaie in-app.

Wirex apporte une innovation à ses clients aux USA

Le produit américain de Wirex proposera aux utilisateurs la possibilité d’acheter, de conserver, d’échanger et de vendre des dollars américains. Ainsi, plus de 80 millions de commerçants dans le monde entier peuvent exploiter les actifs numériques à travers les États-Unis.

L’offre américaine permet des transactions plus rapides. À cet effet, les clients peuvent recharger la carte de débit gratuitement et instantanément.

Puis, la plateforme va lancer un système de récompenses amélioré, dénommé X-tras. Cette nouvelle structure est basée sur la technologie américaine. À ce titre, le protocole DeFi alimente un produit générateur d’intérêts qui est associé au système X-tras. La combinaison fonctionne de manière similaire à X-account. D’ailleurs, cette technologie financière sera prochainement disponible aux USA.

Harold Mongomery, directeur général de Wirex USA, a déclaré que les clients américains bénéficieraient du même niveau de conformité aux éléments qui font la renommée de Wirex. Le plus grand point fort de la plateforme porte sur le respect des normes réglementaires et l’octroi de licences. À cela s’ajoute l’application des meilleures pratiques de l’industrie là où les réglementations n’existent pas encore.

De son côté, le PDG de Zero Hash, Edward Woodford, a remarqué que le lancement de Wirex aux USA était en adéquation avec le besoin des Américains. « Près de 60 % des consommateurs américains souhaitent payer avec des cryptomonnaies pour effectuer des achats quotidiens » selon son explication.

En conclusion, l’exportation de Wirex aux États-Unis renforce sa notoriété. Avec ses performances depuis 2014, il offre une bonne rapidité de transaction pour les utilisateurs américains. À souligner que la collaboration avec la structure présente améliore déjà sa technologie financière et justifie sa pertinence pour ce nouveau marché de la cryptomonnaie.

 

Par Antonin C.

Rédacteur budget, investissement, GreenFin et crypto.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire