Qui est SOS Villages d’Enfants, le partenaire associatif proche de Monabanq ?

Publié le - Auteur Par Hélène N.
Qui est SOS Villages d’Enfants, le partenaire associatif proche de Monabanq ?

Encore une fois, la banque en ligne française Monabanq collabore avec l’association SOS Villages d’Enfants. Mais cette fois-ci, la filiale du Crédit Mutuel a décidé de verser 1 € à la fondation à chaque nouveau compte courant ouvert. Leur objectif ? Offrir de meilleures conditions de vie aux enfants de l’organisation, mais aussi de permettre aux nouveaux clients d’œuvrer pour la bonne cause en ouvrant un compte.

Comment se déroule la collaboration entre les deux organismes ?

Afin de soutenir l’Association SOS Villages d’Enfants, Monabanq lance l’opération « un compte ouvert = une bonne action ».

Le but de la collaboration entre Monabanq et l’association SOS Villages d’Enfants

SOS Villages d’Enfants est une fondation qui accueille des enfants en difficulté et qui accompagne de jeunes adultes dans leur autonomie. Partageant les mêmes valeurs que cette association, la filiale du Crédit Mutuel a mis en place une collaboration dans le but d’améliorer les conditions de vie des enfants défavorisés et de soutenir les activités de la fondation. Il est important de savoir que ce n’est pas la première fois que ces deux organismes travaillent ensemble. Le partenariat entre eux date déjà de 2019.

Ouvrir un compte Monabanq

Le déroulement du partenariat entre les deux organismes

D’après la banque en ligne française Monabanq, sa collaboration avec SOS Villages d’Enfants consiste à verser 1 € à l’association pour chaque compte courant ouvert. En effet, lorsque de nouveaux clients ouvrent un compte, qu’il s’agisse d’un compte Pratiq,  Pratiq+, Uniq ou Uniq+, cet établissement bancaire en ligne verse immédiatement la somme indiquée précédemment à la fondation. En revanche, les autres comptes ne sont pas concernés, à savoir : les services dédiés aux auto-entrepreneurs et aux jeunes.

Par ailleurs, cette action est une opération qui s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale que la filiale du Crédit Mutuel développe avec ses nombreux collaborateurs afin de soutenir l’association SOS Villages d’Enfants. Cette bonne action se présente sous la forme d’une campagne solidaire globale et a été mise en place depuis le début avril.

Outre l’opération « 1 compte = 1 € reversé à l’association », une campagne publicitaire spécifique et originale a aussi été lancée en ligne en décembre dernier via les services de Goodeed. Elle a permis de collecter environ 2 millions de dons qui se faisaient simplement en visionnant le spot publicitaire de la banque en ligne. Celle-ci informait que l’argent des revenus publicitaires est immédiatement reversé à la fondation pour le bien des enfants en difficulté.

Pourquoi Monabanq s’associe avec SOS Villages d’Enfants ?

Les deux organismes partagent les mêmes valeurs. De plus, elles veulent toutes les deux lutter contre l’exclusion et financer des infrastructures pour le bien des enfants dont l’association s’occupe.

Un partenariat pour lutter contre l’exclusion et favoriser l’inclusion 

Bien que les activités des deux établissements soient totalement différentes, leurs buts sont tout de même identiques, c’est pourquoi ils ont décidé de collaborer ensemble. En travaillant côte à côte, ils visent à lutter contre l’exclusion et à favoriser l’inclusion des enfants dont la fondation assure.

Pour cela, chaque euro versé pour toute ouverture d’un compte courant permet de venir en aide aux enfants de l’association. Cela leur permet aussi d’avoir une vie de famille normale, même sans la présence de parents. 

Une collaboration afin de créer des infrastructures pour l’association

En plus de veiller sur l’intégration des enfants en difficulté, le partenariat entre la banque en ligne Monabanq et l’association SOS Villages d’Enfants vise aussi à :

  • fonder des infrastructures pour accueillir et regrouper ces enfants en difficulté,
  • créer des maisons et des bibliothèques pour l’association.

Et aussi un avantage fiscal

En effet cet acte solidaire et bienveillant qui permet d‘agir concrètement en faveur des enfants et donc du futur permet également dans le présent de bénéficier d’avantages fiscaux. Il faut envisager cette action comme un engagement global : faire le Bien, favoriser l’insertion professionnelle des plus jeunes, les aider dans leur vie quotidienne … et en retour pouvoir déduire jusqu’à 60% dans la limite de 5 ‰.

Des acteurs de la finance engagés et écoresponsable

Qui est cette fondation  ?

Nous avons enquêté pour donner plus de précisions sur cet acteur bienveillant.

Aujourd’hui l’une des plus importantes ONG de protection de l’enfance dans le monde

Tout est parti d’un enseignant, Gilbert Cotteau qui a dû mettre un « 0 » à une copie qui lui a été rendue en 1953. Il a voulu venir en aide à cet élève et a motivé autour de lui les parents, les autres enseignants et bien plus de monde par la suite. Le premier village est construit en 1953 après la rencontre avec Hermann Gmeiner, un Autrichien. L’association est créée en 1956.

De nos jours, l’association est présente en France et partout dans le monde.

Des chiffres clés

Malgré la baisse des dons qui s’opère depuis 2018, la Fondation a recueilli 405 000€ pour sa deuxième année complète d’activité.

Nous avons cherché à savoir combien de jeunes sont passés par cet organisme mais nous n’avons pas trouvé l’information. En revanche, il est dit que les enfants de tout âge y sont accueillis et que même après la majorité, l’association leur vient en aide. Il s’agit généralement d’orphelins ou abandonnés, ou encore d’enfant retiré à leurs parents pour maltraitance ou manque de soin.

Les aider au-delà de l’action Monabanq ?

Il est bien en entendu possible de faire un don qui aura également un avantage fiscal. Et il est aussi envisageable de s’impliquer concrètement via différentes actions :

  • Un stage,
  • Une mission de bénévolat,
  • De rejoindre le Centre National de volontariat,
  • De partir en mission à l’étranger,
  • En devenant mère SOS ou père SOS.

D’ailleurs, un espace d’accueil d’urgence a déjà été construit et une chambre d’enfant aménagée suite aux rapprochements entre ces deux établissements. Ainsi, les enfants en difficulté peuvent se regrouper dans une même fratrie et vivre sous un même toit.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire