Mansa : Avoir une réponse positive à sa demande de crédit

Faire une simulation de crédit Mansa

Obtenir un crédit pour réaliser un projet n’est pas une mince affaire, surtout pour les travailleurs indépendants. En effet, ces personnes ne possèdent pas une fiche de paie ni de salaire fixe. Ainsi, ils n’ont pas les moyens de se construire un dossier solide auprès des établissements bancaires. Mansa a résolu ce problème en proposant un crédit 100% adapté aux indépendant. Le scoring utilisé pour filtrer les dossiers est un système unique et sur-mesure. Mais comment augmenter ses chances pour obtenir un crédit ?

Deux options s’offrent à vous :

  • Soit vous avez la chance de lire cet article avant d’avoir un refus et il est possible de bien préparer votre dossier avec les conseils qui vont suivre,
  • Soit vous le lisez après avoir obtenu un refus et sachez qu’il est possible de représenter votre dossier en demandant à ce qu’il soit réexaminé. Sinon proposez-le à un autre organisme.

Se renseigner au maximum sur les causes des rejets

Même avec ce système de critères de sélection adapté aux freelances et indépendants, il peut arriver que Mansa refuse un dossier. Cependant, un refus n’est pas une réponse négative catégorique et définitive. Avoir conscience des causes du rejet du dossier est le meilleur moyen d’augmenter ses chances d’avoir une réponse positive auprès d’un établissement de crédit. Voici des faits qui peuvent entrainer le refus.

Faire une demande de prêt trop élevé

Une des raisons qui poussent Mansa à refuser un prêt est le montant de la demande élevé. La somme accordée dépend du profil établi selon un algorithme de l’enseigne.

Généralement, lors de la première souscription, l’établissement propose un montant inférieur à la somme fixé par le demandeur. Cette procédure a été créée pour savoir si le demandeur est sérieux ou non. Si ce dernier accepte et que les démarches se passent correctement, le montant du prêt peut être augmenté sans refaire une demande.

Mansa propose des micro-crédits allant de 500 à 10 000€. Il ne pourra pas excéder ce montant.

Les incidents et les retards de paiements

Pour se construire un dossier solide chez Mansa, il est de rigueur d’éviter d’avoir des retards de paiement, surtout sur les abonnements. Ces derniers sont visibles sur les comptes bancaires et sont un indicateur de risque pour l’établissement.

Hormis cela, les incidents qui peuvent mener à un avis tiers sur un compte sont aussi une chose à éviter. Généralement, envoyer un mail à la Banque de France est le meilleur moyen de savoir si un incident a placé le nom du demandeur sur le registre de la banque. Si le nom du demandeur y est présent, ses chances d’avoir une réponse positive sont minimes, voire nulles. À contrario, si le nom de l’intéressé n’y est pas inscrit, c’est bien mieux.

Les éléments qui facilitent une réponse positive 

Autant les arguments précédemment cités mettaient en péril la demande de prêt, autant ceux qui vont suivre sont des arguments positifs à ajouter au dossier.

Centraliser ses entrées et sorties d’argent

Comme Mansa a dû transformer les filtres de sélection. Ce qui est regardé habituellement par une banque ne l’est pas forcément par cette Fintech. Ainsi, en sachant ce qui est important pour Mansa, les freelances peuvent préparer mieux leur dossier et augmenter les chances d’avoir une réponse positive.

Gérer sa comptabilité, sur un document facile d’accès avec les entrées et les sorties facilitera la prise de décision.  Mansa verra en un coup d’oeil si le demandeur :

  • Gère bien son budget,
  • Perçoit suffisamment de revenus,
  • N’est pas à découvert tous les mois et ne traîne pas des impayés depuis trop longtemps.

Intégrer ce document au dossier fera bonne impression. Et le risque de se faire retoquer pour le crédit diminuera.

À noter qu’avant de faire sa comptabilité, il est préférable pour le demandeur de ne pas avoir de prêt en cours. Effectivement, contracter plusieurs crédits est considéré comme un indicateur négatif par l’établissement. Généralement, cela est dû à un ratio d’endettement élevé. Le mieux est de solder les crédits en cours avant de faire une demande de prêt pour avoir plus de chance d’obtenir une réponse positive.

Garder une balance positive

Garder un solde positif après avoir payé toutes les factures du mois est le meilleur moyen d’accroître ses chances d’avoir un prêt. À noter que le solde du compte doit être assez correct pour permettre au demandeur de vivre sans problème.

Outre ce fait, avoir détenir une épargne est un bon indicateur pour l’établissement Mansa. En effet, il n’est pas rare pour un demandeur de faire un prêt sans toucher à ses épargnes. Cela lui permet d’éviter de se mettre en danger en cas de problèmes.

Notre avis 

Mansa est donc spécialisé dans le crédit aux indépendants, et ce n’est pas pour autant que tout le monde est accepté. La société se doit de respecter le cadre legal et de protéger les profils en situation délicate. Nous avons réalisé une enquête sur le refus de crédit qui peut aider à comprendre toutes les raisons et à savoir comment trouver une solution pour réaliser son projet.

 

Mentions légales : 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Voir également sur le site

Mansa n’est pas une banque classique

Les professionnels ont souvent recours aux prêts dans le but de démarrer ou de soutenir leurs activités. Cependant, s’ils sont dans la catégorie des travailleurs indépendants, ils se retrouvent …

Mansa : Un modèle à succès (chiffres et stratégie gagnante pour tous)

Même si la conjoncture économique n’est pas des plus favorables, Mansa, la startup spécialisée dans le crédit aux indépendants, cumule les bonnes nouvelles et délivre des chiffres optimistes. Eq…

Mansa en collab. avec la Société Générale

Pour accompagner les travailleurs indépendants, la fintech Mansa a récemment noué un partenariat avec Franfinance. La filiale française du groupe Société Générale, spécialisée dans le leasing aux entr…