Visa, Mastercard et Paypal ont-ils du souci à se faire avec le Bitcoin ?

Publié le - Auteur Par Lucie
Visa, Mastercard et Paypal ont-ils du souci à se faire avec le Bitcoin ?

Visa, Mastercard et Paypal sont des moyens de paiement que l’on connait tous. Se sont mêmes les leaders aujourd’hui. Les deux premiers sont des entreprises proposant des cartes de paiement que l’on retrouve dans la plupart des banques, le troisième est utilisé sur internet pour payer en toute sécurité. Que peuvent-ils avoir en commun avec une cryptomonnaie ?

La place des transactions en Bitcoin face aux plus grands moyens de paiement

Bitcoin et cryptomonnaies ont aujourd’hui une place importante dans l’économie. Les statistiques prouvent bien que leur évolution et leurs usages n’ont de cesse de se développer et de prendre une part de plus en plus importante dans notre quotidien.

Le Bitcoin face aux réseaux de paiements traditionnels

Une étude récente du site Blockdata démontre qu’au premier trimestre 2021 le Bitcoin a réussi à dépasser le volume de transactions de PayPal, et continue encore en cette fin d’année.

Pour ce qui est des cartes bancaires, la donne est différente, pour les dépasser il faudrait que le nombre de transactions en bitcoins augmente respectivement de 260% pour Mastercard et 540% pour Visa.

Ces pourcentages peuvent paraître insurmontables, mais n’oublions pas que même si le Bitcoin existe depuis 2009, sa démocratisation est bien plus récente. C’est d’autant plus flagrant lorsque l’on sait que le Bitcoin est déjà à 27 % des transactions réalisées sur le réseau Mastercard, fondée elle en 1966. 

Les transactions en chiffres

Voici, par trimestre en moyenne en 2021, les chiffres des transactions des quatre moyens de paiement :

  • 302 milliards de dollars pour PayPal,
  • Environ 489 milliards de dollars pour le Bitcoin,
  • 1800 milliards de dollars pour Mastercard,
  • 3200 milliards de dollars pour Visa.

Des résultats qui s’expliquent d’une part par la notoriété des deux géants de la carte de paiement quand on sait que seulement environ 100 à 300 millions de personnes détiennent des bitcoins. Mais également par le fait que le nombre de transactions du bitcoin est limité à 280 000 par jour, limitant par la même occasion sa progression.

Pour dépasser ces limites, il faudra s’orienter vers l’Ethereum plutôt que le Bitcoin, avec plus de 1 500 000 transactions par jour ou la Binance Smart Chain avec 9 millions de transactions par jour cette année.

 

Les géants face à cette nouvelle concurrence

Avec la montée en puissance des cryptomonnaies ce sont les principaux réseaux de transactions et les émetteurs de cartes bancaires qui se retrouvent face à un nouveau concurrent qui pourrait leur faire du tort. En effet ils ont tout intérêt à s’allier pour ne pas se faire dévorer. Il est donc intéressant de voir comment ces derniers ont réagi. Visiblement ils ne l’ont pas pris comme une forme de menace, mais plutôt comme un nouveau défi auquel il faut s’adapter.

Paypal face aux cryptomonnaies

Paypal est le premier de nos 3 acteurs à s’être jeté dans le bain en donnant le feu vert aux échanges de crypto sur son service fin 2020. Une association réussie qui a permis au Bitcoin sa folle ascension de 2021 et donné confiance en elle aux institutionnels. À savoir que le développement à l’international s’est fait au cours de cette année.

En parallèle Paypal a lancé son application de paiement Venmo, qui intègre les cryptomonnaies dessus, dans le but d’accélérer l’utilisation des jetons numériques comme de véritables monnaies d’échange, et non seulement comme un placement financier spéculatif.

Visa face aux cryptomonnaies

En tant que société émettrice de cartes quoi de mieux que d’aider ses clients à dépenser leurs cryptomonnaies, pour se faire Visa collabore avec les 50 principales plateformes de cryptomonnaies ayant pour objectif de les rendre plus utilisables.

Comment ? Simplement en choisissant un service en ligne qui associe une carte de paiement à son portefeuille de cryptomonnaies, permettant ainsi de les dépenser chez tous les vendeurs qui acceptent la Visa.

D’après la société : « […] ces programmes n’exigent pas que les cafés, les nettoyeurs à sec ou les épiceries acceptent directement les cryptomonnaies à la caisse. C’est la magie du « tap and go » sans la complexité des nouveaux points d’acceptation ou des clés cryptographiques. Chez Visa, nous avons été occupés à connecter l’économie crypto à notre « réseau de réseaux », une stratégie conçue pour ajouter de la valeur à toutes les formes de mouvement d’argent, que ce soit sur le réseau Visa ou au-delà ».

Et ça fonctionne, la preuve au premier semestre 2021, un milliard de dollars ont été dépensés par les consommateurs en utilisant des cartes Visa liées à des plateformes de cryptomonnaies.

Mastercard face aux cryptomonnaies

C’est la dernière à s’être lancée dans le jeu après que ses concurrents Visa et PayPal aient accepté les paiements en cryptomonnaie, et face à la demande de certaines banques et commerçants en cette direction.

En effet Sherri Haymond, la vice-présidente exécutive des partenariats numériques de la compagnie, explique : « Nous voulons offrir à tous nos partenaires la possibilité d’ajouter plus facilement des services crypto à leurs activités. Nos partenaires, qu’il s’agisse de banques, de fintechs ou de commerçants, peuvent offrir à leurs clients la possibilité d’acheter, de vendre et de détenir des cryptomonnaies grâce à une intégration avec la plateforme Baktt ».

En début d’année, Raj Dhamodharan, vice-président du groupe expliquait alors : « Nous remarquons que les utilisateurs profitent de plus en plus des cartes crypto pour accéder à ces actifs et les convertir en devises traditionnelles pour les dépenser. »

Pas besoin d’être Nostradamus pour prévoir un bel avenir aux cryptomonnaies en général, dont l’accès semble être simplifié par ceux-là mêmes que l’on croyait ses concurrents.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire