Mansa : Un modèle à succès (chiffres et stratégie gagnante pour tous)

Faire une simulation de crédit Mansa

Même si la conjoncture économique n’est pas des plus favorables, Mansa, la startup spécialisée dans le crédit aux indépendants, cumule les bonnes nouvelles et délivre des chiffres optimistes.

Equipe renforcée et nouvelle offre

Pour remplir sa mission principale qui consiste à faciliter l’accès au crédit pour les indépendants, Mansa renforce son équipe et lance un nouveau produit.

L’arrivée d’un Chief Capital Officer

Pour renforcer son équipe, la start up a nommé Fabien JULLIA en tant que Chief Capital Officer. Son arrivée remarquée a eu lieu fin juillet 2020.  Du haut de ses 44 ans, cet ancien Partner de chez Smart Lenders AM a à son actif une vingtaine d’années d’expériences dans le domaine de l’asset management.

En prenant la tête de la direction financière de Mansa, la nouvelle recrue va faire partie des piliers opérationnels de la fintech.  Il sera en charge du développement et de la structuration des produits de financement auprès des banques, des fonds de dettes, des institutions ou autres investisseurs professionnels.

Ces organismes partenaires vont permettre à la fintech d’augmenter sa capacité à accorder des prêts aux indépendants.

En recrutant un tel profil, Mansa vise le renforcement de sa marque financière. En effet, elle  investit dans la mise en place d’une structure à la fois professionnelle et solide en matière de contrôle des risques et d’opérations pour accompagner sa forte croissance. Par ailleurs, afin d’atteindre son objectif, celui de répondre à la hausse des demandes de prêts provenant des travailleurs indépendants, elle pense s’associer à d’autres investisseurs en dette.

Le lancement de la V2 de son offre

Outre la rapidité de la réponse de Mansa et la mise à disposition du crédit, la fintech parie également sur la simplicité de son offre et de ses procédures.

D’ailleurs, elle a récemment lancé la deuxième version de son « produit » toujours dans le but de garantir la fluidité et la rapidité de l’expérience utilisateur.

En plus de la simplification de la qualité du vécu de ses utilisateurs, la fintech arbore un nouveau design et une meilleure ergonomie. La création du compte, la vérification d’identité, la simulation et la demande de crédit, la signature du contrat, toutes les étapes indispensables pour obtenir un prêt personnel et professionnel sont faites en ligne. Tout est mis en place pour facilité le parcours client et le rendre agréable.

La start up a d’ailleurs développé cette nouvelle version grâce aux nombreux retours d’expériences de ses clients.

De nouvelles collaborations et des résultats probants

Si les chiffres en disent long sur le modèle de Mansa, elle continue également de développer son offre grâce à de nouveaux partenariats.

La collaboration avec la Société Générale

Dernièrement, Mansa a signé une convention de partenariat avec Franfinance. Il s’agit d’une filiale de Société Générale spécialisée dans le leasing aux entreprises et le crédit à la consommation.

Grâce à ce partenariat, deux nouveautés voient le jour :

  •  La fintech élargit son offre actuelle et distribue désormais un crédit renouvelable aux travailleurs indépendants. Cette nouvelle offre baptisée Budget+ a été conçue pour répondre aux besoins de financement de leurs projets personnels. Le crédit renouvelable proposé en collaboration avec Franfinance se distingue par sa simplicité, sa rapidité et par le fait qu’il peut être facilement personnalisé, tout comme les autres produits de Mansa.
  • Franfinance peut désormais répondre aux attentes des travailleurs indépendants en utilisant les services de Mansa.

 

Des chiffres très encourageants

Depuis février dernier, la start up a accordé 1M € de prêt aux indépendants. A ce jour, aucun défaut de paiement n’a été enregistré. Pourtant, les établissements bancaires émettent des réserves quant aux prêts octroyés à ce public en particulier. En effet, outre les revenus et les activités incertains des travailleurs indépendants et des freelances, ces derniers ne bénéficient pas de CDI. Ce qui ne convient pas aux banques.

La constatation de l’absence de défaut de paiement est une énorme preuve de l’efficacité et de l’attractivité du modèle de la fintech. Ces chiffres prouvent que les filtres de sélection de Mansa sont tout simplement bons.

Toutes ces nouvelles témoignent de la forte croissance de Mansa et du succès de son modèle.

Voir également sur le site

Mansa en collab. avec la Société Générale

Pour accompagner les travailleurs indépendants, la fintech Mansa a récemment noué un partenariat avec Franfinance. La filiale française du groupe Société Générale, spécialisée dans le leasing aux entr…

Mansa : Partenariats intelligents

Mansa délivre des microcrédits à sa clientèle cible : les travailleurs indépendants exclusivement. Pourquoi cette cible ? Car les freelances sont des profils qui ont beaucoup de difficultés à obtenir …

Mansa : Avoir une réponse positive à sa demande de crédit

Obtenir un crédit pour réaliser un projet n’est pas une mince affaire, surtout pour les travailleurs indépendants. En effet, ces personnes ne possèdent pas une fiche de paie ni de salaire fixe. Ainsi,…