Bourse : une rentrée dangereuse ? Qu’en pensent M.Touati et Beat Wittman ?

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
Bourse : une rentrée dangereuse ? Qu’en pensent M.Touati et Beat Wittman ?

Septembre 2022. S’agira-t-il de la rentrée de tous les dangers ?

Nous faisons le point, grâce à une excellente analyse de Marc Touati sur sa chaîne Youtube, et complétons son analyse par celle du financier Beat Wittman, pour éclairer nos lecteurs sur la situation actuelle et comment optimiser ses placements dans les semaines à venir.

Une actualité économique et financière de tous les dangers !

Dans sa récente note d’analyse, M. Touati nous livre les points-clés suivants.

La parité euro/dollar se confirme

Tout d’abord, l’euro a chuté de 18% en 1 an, et est même tombé sous le dollar.

Or la parité avec le dollar n’avait plus eu lieu depuis le 27 novembre 2002 ! Il s’agit donc d’un véritable “point bas” pour la zone euro.

En effet, le point d’équilibre historique est plutôt de 1,10 dollars pour un euro.

 

3 raisons expliquent cette chute de l’euro :

  • L’écart de taux d’intérêt entre les Etats-Unis et l’UE. Les USA ont en effet relevé leurs taux fortement et plus rapidement que l’UE. Nous ne suivons que timidement ce chemin, avec pour conséquence un écart de taux de 2% de rendement. On peut aujourd’hui s’endetter en euros et placer ses fonds en dollars, sans risque, en gagnant 2% de rendement. Les investisseurs se jettent sur cette opportunité, au détriment de la zone Euro !
  • La crise de confiance économique ensuite : l’euro baisse face à de nombreuses autres devises, le franc Suisse par exemple, pour la simple raison d’un problème croissant de confiance envers la zone Euro. C’est au point que même le rouble remonte face à l’euro !
  • La récession qui revient en zone Euro. L’indice ZEW, par exemple, qui mesure le sentiment de confiance économique, semble annoncer une grave récession économique. L’indice PMI “composite” est également au plus bas depuis février 2021. Nous avons donc un problème majeur de crédibilité !

Cette dernière vidéo proposée par M. Touati est une véritable pépite, pensez à la regarder si vous avez un moment. 

Baisse du PIB, baisse du CAC, tout baisse… sauf l’inflation !

Nous amorçons aussi une baisse du PIB dans la zone Euro, incluant en Allemagne et en France. Nous sommes rattrapés par la réalité, dont nous pensions être protégés.

Les taux des obligations d’Etat sont également en forte hausse, en particulier dans les pays dépensiers du sud de l’Europe, avec en tête la Grèce (dont la dette publique est de l’ordre de 200% de son PIB) et en Italie (150 à 160% de PIB de dette publique).

Et le problème arrive à grands pas en France aussi, alors que nous avions été habitués à des années de taux bas, voire négatifs. Aujourd’hui la fête est finie : les taux flirtent avec les 2%, alors que la dette atteint 120% du PIB.

Selon Marc Touati, tout cela n’est plus crédible !

Une crise politique se profile en Italie

Nous avançons également vers une probable crise politique en Italie, avec les élections législatives prévues le 25 septembre et qui pourraient plonger l’Europe dans une grave crise politique.

Le risque principal est l’arrivée d’un parti populiste et europhobe au pouvoir, avec pour conséquence potentielle la sortie de l’Italie de la zone Euro !

 

L’inflation risque de se maintenir…

Touati évoque aussi les prix à la production en Allemagne, qui constituent un indicateur avancé de l’inflation : ils sont en augmentation de 37% !

On risque donc d’avoir un taux d’inflation pour les consommateurs très élevé dans les mois et années à venir.

Pourquoi en sommes-nous là ?

Pour Marc Touati, la BCE et les Etats ont commis des erreurs de stratégie importantes, parmi lesquelles le maintien de la planche à billet en 2021 !

Par ailleurs, les solutions efficaces, telles que de baisser les charges sur les salaires et de baisser les dépenses publiques, ne sont pas réellement envisagées. Il est vrai que ce sont des choses qu’on ne “sait pas faire” en France.

Pour la baisse de l’inflation et l’augmentation du pouvoir d’achat des Français, il va donc encore falloir attendre.

Et dans le monde, les nouvelles ne sont pas roses non plus !

La crise en Ukraine et les tensions à Taïwan…les tensions sont fortes également à l’international.

On observe aussi un ralentissement important de l’activité en Chine et une récession aux USA (qui résiste cependant mieux que l’Europe, car son taux de chômage est très faible).

Quels sont les conseils des experts pour la rentrée 2022 ?

Touati fournit également des conseils dans sa note d’analyse. Il s’agit pour lui, tout simplement, de rester positionné sur des liquidités, car il existe un risque de grosse tempête sur les marchés boursiers, sur le marché des cryptos, etc.

Ajoutons à l’analyse de M. Touati que le mois de septembre est habituellement mouvementé sur les marchés boursiers, et ce même en dehors de toute situation de crise. Nous invitons donc nos lecteurs investisseurs à la prudence dans les semaines à venir !

Mais pour prendre le contrepied de l’avis de M. Touati, le financier Beat Wittman estime, quant à lui, dans une interview accordée à CNBC, que le marché des actions américaines présentera de bonnes opportunités d’investissement, pour les investisseurs avertis et prêts à prendre des risques, d’ici la fin de l’année.

En effet, la situation étant tendue, les marchés risquent de fortement sous-valoriser les actions d’entreprises qui sont en réalité viables à long-terme, ce qui représente une occasion d’acheter à faible prix des actifs gardant une valeur réelle.

Pour toute question ou demande de conseils d’investissement, n’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe, qui compte un conseiller financier spécialisé.

Par Stéphanie Thomas

Directrice de publication du site.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire