N26 – Qui est N26 ?

Ouvrir un compte

N26, néobanque internationale d’origine allemande est la n°1 en France. Elle occupe souvent l’actualité, ces derniers temps parfois pour des problèmes juridiques parfois pour venter ses mérites. A nous de révéler qui est N26 en toute impartialité

La néobanque N°1 en France

Une bonne base

Forte d’une croissance rapide, la néobanque grossit-elle trop vite ? En l’espace de 6 ans, la startup a recruté plus de 3,5 millions de clients dans le monde, soit 24 pays pour le moment, dont 1 million sont en France.

La France occupe donc pour elle une place importante. Et pourtant ce n’est pas le pays où il est le plus simple de s’implanter. Ce qui différencie N26 des autres néobanques c’est qu’elle va plus loin que ses concurrentes, car elle s’ouvre au crédit en partenariat avec Younited Credit, découvert et quelques produits d’investissement. Elle est anciennement appelée Number 26, et on la trouve encore souvent sous ce nom.

Voir le classement des néobanques. 

Le point sur son évolution fulgurante et son impact.

Les chiffres principaux de N26

Actuellement disponible dans 24 pays, cette néobanque connait une croissance exponentielle.
Alors qu’elle a été lancée en 2013, la startup compte déjà en 2015 plus de 800 000 clients.
En décembre 2018, elle annonçait 2 millions de clients en Europe.
En 2019, la banque mobile allemande enregistre tous les jours 10 000 nouveaux clients.
Depuis mi 2019, la néobanque compte 3,5 millions de clients dans le monde.
Tous les mois ses clients effectuent pour plus de 2 milliards d’euros de transactions.

Atouts et limites de l’offre

N26 propose actuellement 3 grands types de solutions pour ses clients particuliers et deux pour les entreprises. Dans les deux cas,  un forfait est sans minimum de revenu et 100% gratuite et les   autres forfaits sont plus évoluées. Voir le détail des comptes courants disponibles.

Son nom, N26 ou number 26,  vient d’un jeu enfantin que tout le monde connait: le Rubik’s Cube. Son fondateur explique que ce jeu « qui, à première vue, est difficile à manipuler. Mais quand on a le truc, cela prend quelques secondes. Les services bancaires, c’est pareil. » A titre informatif, ce jeu coloré dispose de 26 petits cubes à assembler par couleur. 

Les forces de l’offre N26

Elle repose sur une petite structure très agile : 1300 employés de 60 nationalités différentes.
La maison mère est à Berlin, le fondateur Valentin Stalf est fier de son expansion à travers le monde sur 24 marchés européens. Elle a déjà actuellement des équipes dans la capitale allemande, mais aussi à New York, Sao Paulo, Vienne et Barcelone.

Son ambition : devenir une banque globale et mondiale.

Son offre est articulée autour de différents forfaits, elle est modulable et s’adapte aux besoins du client.
Le 1er, basique est gratuit avec le paiement sans frais à l’international + 5 retraits gratuits en euros par mois.
Le 2nd forfait, avec la carte Black, est à moins de 10€.  Il faut ajouter au forfait de base les retraits sans frais dans toutes les devises étrangères gratuits ainsi que des assurances Allianz.
Le 3ème forfait à 16,90€, avec la carte Metal, propose en plus un service clients dédié et des offres privilèges.

Les frais sont réduits.
Le service clients est disponible en français sur de nombreux leviers (téléphone, tchat,  email),

Le choix de bon partenaires

N26 utilise la solution de Transferwise pour faciliter et proposer les transferts à l’étranger à prix réduit.
Elle propose les services classiques d’une banque en ligne mais aussi une solution d’épargne avec le compte Espaces, qui repose sur une collab avec Raisin,  pour mettre de l’argent de côté.
Elle a également développé une solution de crédit avec Younited.
N26 permet a permis à ses clients de payer avec le smartphone avec Apple Pay et Google Pay.

Les limites de N26

  • N26 ne permet pas le dépôt de liquide sur le compte en France, ne dispose pas d’agence physique, ne fonctionne pas avec les chèques bancaires.
  • L’offre dédiée aux entreprises n’apporte aucun services spécifiques aux besoins d’une entreprise, contrairement à ce que l’on voit dans les neobanques aujourd’hui (aide à la compta, création d’entreprise, à la gestion de note de frais…)
  • Le blocage des comptes effraie les consommateurs qui se retrouvent souvent seuls sans réponse du service clients. Car ils ne peuvent rien dire.
  • Le RIB n’est pas un RIB FR ce qui est parfois refusé par certaines entreprises, même si ceci est interdit.